La langue française

Anapeste

Sommaire

  • Définitions du mot anapeste
  • Étymologie de « anapeste »
  • Phonétique de « anapeste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anapeste »
  • Citations contenant le mot « anapeste »
  • Traductions du mot « anapeste »
  • Synonymes de « anapeste »

Définitions du mot « anapeste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANAPESTE, subst. masc.

A.− VERSIF. ANTIQUE
1. Pied de trois syllabes, deux brèves suivies d'une longue, particulièrement utilisé dans les marches guerrières ou funèbres de la comédie antique. Anton. dactyle :
1. ... Jehan cacha sa tête dans ses mains, comme une femme qui sanglote, et s'écria avec une expression de désespoir : ο τ ο τ ο τ ο τ ο τ ο ι ̃! − Qu'est-ce que cela veut dire, Monsieur? demanda Claude surpris de cette incartade. − Eh bien quoi! dit l'écolier, et il relevait sur Claude des yeux effrontés dans lesquels il venait d'enfoncer ses poings pour leur donner la rougeur des larmes, c'est du grec! C'est un anapeste d'Eschyles qui exprime parfaitement la douleur. V. Hugo, Notre Dame de Paris,1842, p. 317.
Rem. 1. L'ex. d'anapeste cité ci-dessus est fantaisiste; il s'agirait plutôt d'un tribraque (trois brèves) suivi d'un anapeste (cf. note dans l'éd. citée de M.-F. Guyard). 2. Parfois appelé antidactyle (donné comme synon. ds Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.).
2. P. ext. Parabase (en raison du rythme employé dans ce discours du coryphée au public, cf. Lar. 19e, Bach.-Dez. 1882, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., Quillet 1965) ou, plus gén., poésie comportant des anapestes (cf. supra A 1 et Rob.) :
2. Quel écrivain s'est jamais élevé plus haut qu'Aristophane dans ce terrible drame des Chevaliers où paraît le peuple athénien lui-même personnifié dans un vieillard? Quoi de plus sérieux, quoi de plus imposant que les anapestes où le poète gourmande le public, et que ce chœur qui commence ainsi : « Maintenant, Athéniens, prêtez-nous votre attention, si vous aimez un langage sincère. » A. de Musset, Lettres de Dupuis et Cotonet,1836, p. 663.
B.− P. anal.
1. VERSIF. FR. Groupe de deux syllabes faiblement accentuées suivies d'une syllabe fortement accentuée :
3. Attendons enfin que les philosophes de la poésie-raison nous expliquent, d'abord, pourquoi le vers de Malherbe, Et les fruits passeront la promesse des fleurs est un des quatre ou cinq miracles de la poésie française, ensuite, comme il se fait qu'on ne puisse toucher à la moindre lettre de ce vers sans le dégrader tout entier. Ajoutez le poids d'un flocon de neige au troisième de ces divins anapestes : Et les fruits passeront « les » promesses des fleurs, le vase est brisé. H. Bremond, La Poésie pure,1926, p. 21.
4. Évidemment tout vers français vraiment vivant respire et comporte une possibilité de scansion; mais il reste là de l'arbitraire et le poète reste libre de placer les accents où il veut. Évidemment tel alexandrin comme Le jour n'est pas plus pur que le fond de mon cœur se décompose aisément en trois ïambes et deux anapestes. Mais quel mauvais acteur serait celui qui ferait sentir ces fortes et ces faibles! (...) Enfin, s'il est fort bien de parler de l'accentuation indispensable des vers français, il faut pourtant reconnaître que ceux-ci se moquent des dactyles, anapestes, spondées, etc.; qu'on ne peut baser sur leur scansion aucune règle; et qu'il en est de glorieux qui s'élancent en rupture de toute métrique. A. Gide, Journal,1934, p. 1201 et 1203.
2. MUS. Succession de deux notes brèves et d'une note longue :
5. ... nous retrouvons le vers grec dans la plupart des rythmes que nous employons [en musique], ainsi que le montre ce tableau [suite] : 4 Temps
Spondée
Dactyle
Anapeste
Procéleusmatique (Double Pyrrhique)
Amphibraque
M. Dupré, Traité d'improvisation à l'orgue,1925, p. 34.
6. ... l'anapeste s'oppose au dactyle (...) de même le trochée à l'iambe ... T. Reinach, La Musique grecque,1926, p. 80.
7. 47. Règles concernant l'écriture des parties libres [de la Fugue]. a) (...) b) Au point de vue mélodique : 1o(...) 6oÉviter le rythme du vers grec appelé l'« anapeste », formé de deux brèves et une longue (...) lorsque la dernière note n'est pas liée. M. Dupré, Cours complet de fugue,1936, p. 33.
Rem. gramm. Anapeste s'emploie adjectivement comme synon. de anapestique selon Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.
Prononc. : [anapεst].
Étymol. ET HIST. − 1. xvies. prosodie antique « pied formé de deux brèves suivies d'une longue » (Ronsard, VII, 338, Bibl. elz. ds Gdf. Compl. : La vertu du pied anapeste); d'où par synecdoque 1836-1837 « poésie comportant des anapestes » (A. de Musset, Lettres de Dupuis et Cotonet, p. 663); p. ext. 1866 (Lar. 19e: Le mot anapeste était souvent employé comme synonyme de parabase pour désigner l'intermède de la vieille comédie grecque); 2. p. anal. a) 1926 versif. fr. (H. Bremond, La Poésie pure, p. 21); b) 1925 mus. (M. Dupré, Traité d'improvisation à l'orgue, p. 34). Empr. au lat. anapaestus, au sens 1, dep. Cicéron, De orat., 3, 185 ds TLL s.v., 17, 40 : post anapaestus procerior quidam numerus; du gr. α ̓ ν α ́ π α ι σ τ ο ς « frappé à rebours » d'où Aristote, Poet. 12, 00 τ ο ́ α ̓ ν α ́ π α ι σ τ ο ν [s.e. μ ε ́ τ ρ ο ν] « vers anapestique » ds Bailly; le lat. utilise aussi le neutre anapestum, Cicéron, Orat. 190, ds TLL s.v., 17, 24 : elegit ex multis Isocratis libris triginta fortasse versus Hieronymus ... plerosque senarios, sed etiam anapaesta.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 5.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Dem. 1802. − Prév. 1755. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

