La langue française

Allotropie

Sommaire

  • Définitions du mot allotropie
  • Étymologie de « allotropie »
  • Phonétique de « allotropie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « allotropie »
  • Citations contenant le mot « allotropie »
  • Traductions du mot « allotropie »
  • Synonymes de « allotropie »

Définitions du mot allotropie

Trésor de la Langue Française informatisé

ALLOTROPIE, subst. fém.

CHIM. ,,Propriété d'un corps simple ou composé minéral existant sous différentes formes physiques. Les poids moléculaires, quand ils sont connus, sont alors différents.`` (Duval 1959) :
L'allotropie présente trois caractères essentiels : 1oil y a passage possible d'une variété à une autre; 2ol'équilibre entre deux variétés allotropiques obéit aux lois de l'équilibre chimique; 3oles propriétés chimiques ne sont pas différentes. Sc.1962.
Allotropie dynamique. ,,Allotropie dans laquelle il y a coexistence des diverses variétés en certaines proportions, conformément à un équilibre fonction de la température.`` (Duval 1959).
DÉR.
Allotropique, adj.[En parlant des formes d'un corps simple ou composé minéral] Qui présente le phénomène d'allotropie. État allotropique (H. Bremond, La Poésie pure, 1926, p. 160); Transformation allotropique (C. Duval, Le Verre, 1966, pp. 21-22).
Prononc. : [al(l)ɔtʀ ɔpi]. Cf. trope. Dér. Allotropique : [al(l)ɔtʀ ɔpik].
Étymol. ET HIST. − 1873 chim. (Ch.-A. Wurtz Dict. de chim. pure et appl., t. 2, p. 142, s.v. isomérie : Dès 1841, Berzelius, ... a distrait ce genre de phénomènes des cas d'isomérie proprement dits et a proposé de désigner par le mot allotropie... les états différents que présentent ces corps simples). Néol. composé de l'élément préf. allo- « autre » (du gr. α ́ λ λ ο ς) et de l'élément suff. -trope*; suff. -ie*. Allotropique, 1856 chim. (Année sc., 1856 [éd. 1857], p. 202 d'apr. Rey-Debove, Rey, Cottez ds Fr. mod. t. 36, no4, p. 328 : Un état isomérique, ou, comme le disait Berzélius, allotropique de l'oxygène).
BBG. − Bader-Th. 1962. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Duval 1959. − Électron. 1963-64. − Fromh.-King 1968. − Grand. 1962. − Husson 1970. − Laitier 1969. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Musset-Lloret 1964. − Sc. 1962. − Springh. 1962. − Uv.-Chapman 1956.

allotropie* , subst. fém.« particularité que possèdent certains corps (p. ex. le carbone et le phosphore) d'exister sous plusieurs formes différentes ayant des propriétés physiques distinctes » (Méd. Biol. t. 1 1970); synon. allotropisme

Wiktionnaire

Nom commun

allotropie \a.lɔ.tʁɔ.pi\ féminin

  1. (Physique) Qualité de corps simples pouvant se présenter sous des états différents, et jouir de propriétés physiques et chimiques très distinctes.
    • Le carbone, le soufre, le phosphore font preuve d’allotropie.
    • Ainsi l’allotropie impose l’idée d’arrangements divers, de constructions dissemblables avec le « même ». — (François Dagognet, Tableaux et langages de la chimie: essai sur la représentation, 1969)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALLOTROPIE (al-lo-tro-pie) s. f.
  • Terme de physique. État de corps simples pouvant se présenter sous des états différents, et jouir de propriétés chimiques et physiques très distinctes. Le carbone, sous la forme de charbon ou de diamant, offre un exemple frappant d'allotropie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « allotropie »

Du grec ancien άλλος, allos (« autre ») et τρόπος, tropos (« changement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἄλλος, autre (voy. AUTRE), et τρόπος, changement (voy. TROPE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « allotropie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
allotropie allotrɔpi

Évolution historique de l’usage du mot « allotropie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « allotropie »

  • L'exemple le plus connu et le plus spectaculaire d'allotropie est probablement celui du carbone dans le graphite et dans le diamant. Un groupe de chercheurs japonais, chinois et de la Virginia Commonwealth University (VCU) aux États-Unis pensent avoir découvert une nouvelle forme allotrope du carbone très prometteuse comme ils l'expliquent dans un article publié dans la revue Pnas. Toutefois, les propriétés physiques et chimiques de ce nouvel allotrope sont pour le moment totalement théoriques puisqu'elles sont de simples prédictions issues de la modélisation numérique. Futura, Le pentagraphène sera-t-il plus miraculeux encore que le graphène ?

Traductions du mot « allotropie »

Langue Traduction
Anglais allotropy
Espagnol la alotropía
Source : Google Translate API

Synonymes de « allotropie »

Source : synonymes de allotropie sur lebonsynonyme.fr
Partager