La langue française

Alambic

Sommaire

  • Définitions du mot alambic
  • Étymologie de « alambic »
  • Phonétique de « alambic »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alambic »
  • Citations contenant le mot « alambic »
  • Traductions du mot « alambic »
  • Synonymes de « alambic »

Définitions du mot alambic

Trésor de la Langue Française informatisé

ALAMBIC, subst. masc.

A.− Appareil composé essentiellement d'une chaudière en forme de cornue surmontée d'un gros tuyau terminé par un serpentin placé dans une cuve d'eau froide, et qui sert à distiller :
1. Un pandémonium! où sur la même ligne, Se heurtent mille objets fantasquement mêlés. − Maigres chauves-souris aux diaphanes ailes, Se cramponnant au mur de leurs quatre ongles frêles, Bouteilles sans goulot, plats de terre fêlés, Crocodiles, serpents empaillés, plantes rares, Alambics contournés en spirales bizarres, Vieux manuscrits ouverts sur un fauteuil bancal, Fœtus mal conservés saisissant d'une lieue L'odorat, et collant leur face jaune et bleue Contre le verre du bocal! T. Gautier, Albertus,1833, p. 127.
2. − Savez-vous, dit-elle, Monsieur le Comte, que vous êtes un terrible argumentateur, et que vous voyez le monde sous un jour quelque peu livide? Est-ce donc en regardant l'humanité à travers les alambics et les cornues que vous l'avez jugée telle? Car vous aviez raison, vous êtes un grand chimiste, et cet élixir que vous avez fait prendre à mon fils, et qui l'a si rapidement rappelé à la vie... A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 766.
3. La cuisine est en même temps le laboratoire. Un alambic monstrueux y courbe parmi les casseroles l'effrayante longueur de son cuivre qui fume et souvent on ne peut mettre le pot au feu à cause des préparations pharmaceutiques. G. Flaubert, Correspondance,1853, p. 316.
4. La sève s'écoule alors dans le récipient et devient, après fermentation, une boisson gazeuse assez agréable. Soumise à l'alambic, elle se réduit de moitié et donne une eau-de-vie blanche de vingt-deux degrés. M. Du Camp, Le Nil, Égypte et Nubie,1854, p. 297.
5. Mais la curiosité de la maison était, au fond, de l'autre côté d'une barrière de chêne, dans une cour vitrée, l'appareil à distiller que les consommateurs voyaient fonctionner, des alambics aux longs cols, des serpentins descendant sous terre, une cuisine du diable devant laquelle venaient rêver les ouvriers soûlards. É. Zola, L'Assommoir,1877, p. 404.
6. La mer est l'alambic d'où jaillit son éveil [de la goutte de pluie]. Cet alambic (...) Présente (...) l'équateur pour chaudière. Les hauts confins de l'air en sont le chapiteau. J. Richepin, La Mer,1886, p. 336.
7. Les lois les plus élevées des sciences physiques ont été constatées par des manipulations fort peu différentes de celles de l'artisan. Si les plus hautes vérités peuvent sortir de l'alambic et du creuset, pourquoi ne pourraient-elles résulter également de l'étude des restes poudreux du passé? E. Renan, L'Avenir de la science,1890, pp. 212-213.
8. On sait que l'affaire capitale en Armagnac est de « brûler », de distiller son vin. Or, le premier voisin passe pour dégustateur-né. Dès que le fin filet blanc parfumé coule de l'alambic, tiède encore du feu éprouvé, on met des châtaignes sous la cendre, et on « galope » pour le chercher. J. de Pesquidoux, Le Livre de raison,t. 1, 1925, p. 17.
9. Ces études sur les explosifs me passionnaient maintenant pour elles-mêmes. Un problème d'ordre technique, en particulier, s'était posé : le même que Turpin a résolu plus tard. Peinant ainsi entre mes creusets, mes alambics et mes cornues, avec le bruit de la canonnade dans le lointain, un étrange sentiment se développait en moi : ces substances, ces gaz, ces acides, ces métaux que je manipulais, autant de forces naturelles au repos devant moi et dans mon laboratoire, mais qui portaient cachées en elles, de formidables puissances de destruction. P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 13.
10. Il y a, dans l'art et dans le sport, des questions de chambre noire et d'alambic qui passionnent les foules. L.-P. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 10.
11. Il était une fois un alchimiste qui étudiait les mystères de la vie. Il se fit que de ses cornues, de ses alambics, de ses drogues il retira un minuscule fragment de pâte vivante. A. de Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 693.
