La langue française

Albedo

Définitions du mot « albedo »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALBEDO, subst. masc.

A.− ASTRON. ,,Quotient du flux renvoyé par la planète dans toutes les directions au flux de lumière solaire qu'elle intercepte.`` (E. Schatzman, Astrophysique, 1963, p. 142) :
1. Le pouvoir réflecteur de l'ensemble de la Lune (albedo) est très faible, 0,073 dans le visible, 0,051 dans le bleu : la Lune est jaunâtre. E. Schatzman, Encyclopédie française,Le Ciel et la terre, 1956.
2. La photométrie permit à G. P. Bond, en 1860, puis à Zollner à partir de 1865, d'effectuer les premières mesures de l'albedo des planètes, ou fraction de la lumière reçue que la surface renvoie; les valeurs qui furent obtenues, pour Mars, Vénus et Jupiter, étaient en moyenne surestimées d'un tiers. Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 1, 1961, p. 154.
B.− PHYS., p. anal. (Énergie lumineuse). Rapport entre la quantité de lumière que reçoit un corps et celle qu'il réfléchit ou diffuse :
3. L'albedo des revêtements du sol est très varié : celui de la neige est très élevé, de l'ordre de 80 %, assez variable suivant le degré d'agglomération et de glaciation de la surface; les parties enneigées des régions polaires et des montagnes n'absorbent ainsi qu'une faible partie de la radiation qu'elles reçoivent. La Terre,1959, p. 403 (encyclopédie de la Pléiade).
Rem. Plais.-Caill. 1958 précise que ,,l'albédo varie avec la couverture du sol et son état d'humidité; elle conditionne l'évaporation``.
PHYS. ATOMIQUE. ,,Rapport du nombre de neutrons réfléchis par un réflecteur au nombre de neutrons entrant dans ce réflecteur.`` (Charles 1960) :
4. L'albedo d'un réflecteur est la probabilité qu'a un neutron de revenir (pour une surface déterminée). Électron.1963-64.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [albedo]. 2. Dér. : albedomètre. − Rem. Var. orth. avec et sans accent aigu, dans cet ordre pour la fréq.
Étymol. ET HIST. − 1907 phys. (Nouv. Lar. ill. Suppl., s.v. albedo, ds Fr. mod. t. 36, no4, p. 326 : indice de réflection). Empr. au lat. albedo (attesté dep. Apulée, Apol., 50, au sens de « substance blanche », cont. méd.), au sens de « blancheur » (Saint Augustin, Serm. ed. Mai, 161, 4 ds TLL s.v., 1488, 69 : sicut albedo fundamentum colorum est).
BBG. − Charles 1960. − Delc. t. 1 1926. − Électron. 1963-64. − Galiana Astronaut. 1963. − Guilb. Astronaut. 1967. − Mots rares 1965. − Muller 1966. − Musset-Lloret 1964. − Nucl. 1964. − Piéron 1963. − Plais.-Caill. 1958. − Uv.-Chapman 1956.

Phonétique du mot « albedo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
albedo albœdɔ

Traductions du mot « albedo »

Langue Traduction
Anglais albedo
Espagnol albedo
Italien albedo
Allemand albedo
Chinois 反照率
Arabe البياض
Portugais albedo
Russe альбедо
Japonais アルベド
Basque albedo
Corse albedo
Source : Google Translate API

Albedo

Retour au sommaire ➦

Partager