La langue française

Amalgamation

Définitions du mot « amalgamation »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMALGAMATION, subst. fém.

Action d'amalgamer, résultat de cette action.
A.− CHIM., MÉTALL. Opération consistant à combiner le mercure avec un autre métal, spécialement l'or et l'argent, pour les extraire de leur minerai. Amalgamation directe, indirecte; procédé, table d'amalgamation :
1. ... pour la dorure et l'argenture, le cuivrage doit être suivi d'une légère amalgamation, laquelle n'est pas utile dans le nickelage. H. Fontaine, Électrolyse,1885, p. 132.
2. Le minerai broyé passe sur des tables d'amalgamation qui sont souvent soumises à un mouvement de va-et-vient pour mieux assurer le contact entre le minerai et la table, laquelle est faite de plaque de cuivre amalgamée en surface. L'or s'attache à la surface de la table, formant un amalgame que l'on recueille aisément au moyen d'une raclette caoutchoutée. L. Guillet, Les Techniques de la métallurgie,1944, p. 96.
B.− Au fig., rare. Fusion, réunion, concentration :
3. ...ils sont arrivés à pratiquer sur les parcours généraux, mais non locaux, des voies ferrées, les frets les moins élevés qu'il y ait au monde ... Ce résultat n'est pas un simple effet naturel de la concurrence; il a été acquis par une suite d'efforts, il date de la période de fusion et d'amalgamation. Le mérite en revient à l'organisation des courants de trafics, qui ont concentré le plus économiquement possible, entre points de production et points d'embarquement, la plus grande masse possible de marchandises. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 255.
Prononc. : [amalgamasjɔ ̃].
Étymol. ET HIST. − [1578, Chauvelot d'apr. Dauzat; 1620, J. Begin, Elemens de chymie, éd. Mathieu le Maistre d'apr. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, p. 285]; 1641 amalgation « action d'allier le mercure avec un métal » (E. de Clave, Principes de nat., 98, Delb. Rec. ds DG : La calcination se fait encore par amalgation); 1690 amalgamation (Fur.). Empr. du lat. médiév. amalgamatio « action de mêler un métal avec du mercure », xiiies., Pseudo-Avicenna, Lap., p. 633b, 32 ds Mittellat. W. : Stulti ... operantur ... per amalgationes.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Canada 1930. − Duval 1959. − Fromh.-King 1968. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Nysten 1814-20. − Privat-Foc. 1870. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

amalgamation \a.mal.ɡa.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’amalgamer.
    • La Grande-Bretagne avait entrepris de compter ses sujets au Nigeria dès 1866, d’abord dans la colonie de Lagos, puis au-delà et, après l’ « amalgamation » du Nord et du Sud en 1914, à l’échelle du pays ainsi créé de toutes pièces.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 47)
    • Elle met la boîte ouverte à sa droite, puis elle se couche sur le dos, et écartant ses cuisses, et élevant ses genoux, elle s'arque, et en même temps à la clarté de la bougie que je tenais dans ma main gauche, elle place un petit bonnet d'Aroph sur la tête de l'être qui devait la porter à l'orifice où l'amalgamation devait se faire. — (Giacomo Casanova, Histoire de ma vie, Tome II, La Pléiade, 2015, page 157.)
  1. (Chimie) (Métallurgie) Opération qui consiste à extraire l’or et l’argent de leurs gangues, en solubilisant par du mercure.
    • Quant à lʼor restant dans le minerai après lʼopération dʼamalgamation, on lʼextrait par lessivage, au moyen dʼune solution de cyanure de sodium. — (Alfred Caillaux, Société des ingénieurs civils de France, Mémoires ICF, 1993)

Nom commun

amalgamation \ə.ˌmæl.ɡə.ˈmeɪ.ʃən\

  1. (Chimie) (Métallurgie) Amalgamation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMALGAMATION. n. f.
Action d'amalgamer. Il se dit spécialement, en termes de Chimie, de l'Opération métallurgique qui consiste à extraire l'or et l'argent de leurs gangues, par le moyen du mercure.

Littré (1872-1877)

AMALGAMATION (a-mal-ga-ma-sion) s. f.
  • Terme d'arts. Procédé métallurgique au moyen duquel on sépare l'or et l'argent de leur minerai, à l'aide du mercure.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMALGAMATION, s. f. c’est en Chimie l’action d’amalgamer, c’est-à-dire de dissoudre ou d’incorporer un métal, spécialement l’or, avec le mercure. Voyez Amalgame.

Cette opération est désignée chez les Chimistes par les lettres A A A. Voyez A A A.

L’amalgamation se fait en fondant, ou du moins en chauffant le métal, & en y ajoûtant alors une certaine proportion de mercure, en remuant les deux substances, qui par ce moyen s’incorporent ensemble. La trituration seule pourroit suffire pour faire cette dissolution, ou cet alliage du mercure avec les métaux : mais l’opération se fait mieux par la chaleur.

Tous les métaux, excepté le fer, s’unissent & s’amalgament plus ou moins facilement avec le mercure : mais l’or est celui de tous qui le fait le plus aisément ; ensuite l’argent, puis le plomb & l’étain ; le cuivre assez difficilement, & le fer point du tout. Il n’est cependant pas absolument impossible de le faire ; il paroît que Becker en a connu les moyens. Le remede de M. Desbois, Medecin de la Faculté de Paris, est un alliage de fer & de mercure.

L’amalgamation de l’or se fait ordinairement en échauffant les lames ou feuilles d’or jusqu’à ce qu’elles soient rouges ; après quoi on verse le mercure dessus, & on remue le mêlange avec une petite baguette de fer jusqu’à ce qu’il commence à fumer ; alors on le jette dans un vaisseau plein d’eau, où il se fige & devient maniable.

Cette sorte de calcination est fort en usage chez les Orfevres & les Doreurs, qui par ce moyen rendent l’or fluide & ductile pour servir à leurs ouvrages.

Ce mêlange ou amalgame étant mis sur un autre métal, par exemple sur le cuivre, & le tout étant mis ensuite sur le feu à évaporer, l’or reste seul sur la surface du cuivre ; ce qui forme ce qu’on appelle dorure. Voyez Dorure.

On peut enlever la noirceur de l’amalgame en le lavant avec de l’eau, & on peut en séparer une portion de mercure en l’exprimant à travers un linge ; le reste étant évaporé dans un creuset, l’or reste sous la forme d’une poudre impalpable, & dans cet état on l’appelle chaux d’or. Voyez Or. L’or retient environ trois fois son poids du mercure par l’amalgamation. (M)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amalgamation »

(Date à préciser) Du latin médiéval amalgamatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Amalgamer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amalgamation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amalgamation amalgamasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « amalgamation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amalgamation »

  • Il ne s’agit toutefois pas d’une amalgamation des fusions forcées, précise le ministre. On va élaborer des opportunités, on va parler des options. Radio-Canada.ca, Le Nouveau-Brunswick lance son processus de réforme de la gouvernance locale | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « amalgamation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « amalgamation »

Langue Traduction
Anglais amalgamation
Espagnol amalgamación
Italien amalgamazione
Allemand amalgamation
Portugais amalgamação
Source : Google Translate API

Synonymes de « amalgamation »

Source : synonymes de amalgamation sur lebonsynonyme.fr

Amalgamation

Retour au sommaire ➦

Partager