Rem. 1. En raison de ses formes souvent complexes et bizarres pour le profane, l'alambic apparaît parfois comme un objet chargé de mystère quand il évoque le domaine de la chim. (ex. 2, 3, 7, 9), voire celui de l'alchim. (ex. 1, 10, 11). Noter aussi l'assoc. fréq. alambic/cornue (ex. 2, 9, 11). 2. Syntagmes rencontrés alambic de verre, alambic de cuivre, alambic de terre, le bec d'un alambic, le col d'un alambic, la panse d'un alambic, la voûte d'un alambic, déflegmateur ou rectificateur d'un alambic-; carafe à col d'alambic « à goulot recourbé » :
12. Les assiettes et les carafes à col d'alambic réverbéraient comme des vers luisants les mille points de lumière des briques trouées, à travers l'énorme nature morte. A. Malraux, L'Espoir,1937, p. 604.
B.− Au fig., vieilli. [Pour suggérer une idée de recherches très compliquées, de raisonnement subtil] Ce raisonnement est tiré à l'alambic (Littré); poésie à l'alambic (Lar. 19e).
Passer par l'alambic. Passer une affaire par l'alambic (Besch. 1845) :
13. ... quel dommage qu'en passant par l'alambic la pensée humaine prenne le chemin contraire à celui de l'eau de roses, et qu'à la troisième ou quatrième épuration elle se dessèche, au lieu de s'exprimer en quintessence! A. de Musset, Le Temps,1831, p. 138.
Passer à l'alambic :
14. Cette vie parisienne, dans les bas-fonds, a passé l'homme à l'alambic, l'a concentré, brûlé, gâté. Avec du vin, elle a fait du trois-six. H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 44.
Se mettre l'esprit/la cervelle à l'alambic :
15. ... craignant d'avoir blessé cet homme, il s'était mis l'esprit à l'alambic pour réparer sa gaffe, lui avait fait un galimatias qui avait toute l'apparence d'être des excuses, et enfin ne se tint pour lavé à son endroit que six ans plus tard, par le cadeau de première communion qu'il fit à son fils. H. de Montherlant, Les Célibataires,1934, p. 803.
Rem. Cf. aussi H. de Montherlant, Les Jeunes filles, 1936, p. 1021.
Stylistique − En raison du mystère et de la complexité qu'il suggère (cf. A rem. 1), alambic est entré dans un certain nombre de métaph. pour désigner p. ex. : les villes, où se concentre toute la vie hum. (A. de Musset, La Coupe et les lèvres, 1832, I, 1, p. 271); l'âme, où l'on fait passer le monde pour en extraire Dieu (V. Hugo, Les Rayons et les ombres, Sagesse, 1840, p. 1118), etc. : 16. Inépuisable puits de sottise et de fautes! De l'antique douleur éternel alambic! À travers le treillis recourbé de tes côtes Je vois, errant encor, l'insatiable aspic. Ch. Baudelaire, Les Fleurs du Mal, 1857, p. 169.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [alɑ ̃bik]. Passy 1914 note [ɑ ̃ ˑ] mi-long (cf. aussi Barbeau-Rodhe 1930). Il donne également la possibilité d'une prononc. : -bi sans [k] final. D'apr. Fouché Prononc. 1959, pp. 376-377, c final se prononce gén. [k]. Ex. : bac, bric à brac, bivouac, tillac, vrac, avec, échec, salamalec, alambic, basilic, lombric, porc-épic, syndic, trafic, estoc, roc, bouc, aqueduc, viaduc, etc. (pour c final muet, cf. accroc). 2. Dér. et composés : alambiquage (cf. Lar. encyclop.), alambiquer, alambiquer. − Rem. Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787 insistent sur la durée longue de la 2esyllabe du mot. Fér. 1768, s.v. alambic renvoie à alembic et Fér. Crit. t. 1787, s.v. alambic fait la rem. suiv. : ,,Trév. écrit avec un e : alembic; l'Acad., le dict. d'orth., le Rich. portatif avec un a.``
Étymol. ET HIST. − 1269-77 « appareil à distiller » (Roman de la Rose, éd. F. Lecoy, v. 6.353 : Je voi maintes foiz que tu pleures comme alambit seur alutel). Empr. à l'ar. al − anbīq « chapiteau de la cornue » (attesté dep. le xes., Kitāb al-asrār de ar-Rāzī, d'apr. FEW t. 19, s.v. anbīq), prob. par l'intermédiaire du lat. médiév. des alchimistes (cf. xiie-xiiies., Geberus, alchimiste arabo-lat., Summa perfectionis sive perfecti magisterii, 1, 47, p. 576 ds Mittellat. W. s.v., 442, 21 : alembicus cum laxo naso). L'intermédiaire esp., proposé par Dauzat 1968, Bl.-W.5, FEW, est à rejeter à cause de l'ancienneté du mot en fr. (l'esp. alambique n'est attesté que dep. 1444, d'apr. Cor.). L'ar. anbīq est issu lui-même du gr. α ́ μ β ι ξ, α ́ μ β ι χ ο ς de même sens.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 109.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Chesn. 1857. − Daire 1759. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 43. − Fér. 1768. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 89. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 29. − Lar. comm. 1930. − Littré-Robin 1865. − Mont. 1967. − Nysten 1814-20. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

