La langue française

Alluchon, alichon

Sommaire

  • Définitions du mot alluchon, alichon
  • Étymologie de « alluchon »
  • Phonétique de « alluchon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alluchon »
  • Citations contenant le mot « alluchon »
  • Traductions du mot « alluchon »
  • Synonymes de « alluchon »

Définitions du mot « alluchon, alichon »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALLUCHON, ALICHON, ALOCHON, subst. masc.

A.− ,,Petite planche de bois sur laquelle tombe l'eau qui fait tourner la roue d'un moulin.`` (Chesn. 1857). ,,On dit aussi (...) ailerons.`` (Chabat t. 1 1875).
Région. Alochon :
1. J'aimerais mieux casser tous les alochons de mon moulin qu'un doigt à ce monsieur... Ce sont les petits ails, les morceaux de bois qui sont à cheval sur la roue et que l'eau pousse pour la faire tourner. (G. Sand). L. Vincent, La Langue et le style rustiques de George Sand dans les« Romans champêtres », 1916, p. 118.
B.− TECHNOL. ,,Dent d'une roue d'engrenage, ne faisant pas corps avec la couronne.`` (Chesn. 1857) :
2. Les bois durs non traités permettent d'équiper les roues à dentures amovibles : les alluchons se montent alors dans des alvéoles ménagées dans la couronne de la roue. J. Campredon,Le Bois,1948, p. 130.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [alyʃ ɔ ̃]. Pt Rob. donne également la possibilité d'une prononc. avec [l] double. − Rem. Land. 1834 transcrit le mot avec [l] double. 2. Forme graph. − Il y a hésitation ds les dict. entre les formes alluchon et alichon, mais avec une préférence pour la 1reds les dict. mod. Alluchon ds Ac. 1798-1932, DG, Rob., Quillet 1965, Pt Rob. et Pt Lar. 1968; alichon ds Quillet 1965 (les 2 formes sont citées par Besch. 1845, Littré, Guérin 1892 et Nouv. Lar. ill.).
Étymol. ET HIST. − 1. a) 2emoitié xiiies. halichon « pièce de bois », prob. « petite planche » (Dit des Taboureurs ds Jongleurs et Trouvères, textes des xiiieet xives. publ. par A. Jubinal ds T.-L., s.v. aluchon : C'il truevent chiés lor pere ne halichon ne pel Et il pueent trouver le cercle d'un boissel, Entr'aus font un tabour a sarpe ou a coutel), le cont. ne permet pas de préciser le sens; b) 1676 alichon « aube de la roue d'un moulin à eau » (A. Félibien, Des Principes de l'archit., s.v. aileron : On dit les ailerons d'une rouë de moulin à eau, qui sont les planches de bois sur lesquelles l'eau tombant fait tourner la rouë. Ils s'appellent aussi alichons ou volets); 2. a) 1425 alleuchon « pièce de bois dans un moulin », prob. « dent de la roue qui s'engrène sur la lanterne » (A. N. JJ 173, pièce 310 ds Gdf. Compl. : Icelui Rebin dist qu'il venoit dudit moulin de faire des alleuchons), cité ds T.-L. au sens 1 b « aube » et ds Gdf. Compl. et Du Cange comme « dent d'une roue d'engrenage », attest. isolée; b) 1611 allochons « dents d'une roue d'engrenage » (Cotgr. : Allochons d'un rouët. The teeth, or toothing of a wheele, in a clock, etc.); 1676 alichon « id. » (A. Félibien, op. cit., s.v. herisson : chevilles de bois ou Alichons [...] remettre des Alichons, ou des dents aux Rouëts); 1690 alluchon (Fur.). Dér. du lat. ala « aile »; suff. -ichon*; aile* et aileron*. L'évolution sém. qui fait passer du sens de « palette, planchette » donc « objet plat » (cf. aube* de alapa prob. « paume de la main » puis « soufflet ») au sens de « dent » donc « objet en saillie » s'explique si l'on considère que la planchette soumise à la force de l'eau peut être disposée en saillie sur la circonférence de la roue comme une dent d'engrenage et que l'influence de aileron*, qui désigne des parties en saillie d'un ensemble plus grand, a pu jouer (cf. a. fr. aleron ou alleron « partie saillante sur une selle » et terme d'archit. ds Gay t. 1 1887, s.v.); alichon aurait alors désigné toute pièce de bois en saillie assemblée sur la roue, que ce soit dans le plan du rayon (« aube ») ou sur le côté de la roue (« dent qui s'engrène dans la lanterne »). Les formes alluchon, alleuchon, allochon semblent faire difficulté; on peut supposer qu'un l vélaire (d'ailleurs gén. donné sous la graphie ll) a pu modifier la voyelle i, la forme aleuba pour aube en lat. médiév. (ds Du Cange s.v.) et des mots comme affubler* (var. affeubler ds Gdf.) d'un lat. *affibulare confirmant cette évolution phonét.; on peut également faire le rapprochement avec des formes comme alloissier pour alisier* dont le bois servait à faire des dents d'engrenages (cf. Gay t. 1 1887, s.v. alloissier). Noter aussi l'hyp. d'une orig. partic. pour alluchon d'apr. *alapione, *alipione formes dér. du lat. alapa (H. Schuchardt ds Z. rom. Philol., t. 31, pp. 721-725, EWFS2). Le rattachement de alluchon à l'a. fr. allochier « ébranler » (Gamillscheg, ibid., t. 43, p. 521, hyp. non reprise par EWFS2) fait difficulté du point de vue sém. Le rattachement de allochon, alluchon à loquet (DG) n'est satisfaisant ni sémantiquement, ni phonétiquement.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Jossier 1881. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

