La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « aigle pomarin »

Aigle pomarin

Définitions de « aigle pomarin »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

aigle pomarin \ɛɡl pɔ.ma.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Ornithologie) Aigle au bec fin, au plumage sombre, brun pâle sur la tête et les ailes, avec un V blanc sur le croupion.
    • Un aigle pomarin venait régulièrement capturer des grenouilles sur une prairie humide dans la forêt : l’aigle observait de la cime d’un arbre, se laissait glisser obliquement dans l’herbe et repartait en tenant la proie dans le bec. — (Le Gerfaut de Giervalk, Volumes 57 à 58, Institut royal des sciences naturelles de Belgique, 1967, page 88) (cîme corrigé en cime)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aigle pomarin »

(Date à préciser) Composé de aigle et de pomarin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aigle pomarin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aigle pomarin ɛglᵊ pɔmarɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aigle pomarin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aigle pomarin »

  • L'Aigle pomarin est un rapace de taille moyenne (envergure : 143-168 cm.), trapu et brun. Le régime alimentaire se compose de petits mammifères, mais aussi de grenouilles et d'autres amphibiens. Il est présent en Europe centrale, orientale et dans les Balkans, et vers l'est vers l'Iran (20 000 couples dans le monde). Futura, L'Aigle pomarin dans le Jura français : 1ère nidification depuis 2 siècles
  • Aigle pomarin (Aquila pomarina).Photographie : Thomas Krumenacker / Krumenacker.de Ornithomedia.com, L'Aigle pomarin a essayé de nicher en Catalogne en 2011 et en 2012 ! | Ornithomedia.com
  • Mais Libavá est aussi la maison d’autres espèces rares, comme la cigogne noire, la buse de miel européenne, l’aigle pomarin et surtout l’alouette des champs, comme l’explique Kateřina Ševčíková : Radio Prague International, Le terrain militaire de Libavá devient un sanctuaire pour les espèces d’oiseaux rares | Radio Prague International
  • L’Allemagne est une destination ornithologique négligée, mais cela n’est pas mérité : en effet, bien que ce pays soit très peuplé, de nombreux secteurs ont été préservés et sont d’un grand intérêt ornithologique, y compris à Berlin et dans les environs. En effet, la capitale et le Land voisin du Brandebourg accueillent plusieurs espèces d’oiseaux nicheurs remarquables, comme le Grèbe jougris, l’Aigle pomarin, le Pygargue à queue blanche, la Grande Outarde, la Fauvette épervière, le Rossignol progné ou la Locustelle fluviatile. En automne, des dizaines de milliers de Grues cendrées et d’Oies des moissons, rieuses et à bec court stationnent dans les cultures et les prairies, tandis qu’en hiver, la Buse pattue est régulière. Dans l’agglomération berlinoise, plus de 100 couples d’Autours des palombes ont été recensés, et ce rapace forestier, normalement farouche et difficile à observer, y est relativement familier. Dans cet article, nous vous proposons une sélection de sites intéressants dans la capitale allemande et dans le Land du Brandebourg, dans un rayon de 100 km maximum. Ornithomedia.com, Où observer les oiseaux à Berlin (Allemagne) et dans les environs ? | Ornithomedia.com

Images d'illustration du mot « aigle pomarin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Aigle pomarin

Retour au sommaire ➦

Partager