La langue française

Allégorisant

Sommaire

  • Définitions du mot allégorisant
  • Phonétique de « allégorisant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « allégorisant »
  • Citations contenant le mot « allégorisant »
  • Traductions du mot « allégorisant »

Définitions du mot allégorisant

Trésor de la Langue Française informatisé

ALLÉGORISER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Exprimer, représenter allégoriquement (des hommes, des choses ou des not. abstr.) :
1. Le Sauvage personnifie les arbres, les fleurs, les rochers, mais il n'allégorise pas les temps. F.-R. de Chateaubriand, Études historiques,1831, p. LIX.
2. Alors, le saphir représente les aspirations élevées de l'âme, la calcédoine, la charité; la sarde et l'onyx, la candeur; le béryl allégorise la science théologique; l'hyacinthe, l'humilité, tandis que le rubis apaise la colère, que l'émeraude lapidifie l'incorruptible foi. J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 215.
B. THÉOL. Expliquer par allégorie. Les Pères de l'Église ont allégorisé presque tout l'Ancien Testament (Ac.1798-1932).
Emploi abs. :
3. ... il est toujours obligé d'expliquer à ses disciples le sens interne de ses paroles. Les Esséniens avaient au plus haut degré l'habitude d'allégoriser : Jésus allégorise; mais ses disciples, qui ne sont pas formés à ce langage, entendent difficilement la métaphysique de leur maître. P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, pp. 775-776.
II.− Emploi pronom. (avec valeur passive), rare. Être représenté allégoriquement :
4. L'Amour avec la Mort en sa fleur rose ou noire, S'allégorise aussi de romarin ou d'if. H. de Régnier, Poèmes anciens et romanesques,1890, p. 265 (1031).
Prononc. ET ORTH. : [alegɔ ʀize] ou [all-], j'allégorise [ʒal(l)egɔ ʀi:z]. Le verbe est transcrit avec [l] simple ds Passy 1914, avec [ll] double ds Harrap's 1963 (pour [l] et [ll] ds les dict. du xixes., cf. allégorie). − Rem. Fér. 1768 écrit, s.v. allégoriser : ,,Rousseau, le poète, dans la préface de ses œuvres, se sert d'allégoriser au lieu d'allégoriser.``
Étymol. ET HIST. − 1. 1404 « expliquer dans un sens allégorique, interpréter en tant qu'allégorie » part. passé adj. (Chr. de Pisan, Charles V, iii, ch. 12 ds Littré : Si comme la Bible, en trois manieres, c'est assavoir le texte, et puis le texte et les gloses ensemble, et puis d'une autre maniere allégorisée); 2. 1578 « parler par allégories » (H. Estienne, Deux Dialogues du nouv. lang. françois italianizé, i, 137 ds DG : Vous triomphez d'allégoriser). Empr. au lat. chrét. allegorizare, attesté à l'emploi 1 dep. Tertullien (Adv. Marc., 4, 17, 201 ds TLL s.v., 1672, 35 : quae Christus in homines allegorizavit).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 10.
BBG. − Bél. 1957. − Lav. Diffic. 1846.

Wiktionnaire

Forme de verbe

allégorisant \a.le.ɡɔ.ʁi.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe allégoriser.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALLÉGORISER. v. tr.
Expliquer selon le sens allégorique. Les Pères de l'Église ont allégorisé presque tout l'Ancien Testament.

Phonétique du mot « allégorisant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
allégorisant alegɔrisɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « allégorisant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « allégorisant »

  • Ce quelque chose est la ligne secrètement active qui sépare l’ombre et la lumière, allégorisant rapidement la trivialité du matériau. L’ombre, c’est Roubaix poussée au (film) noir, sa nuit rougeoyante, sa dure pauvreté, sa lutte poisseuse pour la survie. La lumière, c’est Daoud – et avec lui la grandeur de l’acteur Roschdy Zem –, commissaire de police et enfant du cru, d’emblée métaréel dans les deux registres. Origine maghrébine, souvenirs amers plein la hotte mais sourire absolu, déterminé, supraconscient, ultralucide. Le Monde.fr, « Roubaix, une lumière » : Roschdy Zem en quête d’une humanité perdue
  • Ce quelque chose est la ligne secrètement active qui sépare l’ombre et la lumière, allégorisant rapidement la trivialité du matériau. L’ombre, c’est Roubaix poussé au (film) noir, sa nuit rougeoyante, sa dure pauvreté, sa lutte poisseuse pour la survie. La lumière, c’est Daoud – et avec lui la grandeur de l’acteur Roschdy Zem – commissaire de police et enfant du cru, d’emblée méta réel dans les deux registres. Origine maghrébine, souvenirs amers plein la hotte mais sourire absolu, déterminé, supra conscient, ultra-lucide. Le Monde.fr, « Roubaix, une lumière » : le flic lumineux et les deux amantes déglinguées
  • Proche des dimensions de « Guernica » et allégorisant explicitement « La Liberté guidant le peuple » de Delacroix, l’œuvre de Goin, intitulée "L'Etat matraquant la liberté", procède à une mise à nu du pouvoir. Le message est, si l’on peut dire, écrit noir sur blanc. Tout le monde le comprend. La simplicité est ici une force. L’œuvre repose sur une double identification : celle de La Liberté à une manifestante battue, alors qu’elle est à terre, et celle de la Police à l’Etat. Ces deux identifications constituent deux vérités, simples et fortes. Club de Mediapart, L’État matraquant la liberté | Le Club de Mediapart
  • Dans le sillage de Philo d'Alexandrie, l'exégèse patristique est allée dans la même direction en allégorisant la prescription majeure de la fête pascale: la consommation de pain azyme qu'elle interprète comme une exhortation à la modestie et à l'humilité. Alors que le pain levé, couramment consommé, évoque un cœur humain gonflé d'orgueil. Quant à l'Egypte ancienne transformée en berceau de l'esclavage, Philo d'Alexandrie nous invite à n'y voir que l'allégorie d'un espace dénué de spiritualité et d'amour du prochain. Le HuffPost, Quelles sont les différences entre les pâques juives et chrétiennes? | Le HuffPost
  • Critiquer l’affiche mettant en scène Apocalypse parcequ’elle met en scène un personnage sexiste… À ce moment là on critique aussi les affiches Star Wars mettant en scène Darth Vader pour antisémitisme – Parceque là encore, OUI Darth Vader rappel le nazisme… Mais c’est le personnage qui veut ça et c’est pour ça que c’est un méchant, idem pour Voldemort, Sauron, ou n’importe quel méchant allégorisant les cotés les plus sombres de l’être humain pour être, justement, vaincu symboliquement. Le combat, entre autre, contre le sexisme (au même titre que les combats contre le racisme etc…) doit être effectué en montrant les problèmes, et en les combattant. Pas en faisant semblant que ces problèmes n’existent pas et qu’on ne doit surtout pas en parler ! , Suicide Squad : Un Joker tout sourire et autres images inédites ! | Les Toiles Héroïques

Traductions du mot « allégorisant »

Langue Traduction
Anglais allegorizing
Espagnol alegorizando
Italien allegorizing
Allemand allegorisierend
Chinois 寓言
Arabe استعارة
Portugais alegorizando
Russe аллегорически
Japonais 寓意的な
Basque allegorizing
Corse allegorizzà
Source : Google Translate API
Partager