La langue française

Algique

Sommaire

  • Définitions du mot algique
  • Étymologie de « algique »
  • Phonétique de « algique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « algique »
  • Citations contenant le mot « algique »
  • Traductions du mot « algique »
  • Synonymes de « algique »

Définitions du mot « algique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALGIQUE, adj. et subst.

MÉDECINE
A.− Emploi adj.
1. Relatif à l'algie, de nature douloureuse (cf. Lar. encyclop., Garnier-Del. 1958, Lal. 1968) :
1. Ces douleurs acquièrent parfois une importance telle qu'elles justifient la création d'une forme algique de l'encéphalite léthargique. May ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 4, 1920-1924, p. 43).
Rem. Assoc. syntagm. fièvre algique ,,Fièvre résultant d'une excitation douloureuse.`` (Garnier-Del. 1958; cf. aussi Lar. encyclop.); ostéoporose algique post-traumatique. ,,O. douloureuse accompagnée d'impotence et souvent de troubles vaso-moteurs (cyanose, œdème), survenant quelques semaines après un traumatisme, dans les parties voisines du squelette.`` (Garnier-Del. 1958); sensations algiques (Foulq.-St-Jean 1962).
2. Rare. ,,Parfois souffrant de douleurs.`` (Lal. 1968).
B.− Emploi subst. Personne affectée d'algie :
2. ... toute sa vie cette malade a été une algique... P. Janet, Les Obsessions et la psychasthénie,1903, p. 121.
3. Voyez combien nos signes fonctionnels qui existaient seuls ou à peu près seuls pour les médecins jusqu'au xviiiesiècle, mais pour lesquels ils dépensaient des trésors de patiente et subtile analyse, s'étaient timidement effacés devant la superbe de l'objectivité et de ses premières conquêtes. Potain n'avait-il pas décrété qu'un palpitant, un algique, voire un cénestopathe, du fait même qu'il s'arrêtait avec complaisance sur ses souffrances, devait être préjugé indemne de lésion cardiaque? Ce que la France a apporté à la médecine depuis le début du XXesiècle,1946, p. 185.
Prononc. : [alʒik].
Étymol. ET HIST. − 1903, supra ex. 2. Dér. de algie*; suff. -ique*.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lal. 1968.

Wiktionnaire

Adjectif 1

algique \al.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Douloureux, qui ressent de la douleur.
    • Si le patient est algique, le médecin doit chercher la cause de la douleur.

Adjectif 2

algique \al.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Linguistique) Relatif à une famille des langues amérindiennes dont la majorité sont des langues algonquiennes.
    • La langue des Micmacs partage certaines caractéristiques avec celle des Cris, la langue la plus répandue du groupe algique, ainsi qu’avec celle des Arapahos des plaines centrales. — (Olive Patricia Dickason, Les premières nations, 1996)
  2. Relatif aux peuples parlant traditionnellement des langues dites algiques.
    • Quatre ans plus tard, un ancien de la tribu algique des Onontchataronons raconte au père Lalemant que sa mère disait qu’étant jeune, les Wendats chassèrent leur peuple de l’île de Montréal […]. — (Georges E. — (Sioui), Les Wendats, une civilisation méconnue, 1994)
  3. (Peut-être abusivement) Synonyme d'algonquien.
    • Les Algonquins étaient une nation, qui vivait le long de l'Outaouais et appartenait à la famille algonkienne, dite aussi famille algique. — (Jean Hamelin (dir.), Histoire du Québec, Edisem, 1977, p. 30)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « algique »

(Adjectif 1) Dérivé de algie avec le suffixe -ique.
(Adjectif 2) Dérivé de algonquin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « algique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
algique alʒik

Évolution historique de l’usage du mot « algique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « algique »

  • L'anesthésiste m'a demandé de donner un Acupan sur un sucre à un patient algique, Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Acupan sur un sucre ? - Actusoins expertise infirmière
  • Paracétamol, anti-inflammatoire, codéine, tramadol... Les médicaments antalgiques sont utilisés pour diminuer, voire stopper, une douleur. S'il est possible de s'en procurer sans ordonnance, attention à l'automédication, car ils peuvent provoquer des effets secondaires indésirables. , Antalgique : dans quels cas utiliser cet antidouleur ?

Traductions du mot « algique »

Langue Traduction
Anglais algonkian
Espagnol algínico
Italien alginico
Portugais dor
Source : Google Translate API

Synonymes de « algique »

Source : synonymes de algique sur lebonsynonyme.fr
Partager