La langue française

Allégorisation

Sommaire

  • Définitions du mot allégorisation
  • Phonétique de « allégorisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « allégorisation »
  • Citations contenant le mot « allégorisation »
  • Traductions du mot « allégorisation »

Définitions du mot allégorisation

Trésor de la Langue Française informatisé

ALLÉGORISATION, subst. fém.

A.− Représentation de quelqu'un ou de quelque chose sous une forme allégorique :
1. ... il [J.-B. Rousseau] a fait une ode sur les Divinités poétiques, dans laquelle est exposé en style barbare un système d'allégorisation qui ne va à rien moins qu'à mettre Bellone pour la guerre, Tisiphone pour la peur. Le plus plaisant, c'est que pour cette démonstration esthétique, comme on dirait aujourd'hui, il s'est imaginé de recourir à l'ombre d'Alcée... Ch.-A. Sainte-Beuve, Portraits littéraires,t. 1, 1844-1864, p. 134.
B.− Action de donner un sens allégorique à quelque chose :
2. Je ne vois aucune difficulté à croire que les Indiens ont suivi en gros et sauf les diversités, effet du climat, la même marche que les autres peuples, c'est-à-dire qu'ils ont passé de l'idolâtrie au fétichisme, à l'allégorisation de ce culte, et de là au théisme. B. Constant, Journaux intimes,nov. 1804, p. 158.
Rem. 1. Quillet 1965 le dit ,,peu usité``. 2. Attesté également ds Lar. 19e, Guérin 1892 et Nouv. Lar. ill.
Étymol. ET HIST. − 1804, supra ex. 2. Néol., dér. de allégoriser*; suff. -ation (-tion*).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Nom commun

allégorisation \a.le.ɡɔ.ʁi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait d’allégoriser, de représenter quelqu’un ou quelque chose sous une forme allégorique.
    • L’allégorisation de l’Histoire apparaît comme un moyen de faire sentir que le récit historique ne va pas de soi, qu’il ne saurait être neutre. — (Florence Bouchet, Le discours sur la lecture en France aux XIVe et XVe siècles, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « allégorisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
allégorisation alegɔrisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « allégorisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « allégorisation »

  • Si les écrivains américains à Paris y ont reçu une éducation littéraire, il y a eu une allégorisation voulue par eux-mêmes, et Paris est une fête fournit de quoi déconstruire le mythe en même temps qu'il l'a créé. - Jean Bessière France Culture, Paris est une fête - Ép. 4/4 - Mythes et réalités d'Ernest Hemingway
  • Dans un passage comme celui-ci, la fiction prend la forme d'une hypothèse contrefactuelle qui rend lisibles des mécanismes sociaux de légitimation, d'identification, de distinction, d'une manière non seulement originale mais parfaitement convaincante. De telles propositions sont valides dans la mesure où elles peuvent servir de modèles à des situations empiriques. En revanche, elles n'ouvrent à aucune dimension symbolique. La chronique, dans ce qu'elle a de plus caractéristique, résiste à l'allégorisation. Celle-ci se trouve reportée, comme on l'a vu, à un autre niveau. , Fabula, Atelier littéraire : La peste comme analogie

Traductions du mot « allégorisation »

Langue Traduction
Anglais allegorization
Source : Google Translate API
Partager