La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « amertumer »

Amertumer

Définitions de « amertumer »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMERTUMER, verbe trans.

Vx ou néol. Rendre amer :
1. ... ce fils de ses propres œuvres, déjà si riche quoique parti du néant, verrait à la fin sa clientèle passer à un successeur étranger. Perspective noire qui devait amertumer singulièrement les regrets de l'époux en deuil. L. Bloy, Histoires désobligeantes,1894, p. 197.
S'amertumer. Devenir amer :
2. Un joli mot tombé de la bouche de Courteline : − Ne vous amertumez pas, Renard. J. Renard, Journal,1893, p. 179.
Rem. ,,Le verbe s'amertumer fait partie du vocabulaire « décadent » de la fin du siècle dernier. Il est mort et on ne le regrette pas.`` (Hanse 1949).
Amertumé, part. passé et adj. Qui a de l'amertume :
3. Dans le chemin toujours trempé, tant y est épais le feuillage visqueux de l'aulne amertumé, nous nous promènerons. J. Rivière, Alain-Fournier, Correspondance,lettre de A.-F. à J.R., 1906, p. 327.
4. [À Georges Courteline] : Si je vous donnais la liste de ceux qui m'envoient leurs livres et auxquels je ne réponds pas, vous ne me prendriez pas pour un complimenteur... Et puis, ne faites donc pas le modeste, vous : c'est vexant pour moi, qui vois ma copie refusée un peu partout... Votre ami un peu « amertumé » tout de même. J. Renard, Correspondance,1883-1910, p. 134.
Étymol. ET HIST. − 1. Av. 1236 pronom. « ressentir de l'amertume » fig. (G. de Coincy, De l'emper., Richel. 23111, fo265cds Gdf. : S'est mes cuers touz amertumez Et en poor de mort tumez). − 1583 trans. (Garnier, Juives ds Hug.); 2. 1350 « rendre amer » au propre (Fabl. d'Ovide, Ars. 5069, fo75bds Gdf. : Alpheus est une riviere Qui queurt par .I. des bras de mer Sanz ses yaues amertumer), attest. isolée; 3. xvies. « devenir amer » id. (J. A. de Baif, Mimes, I, fo, 12vo, éd. 1619 ibid. : Trop de miel mangé s'amertume), attest. isolée. Mot repris à la fin du xixes. Dér. de amertume* au sens propre et fig.; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Hanse 1949.

Wiktionnaire

Verbe - français

amertumer \a.mɛʁ.ty.me\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Soutenu) Rendre amer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « amertumer »

De amertume et du suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amertumer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amertumer amɛrtyme

Citations contenant le mot « amertumer »

  • Très bonne idée mon cher, car le cap sonogo ne doit pas être ridiculiser de cette manière juste après le coup d’État qu’il a operé , exclure sanogo de la gestion du pouvoir revient à l’amertumer profondément car il a aussi ses objectifs visés. Un militaire c’est avant tout un homme d’action. Il peut réagir a tout moment , Mali : Démission du Premier ministre Cheick Modibo Diarra, arrêté par des militaires - leFaso.net

Traductions du mot « amertumer »

Langue Traduction
Anglais bitterness
Espagnol amargura
Italien amarezza
Allemand bitterkeit
Chinois 苦味
Arabe مرارة
Portugais amargura
Russe горечь
Japonais 苦味
Basque gorrotorik
Corse amarezza
Source : Google Translate API

Synonymes de « amertumer »

Source : synonymes de amertumer sur lebonsynonyme.fr

Amertumer

Retour au sommaire ➦

Partager