La langue française

Alcoran

Définitions du mot « alcoran »

Wiktionnaire

Nom commun

alcoran \al.kɔ.ʁɑ̃\ masculin

  1. Variante de Alcoran.
    • […]; l’alcoran n'étant qu'un mélange de maximes confuses du Christianisme et du Judaïsme, dans lequel ils surannent aussi bien que nous la doctrine de Moïse, ne la faisant passer dans chacun des Azoares que comme un coup d'essai, une pure cérémonie,[…]. — (René du Chastelet des Boys, L'Odyssée ou Diversité d'aventures, rencontres et voyages en Europe, Asie et Afrique, 1665, dans la Revue africaine : Journal des travaux de la Société historique algérienne, tome 10, Alger : chez Bastide, 1866, p. 264)
    • Le magicien Faustus possède, cependant, un « alcoran magique. » — (Marie-Louise Dufrenoy, L’Orient romanesque en France: 1704 - 1789, 1975)
    • Il entendit une voix mélodieuse, qui chantait quelques versets de l’alcoran en s’accompagnant d’une guitare — (Histoire des vampires, 1822)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALCORAN. n. m.
Livre qui contient la loi de Mahomet. On dit plutôt CORAN. Il signifie également la Loi de Mahomet contenue dans l'Alcoran. Abjurer l'Alcoran.

Littré (1872-1877)

ALCORAN (al-ko-ran) s. m.
  • 1Le livre qui contient la loi de Mahomet. Ajouter un chapitre à l'alcoran, Bossuet, Hist. II, 13. Le glaive et l'Alcoran dans mes sanglantes mains Imposeraient silence au reste des humains, Voltaire, Fanat. II, 5. Pour moi, je lis la Bible autant que l'Alcoran, Boileau, Lutr. IV.
  • 2 Familièrement. Je n'y entends pas plus qu'à l'Alcoran, je n'y entends rien.

REMARQUE

On dit aussi le Coran, et sans doute mieux, puisque al est l'article arabe et signifie le, ce qui fait avec notre article, une sorte de double emploi ; mais Alcoran est consacré par l'usage, et coran, bien que recommandé par les orientalistes, ne peut pas le bannir.

HISTORIQUE

XVe s. Turc ne serai vraiment, Car l'alcoran defent Le vin, qui n'est creé que pour l'humain usage, Basselin, XXIV.

XVIe s. Quand le deputé du Languedoc s'avança pour luy dire qu'il avoit tiré le plus beau et le meilleur de son propos de l'alcoran de Machiavel, Froumenteau, Finances, III, p. 417.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALCORAN. - REM. Ajoutez :

2. On met une majuscule à Alcoran et à Coran, comme à Bible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alcoran »

L'article arabe, al, et coran (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alcoran »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alcoran alkɔrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alcoran »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « alcoran »

Langue Traduction
Anglais koran
Italien corano
Source : Google Translate API

Synonymes de « alcoran »

Source : synonymes de alcoran sur lebonsynonyme.fr

Alcoran

Retour au sommaire ➦

Partager