anapeste \a.na.pɛst\ masculin

  1. (Poésie) Pied composé de deux brèves et d’une longue.
    • Le vers anapestique tire son nom du pied anapeste. — (L. Quicherat, Traité de versification latine a l’usage des classes supérieures, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANAPESTE. n. m.
T. de Prosodie grecque et latine. Pied composé de deux brèves et d'une longue.

Littré (1872-1877)

ANAPESTE (a-na-pè-st') s. m.
  • En poésie grecque et latine, pied composé de deux brèves et d'une longue.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANAPESTE, s. m. (Littérat.) sorte de pié dans la Poësie Greque & Latine, qui consiste en deux breves & une longue. Voyez Pié.

Ce mot est dérivé d’ἀναπαίω, frapper à contre sens ; parce qu’en dansant lorsqu’on chantoit des vers de cette mesure, on frappoit la terre d’une maniere toute contraire à celle dont on battoit la mesure pour des poësies où dominoit le dactyle ; aussi les Grecs l’appelloient-ils anti-dactyle, ἀντιδάκτυλος. Diom. III. pag. 474. Voyez Dactyle.

En effet, l’anapeste est comme l’opposé du dactyle ; ces trois mots săpĭēns, lĕgĕrēnt, χυρίους, sont des anapestes.

Les vers anapestes ou anapestiques, c’est-à-dire, composés de ces sortes de piés, étoient fort en usage chez les Anciens, & surtout chez les Grecs dans les poësies légeres. Voyez Anacreontique. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anapeste »

Du latin anapaestus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀνάπαιστος, de ἀνὰ, indiquant réduplication, et παίειν, frapper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anapeste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anapeste anapɛst

Évolution historique de l’usage du mot « anapeste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anapeste »

  • « Une partie du temps, j’ai marché en anapeste. A d’autres moments, j’ai marché en amphibraque », avait raconté Sutzkever à son amie et traductrice Dory Manor, se référant à des lignes de métrique en poésie. The Times of Israël, Comment la poésie a - littéralement - sauvé la vie d'un fabuleux auteur yiddish | The Times of Israël
  • Rimes et rythme : qui a déjà ouvert un des 60 ( !) ouvrages du Dr. Seuss sait que c'est sur ces deux pattes-là que repose le tout. La forme, l'anapeste, comme Lord Byron, on nous l'a soufflé, joue sur la mélopée des sonorités, facilitée, côté rimes, par les noms farfelus que Dr. Seuss a donnés à ses bestiaux imaginaires, tel le Gox aimant la boxe. La légende veut que le petit Seuss ait contracté ce goût au berceau : sa maman, boulangère, lui chantait, paraît-il, ses recettes de pâtisserie… Le Point, Nom de Seuss ! Le Grinch n'est pas venu seul - Le Point

Traductions du mot « anapeste »

Langue Traduction
Anglais anapest
Espagnol anapesto
Source : Google Translate API

Synonymes de « anapeste »

Source : synonymes de anapeste sur lebonsynonyme.fr
Partager