alambic \a.lɑ̃.bik\ masculin

  1. Sorte d’appareil qui sert à distiller.
    • Lorsqu'on veut faire de l'eau-de-vie avec des marcs de raisin, on se sert d'un simple alambic ordinaire. On chauffe les matières dans une chaudière en cuivre, et les vapeurs qui se produisent passent dans un tube contourné en spirale, ou serpentin ; ce tube, plongé dans un vase plein d'eau froide que l'on renouvelle au fur et à mesure, condense les vapeurs. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 143)
    • Ce ne sont point des herses ou des rouleaux qu'on voit à la porte des demeures, mais des appareils à sulfater, des fouloirs, des foudres, des pompes, des alambics. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cette eau-de-vie a toujours un goût d'empyreume, causé par une certaine quantité de marc ou de lie qui s'est attachée aux parois intérieures de l’alambic, et qui a été en partie décomposée par le calorique. — (M. Salmon, Art de cultiver la vigne et de faire de bon vin, page 229, 1826)
  2. (Nord et Pas-de-Calais) Nom donné aux cafetières destinées à préparer le café en les posant sur une source de chaleur.  [1]  [2]
  3. (Zoologie) (Provence) Simulie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALAMBIC. n. m.
Sorte de vaisseau, de formes très variées, qui sert à distiller et dont les pièces essentielles sont une cucurbite et un chapiteau. Alambic de verre. Alambic de cuivre. Alambic de terre. Le bec d'un alambic. Le col d'un alambic. Il faut mettre cela à l'alambic. Passer à l'alambic. Passer par l'alambic. Fig., Cette affaire a passé par l'alambic, Elle a été examinée avec un grand soin, avec une grande exactitude, elle a été discutée et approfondie.

