La langue française

Aludel

Sommaire

  • Définitions du mot aludel
  • Étymologie de « aludel »
  • Phonétique de « aludel »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aludel »
  • Traductions du mot « aludel »

Définitions du mot aludel

Trésor de la Langue Française informatisé

ALUDEL, subst. masc.

ALCHIM., CHIM. Appareil utilisé dans les expériences de sublimation et ,,se composant de vases de terre vernissée, emboîtés les uns dans les autres et surmontés d'un chapiteau destiné à recevoir le produit de l'opération.`` (M. Caron, S. Hutin, Les Alchimistes, 1959, p. 63) :
1. ... les produits du grillage se rendent par des ouvertures pratiquées vers le haut du fourneau, dans des séries d'allonges en terre cuite, nommées aludels... Ch.-A. Wurtz, Dict. de chimie pure et appliquée,t. 2, 1ervol., 1873.
2. Autrefois on se servait d'aludels (comme appareils de condensations de vapeurs métalliques) récipients en terre présentant une légère panse, s'emboîtant les uns dans les autres. L. Guillet, Traité de métallurgie générale,1923, p. 327.
P. ext. ,,Récipient en faïence pour condenser les vapeurs d'iode : a la forme d'un tuyau court, rétréci à une extrémité.`` (Uv.-Chapman 1956).
Prononc. − Dernière transcription ds DG : à-lu-dèl.
Étymol. ET HIST. − 1275-80 alutel « sorte de pot servant à sublimer » (Roman de la Rose, 7119, éd. Fr. Michel, Paris, 1864 ds T.-L. : Je voi[s] maintes fois que tu plores Cum alambic sus alutel); xiiies. aluthel « id. » (Brun de Long Borc, Cyrurgie, ms. de Salis, fo35bds Gdf. : De ce feras trocisques et les metras sechier au soleil, et quant il seront sechié tu les pulveriseras derechief, et en meteras la poudre en aluthel et le sublimeras); 1545 aludel « id. » (Paré, III, S. 638 ds Schmidt 1914, p. 162 : Cornue, cuenne, recipiens, aludel, materas). Empr. à l'ar. al uṯāl « id. » (attesté dep. le ixes., d'apr. Cor., s.v. aludel), prob. par l'intermédiaire du lat. médiév. (cf. xiie-xiiies., Pseudo-Gerhardus Cremonensis, De aluminibus et salibus, I, 20 ds Mittellat. W., 525, 7 : aperi aluthel). En raison de sa forme et de son apparition tardive (alludel en 1569, d'apr. Cor., loc. cit.), l'esp. aludel n'a pu servir d'intermédiaire (Schmidt 1914, p. 162, Rupp. 1915, p. 282, DEI, s.v. aludèllo, EWFS2, FEW t. 19, s.v. utāl).
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Chesn. 1857. − Duval 1959. − Jossier 1881. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755. − Rheims 1969. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

aludel \a.ly.dɛl\ masculin

  1. (Alchimie) Appareil pour la sublimation des minéraux.
    • Les aludels consistent dans une suite de tuyaux de terre ou de fayence, ou plutôt ce sont des pots ajustés les uns sur les autres, qui vont en diminuant à mesure qu'ils s'élevent; ces especes de pots sont sans fond, si ce n'est le dernier qui sert de chapiteau aveugle.
      Le premier aludel s'ajuste sur un pot qui est placé dans le fourneau; & c'est dans ce pot d'en - bas qu'on met la matiere qui doit être sublimée. En un mot les aludels sont ouverts par les deux bouts, à l'exception du premier & du dernier: le premier est fermé par son fond, & le dernier est fermé par son sommet.
      On employe plus ou moins d'aludels selon que les fleurs qu'on y veut sublimer doivent monter plus ou moins haut.
      — (L'Encyclopédie)
    • Le temple à couvert, bien fermé, c’est l’aludel luté, où peut commencer l’œuvre au noir, dispersion et dissolution de l’être dans la renaissance initiatique. (Solange Sudarskis, MARIH et l'aludel)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALUDEL (a-lu-dèl) s. m.
  • Terme de chimie. Assemblage de pots ou chapiteaux qui s'emboîtent les uns dans les autres, de manière à former un tuyau.

HISTORIQUE

XIIIe s. Por quoi donc en tristor demores ? Je vois maintes fois que tu plores Cum alambic sus alutel, la Rose, 6406.

XVIe s. Cornue, cuenne, recipiens, aludel, materas, Paré, t. III, p. 638.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALUDEL. - ÉTYM. Ajoutez : Espagn. aludel ; de l'arabe al-outhel, instrument pour sublimer (DOZY).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ALUDEL, s. m. terme de Chimie, qui se dit des vaisseaux qui servent à sublimer les fleurs des minéraux. Voyez Sublimation, &c.

Les aludels consistent dans une suite de tuyaux de terre ou de fayence, ou plutôt ce sont des pots ajustés les uns sur les autres, qui vont en diminuant à mesure qu’ils s’élevent ; ces especes de pots sont sans fond, si ce n’est le dernier qui sert de chapiteau aveugle.

Le premier aludel s’ajuste sur un pot qui est placé dans le fourneau ; & c’est dans ce pot d’en-bas qu’on met la matiere qui doit être sublimée. En un mot les aludels sont ouverts par les deux bouts, à l’exception du premier & du dernier : le premier est fermé par son fond, & le dernier est fermé par son sommet.

On employe plus ou moins d’aludels selon que les fleurs qu’on y veut sublimer doivent monter plus ou moins haut.

Voyez Pl. 4. Chim. fig. 8. aludel ou pot oval ouvert par les deux bouts. Fig. 9. aludels montés sur un fourneau aa ; b porte du cendrier ; c porte du foyer ; dd regîtres du fourneau ; e pot qui est au milieu des charbons ardens, & qui contient la matiere mise en sublimation ; f premier aludel percé d’une porte gg par laquelle on jette de la matiere ; h 3e. aludel, i 4e. aludel, k 5e. aludel fait en chapiteau aveugle & tubulé ; l bouchon qui ferme le tube. (M).

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aludel »

De l'arabe الأثال, al-ʾuṯāl, même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot dont l'origine est inconnue, à moins qu'on ne le fasse venir de a et de lutum, lut, dont on se sert pour luter les vases employés en chimie. Il signifie le vase en verre employé dans la sublimation ; il signifie aussi un chapiteau doublé, ou même quadruplé ; c'est un terme des anciens alchimistes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aludel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aludel alydœl

Évolution historique de l’usage du mot « aludel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « aludel »

Langue Traduction
Anglais aludel
Espagnol aludel
Italien aludel
Allemand aludel
Chinois lude
Arabe الوديل
Portugais aludel
Russe aludel
Japonais アルデル
Basque aludel
Corse aludel
Source : Google Translate API
Partager