alluchon \a.ly.ʃɔ̃\ masculin

  1. (Technique) Pointe ou dent, amovible, placée à la circonférence d’une roue et qui sert à communiquer un mouvement d’engrenage à une autre roue.
    • Si au contraire ce dernier possède en propre le mouvement, il ne pourra se déplacer qu’en chassant devant lui l’alluchon qui se trouve sur son passage. — (Julien Napoléon Haton de la Goupillière, Traité théorique et pratique des engrenages, 1861)
  2. Variante orthographique de alichon.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.

Nom commun

alichon \a.li.ʃɔ̃\ masculin

  1. Planche de bois sur laquelle l’eau tombe pour faire tourner une roue de moulin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALLUCHON. n. m.
T. d'Arts. Pointe ou dent placée à la circonférence d'une roue et qui sert à communiquer le mouvement à une autre roue.

Littré (1872-1877)

ALLUCHON (a-lu-chon) s. m.
  • Terme de mécanicien. Dent en bois ou même en fonte qui ne fait point corps avec la roue sur laquelle elle est montée. Les alluchons entrent par leur queue dans des mortaises pratiquées à la circonférence de la roue et y sont retenus par des clavettes ; la tête, saillant au-dessus de la circonférence, forme les dents de l'engrenage.

HISTORIQUE

XVe s. Icelly Robin dist qu'il venoit du dit moulin afin de faire des alleuchons, Du Cange, aleuba.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alluchon »

Du bas latin alapa : aile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, allochon ; anc. franç. aluchier, attirer : Luxure est uns pechiés que glotonie aluche, J. de Meung, Test. 1749. ; provenç. aluchar, alhucar, allumer, de à et un radical luc, lumière, qui est dans lucide (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alluchon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alluchon alyʃɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alluchon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alluchon »

  • A Saint-Pierre-en-Faucigny, dans la cuisine centrale Lezsaisons, les cinq chefs de Haute-Savoie continuent de produire des repas gastronomiques pour le personnel du Centre hospitalier Alpes Léman (Chal) qui leur seront servis ce dimanche. Aujourd'hui, place aux produits locaux avec confection d'un "alichon" : un aligot avec du reblochon à la place du cantal. , Revivez le 31e jour de confinement . Coronavirus : neuf nouveaux décès ce jeudi en Haute-Savoie, aucun dans l'Ain

Traductions du mot « alluchon »

Langue Traduction
Anglais alluchon
Espagnol alluchon
Italien alluchon
Allemand alluchon
Chinois 阿勒雄
Arabe اللوشون
Portugais alluchon
Russe alluchon
Japonais アルチョン
Basque alluchon
Corse aluconu
Source : Google Translate API

Synonymes de « alluchon »

Source : synonymes de alluchon sur lebonsynonyme.fr
Partager