Littré (1872-1877)

ALAMBIC (a-lan-bik) s. m.
  • 1Appareil qui sert à distiller, et qui se compose d'une cucurbite, d'un chapiteau et d'un serpentin. Les huiles qu'on fait passer plusieurs fois à l'alambic sont plus aisées à distiller, Descartes, Fœtus, 2. Peut-être êtes-vous occupé à présent autour d'un alambic ? Voltaire, Lett. vers, 3.
  • 2 Fig. Passer une affaire à l'alambic, l'examiner avec un très grand soin.
  • 3Mettre à l'alambic, subtiliser sur. Voilà, sans mettre saint Clément à l'alambic, ce qu'il a voulu dire, Bossuet, Nouv. myst. 12. Ils mettent leurs avis à l'alambic et les réduisent à néant à force de les subtiliser, Guez de Balzac, 3e disc. s. la cour. Les raisonnements [du mémoire du duc de Chevreuse] en étaient tellement tirés à l'alambic qu'ils l'impatientèrent [le chancelier], Saint-Simon, 299, 94.

HISTORIQUE

XIIIe s. Por quoi donc en tristor demores ? Je vois maintes fois que tu plores Cum alambic sus alutel, la Rose, 6406.

XVIe s. Pour distiller toutes sortes d'eaux, deux vaisseaux sont principalement necessaires, qu'on nomme en un mot alembic : l'un d'iceux est appelé proprement cucurbite ou vaisseau contenant ; l'autre est dit chapiteau ou chape, auquel sont amassées les vapeurs, Paré, XXVI, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alambic »

(Vers 1270) Via le latin médiéval alembicus, de l’arabe الإنبيق, al-anbīq (« chapiteau d’une cornue »), emprunté au gréco-latin ambix, ἄμβιξ (« chapiteau de la cornue »). Le passage par un intermédiaire espagnol alambique est discuté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. elambic ; catal. alambi ; espagn. alambique ; ital. lambicco, limbicco, de l'arabe al anbiq. Ce mot, venu aux Occidentaux par l'intermédiaire des Arabes, comme l'indique l'article arabe qu'il a conservé, dérive du grec ἄμϐιξ, vase, et en particulier vase à distiller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alambic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alambic alɑ̃bik

Évolution historique de l’usage du mot « alambic »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alambic »

