La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « aire tegmentale ventrale »

Aire tegmentale ventrale

Définitions de « aire tegmentale ventrale »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

aire tegmentale ventrale \ɛʁ teɡ.mɑ̃.tal vɑ̃.tʁal\ féminin

  1. (Anatomie) Groupe de neurones localisés dans le mésencéphale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aire tegmentale ventrale »

Locution composée de aire, tegmental et ventral
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aire tegmentale ventrale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aire tegmentale ventrale ɛr tɛgmɑ̃tal vɑ̃tral

Citations contenant le mot « aire tegmentale ventrale »

  • La voie de récompense la plus ancienne et la mieux connue est le système dopaminergique mésolimbique, composé de neurones qui se projettent de l'aire tegmentale ventrale (VTA) au noyau accumbens, une zone clé dans la médiation du traitement émotionnel et de la motivation. Au cœur de ce système, le neurotransmetteur dopamine, libéré lorsque le cerveau attend une récompense. Ainsi, un pic de dopamine peut, chez certaines personnes « célébrer » la consommation d’une part de pizza, un achat, un rapport sexuel réussi ou chez d’autres, l’usage de substances. santé log, DÉPENDANCE : Découverte d'un autre circuit de récompense | santé log
  • Un circuit neuronal spécifique gère le mécanisme chimique qui attribue aux informations reçues par notre organisme des valeurs de plaisir ou de rejet. La dopamine y organise la circulation des données fournies par trois structures du cerveau : le cortex orbito-frontal, siège de la prise de décision, l'aire tegmentale ventrale, une « usine » à produire de la dopamine, et le noyau accumbens, impliqué dans la motivation. L'expérience qui a permis de mettre en évidence ce complexe « circuit de la récompense » a été menée à partir du milieu des années 1950 par deux chercheurs américains, James Olds et Peter Milner. Les Echos, Dopamine : le poison addictif | Les Echos
  • La première fois que nous avons dégusté un carré de chocolat, les régions du cerveau impliquées dans le système de la récompense (il s’agit essentiellement de l’aire tegmentale ventrale et du noyau accumbens) ont été activées. Ce système, que nous partageons avec de nombreux mammifères, a pour objectif de maintenir notre équilibre global, aussi appelé « l’homéostasie ». Il nous pousse à nous livrer aux activités essentielles au bon fonctionnement notre organisme, telle que manger ou dormir. The Conversation, Du plaisir à l’addiction, que se passe-t-il dans notre cerveau ?
  • Dans l’aire tegmentale ventrale du cerveau, des neurones dits dopaminergiques sont essentiels au fonctionnement de ce système, en particulier à son activation grâce à la production de dopamine, ce fameux neurotransmetteur également connu sous le nom d’hormone du plaisir. Elle porte bien son surnom, puisqu'il s'agit du neurotransmetteur principal de ce système de renforcement : c'est grâce à la dopamine circulant entre différentes régions du cerveau depuis l'aire tegmentale ventrale que l'on éprouvera du plaisir, qui constitue donc en quelque sorte la récompense à un comportement (par exemple, encore une fois, manger du chocolat).  Sciences et Avenir, Neurosciences : les interactions sociales et le système de récompense - Sciences et Avenir
  • L’aire tegmentale ventrale ou AVT est un groupe de neurones localisés dans le mésencéphale, chargé de produire les neurotransmetteurs de dopamine. En effet, on estime que l’AVT est composée de 50 à 60 % des neurones dopaminergiques. L’AVT a un rôle clé dans les « systèmes de récompense » du cerveau tels que la motivation (la saillance motivationnelle), la sensation de plaisir, la valence (la qualité intrinsèquement agréable ou désagréable d'un stimulus), ou encore, dans des pathologies d’addiction et d’autres maladies mentales. La substance noire (SN) fait également partie du système de récompense et est aussi composée de neurones dopaminergiques. Science-et-vie.com, Y a-t-il des neurones responsables de notre solitude ? - Science & Vie
  • Leurs résultats montrent que lorsque les souris s’alimentent, leurs neurones situés de la zone habenula latérale, influençant les états dépressifs, sont plus actives que ceux situés dans l’aire tegmentale ventrale. Les chercheurs supposent donc que les premières jouent un rôle plus important dans le processus d’alimentation chez les personnes obèses. Science-et-vie.com, Troubles alimentaires : on a résolu le mystère de la suralimentation - Science & Vie

Images d'illustration du mot « aire tegmentale ventrale »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Aire tegmentale ventrale

Retour au sommaire ➦

Partager