La langue française

Amuïr

Définitions du mot « amuïr »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMUÏR (S'), verbe pronom.

PHONÉT. [En parlant d'un phonème] Cesser d'être prononcé.
Rem. 1. Attesté ds Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965. 2. Dér. Amuïssement, subst. masc. Fait de cesser d'être prononcé; ,,Le mot est employé pour désigner tantôt l'état dans lequel un phonème a cessé d'être prononcé, (...) ainsi pour l'h muette du français, tantôt le processus d'affaiblissement (...) qui conduit à cet état par l'intermédiaire d'un phonème mal caractérisé ou peu perceptible`` (Mar. Lex. 1933, p. 23).
Prononc. ET ORTH. : (s') [amɥi:ʀ], j'amuïs [ʒamɥi]. Ac. Compl. 1842 emploie comme vedette la forme ,,amuire (V. lang.)``. Dér. Amuïssement : [amɥismɑ ̃].
Étymol. ET HIST. − Ca 1120 intrans. « devenir muet » (Psautier de Cambridge, 38, 3 ds T.-L. : jeo amüi [obmutui]). − fin du xives. (G. de Mach., Poés., Richel. 9221, fo51eds Gdf.); repris à la fin du xixes. comme terme de phonét. sous la forme pronom. Empr. au lat. pop. *admutire « rendre muet » formé sur le rad. du lat. mutus (muet*). Amuïssement, 1275 « mutisme » (Hagin le Juif ds Gdf.), repris fin xixes. comme terme de phonét.
BBG. − Mar. Lex. 1961 [1951] (s.v. amuïssement).Springh. 1962 (s.v. amuïssement).

Wiktionnaire

Verbe

amuïr \a.my.iʁ\ pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amuïr)

  1. (Rare) (Phonétique) Devenir muette, en parlant d'une lettre qui cesse d'être prononcée.
    • L’évolution du mot latin PORTA permet d’illustrer ce phénomène: en langue d’oïl, c’est devenu un mot monosyllabique, « porte », et en francoprovençal un dissyllabique, « porta ». La limite nord du francoprovençal par rapport à la langue d’oïl est constitué par cette isoglosse de l’oxytonisme généralisé: toute voyelle finale est amuïe en langue d’oïl. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 60)
    • Plus les phonèmes sont éloignés de l’accent du mot, plus ils sont susceptibles de s’amuïr.
    • L'accent circonflexe correspond souvent à une lettre amuïe qu'on a en outre cessé d'écrire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « amuïr »

(1120) De l’ancien français amuir (« devenir muet ») dérivé de muir (« faire un bruit sourd, muet ») avec le préfixe a-, plus avant, dérivé du latin mutus (« muet »).
Repris à la fin du XIXe siècle comme terme de phonétique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amuïr »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amuïr amyir

Évolution historique de l’usage du mot « amuïr »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amuïr »

  • N’est-ce pas ici la question fondamentale des limites qui se pose. Quelles limites ne pas atteindre pour ne pas voir l’homme s’amuïr, se dissoudre et disparaître ? A partir de quelle limite atteinte et dépassée faudrait-il s’inquiéter ? Comment les maîtres de la tradition juive, qui nous l’avons vu, sont pour leur grande majorité technophiles, se sont-ils confrontés à cette question des limites ? peut-être France Culture, L'avenir sera-t-il humain? 2/2 Nos divines limites.

Images d'illustration du mot « amuïr »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « amuïr »

Langue Traduction
Anglais amuse
Espagnol entretener
Italien divertire
Allemand amüsieren
Chinois 逗乐
Arabe سلى
Portugais divertir
Russe озадачивать
Japonais 楽しませます
Basque amuse
Corse amusà
Source : Google Translate API

Amuïr

Retour au sommaire ➦

Partager