  • Ce vieil alambic sera mis en fonctionnement tous les mercredis pendant la période estivale, de juillet à septembre. Chaque mercredi, il y aura cinq visites guidées organisées tout au long de la journée (départs à 9h30, 11h00, 13h30, 15h et 16h30). Les visiteurs découvriront un verger traditionnel type de pommiers à hautes tiges de différentes variétés puis la fabrication à l’ancienne du cidre ensuite élevé en fût de chêne pour finir par l’atelier distillation où ils assisteront en direct à la fabrication du calvados » , Calvados : un alambic datant du 19e siècle remis en fonction près de Vire Normandie | La Voix le Bocage
  • Mercredi et jeudi, Marc Blanchard a installé son alambic à La Croix-du-Gué. Dans le métier depuis 1981, il avait succédé à son père. Cela fait 110 que sa famille distille dans les villages du département. Une fierté ! Le Telegramme, En 2021, Marc Blanchard remisera son alambic - Hénon - Le Télégramme
  • Le credo est simple : « Travailler autant que possible des produits locaux, écologiquement et socialement responsables et tous certifiés bio. » Histoire de proposer une alternative aux alcools standardisés produits à l’échelle industrielle, « de favoriser les circuits courts et de réduire [notre] empreinte carbone ». Élaborer du gin et de la vodka ne s’improvise pas et une expérience préalable en eaux-de-vie distillées en famille sur un alambic chauffé au bois ne fait pas tout. Nicolas Kretz est donc parti se former dans la « Spirit Valley » française, au Centre international des spiritueux de Cognac ; 148 heures de cours plus tard, c’est lui qui manie l’alambic. Venu tout droit d’Oberkirch, où il a été assemblé et martelé à la main au sein de l’entreprise familiale Müller Gmbh, il s’agit pour l’heure d’un modèle provisoire, qui sera remplacé bientôt par son « grand frère » de 220 litres. Nicolas Kretz joue les apprentis sorciers et élabore les recettes, testées à l’aveugle et approuvées ensuite par l’équipe. « C’est le côté fun ! » reconnaît Julien Wackenheim, par ailleurs plutôt en charge des questions financières. , Economie | Des spiritueux bio et « made in Strasbourg »
  • L’objectif de 5.000 euros a déjà été atteint. « Le top, ce serait d’obtenir 20.000 euros, ça nous permettrait d’ajouter plein d’options sur l’alambic », espère Nicolas Kretz, déjà surpris par les retours. « On nous demande aussi pas mal de bouteilles mais on réserve les premières à nos contributeurs. » Pour les autres, les associés sont en recherche de distributeurs. La vente en ligne sera aussi accessible sur le site de la distillerie à partir du 15 juillet. Il faudra compter 42 euros pour 50 cl de gin, contre 33 euros pour la vodka (à consommer avec modération bien sûr). , Strasbourg : Gin et vodka bio avec des produits locaux... Une micro-distillerie se lance pour « créer autre chose »
  • Venez les rencontrer et découvrir les différentes étapes de la fabrication de spiritueux : production de fruits au verger, transformation (alambic en cuivre charentais) et dégustation sous la cave voûtée. Autour de l’alambic, vous partagerez ce savoir-faire ancestral qu’est la distillation. millavois.com, Saint-Beauzély. Découvrez l’atelier artisanal de la Muse du Verger
  • Tout au long de l’été, la Distillerie Bel air, implantée dans la garrigue au pied des Cévennes, propose des ateliers découverte et des visites. Ateliers découverte : Quel parcours du champ de lavandes au flacon d’huile essentielle ? Venez découvrir lors d’un après-midi convivial à la ferme les bases de la distillation artisanale. Au programme: chargement des gerbes de lavande dans l’alambic, tassage de l’alambic, distillation à basse pression et chaleur douce, décantation de l’huile essentielle avec séparation de l’hydrolat et enfin, échanges sur le procédé de distillation artisanale et les vertus des plantes. Info pratiques: – Tous les jeudis du 9 juillet au 20 août 2020 – De 15h à 17h30 – Entrée libre, réservation conseillée. Places assises limitées Les Visites: Deux solutions s’offrent à vous: un parcours autonome ou des visites guidées d’une à trois heures. – visite Découverte d’une heure (tour de la ferme et un kit découverte offert) – visite Passionnée de deux heures (balade pédestre commentée, tour de la ferme, kit découverte et une sélection de produits offerts). Minimum 4 personnes. – visite Experte de trois heures (Baptême de distillation, balade pédestre commentée, tour de la ferme, kit découverte et une sélection de produits offerts). Minimum 5 personnes. Info pratiques: – Parcours autonomie sans réservation, participation financière libre – Visites guidées sur réservation uniquement, à partir de 6€ par personne Unidivers, Ateliers découverte et visites à la Distillerie Bel Air Saint-Just-et-Vacquières jeudi 9 juillet 2020
  • Sa production d’eau de rose, Hafez Jreij en est fier. « C’est une eau de rose traditionnelle élaborée de manière artisanale ! » affirme-t-il, soulignant que sa production s’inscrit dans une tradition familiale déjà ancienne. Avant lui, ses parents et ses grands-parents fabriquaient déjà de l’eau de rose. « Dans le temps, posséder un alambic dans sa cuisine était aussi naturel que de posséder une marmite », se souvient le septuagénaire. Selon ses recherches personnelles, son nom de famille aurait même une racine grecque et signifierait « paysan » ou « gardien de la terre ». Tout un symbole. L'Orient-Le Jour, La maison des roses à Enfé, ou l’art de cultiver son propre bonheur - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « alambic »

Langue Traduction
Anglais still
Espagnol alambique
Italien alambicco
Allemand destillierapparat
Portugais alambique
Source : Google Translate API

Synonymes de « alambic »

Source : synonymes de alambic sur lebonsynonyme.fr
Partager