La langue française

Aheurté

Sommaire

  • Définitions du mot aheurté
  • Phonétique de « aheurté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aheurté »
  • Images d'illustration du mot « aheurté »
  • Traductions du mot « aheurté »

Définitions du mot aheurté

Trésor de la Langue Française informatisé

AHEURTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de aheurter*.
II.− Adj., rare, littér.
A.− Vieilli. Attaché opiniâtrement à. Homme aheurté, femme aheurtée. Esprit aheurté, imagination aheurtée. Tête aheurtée (Besch. 1845). Synon. buté, entêté, obstiné :
1. ... il [M. de Montlosier] fait de la polémique à tue-tête contre les Jésuites. Il est âpre à la joute, aheurté à ses idées; il est érudit, il est mystique par un coin; et, à quatre-vingts ans passés, le voilà debout, frais, sain et ferme, même agréable sous ses cheveux blancs. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 1, 1840, p. 58.
2. Ce qui m'attachait à lui [Gide] plus encore que ses dons était une fidélité presque fanatique à l'idée qu'il se formait du vrai. L'antiquité même ne produisit jamais d'homme plus solidement aheurté à son sens, quand il croyait avoir raison, et c'est à un vieux Romain qu'il me faisait songer quelquefois. J. Green, Journal,1950-1954, p. 76.
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1835, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. 20e, Lar. Lang. fr.
B.− Qui se heurte contre un obstacle, une difficulté, etc. :
3. Aheurté. part. et adj. − Qui se heurte à ... ... Soudainement apparues, aheurtées en des chocs aux répercussions radiantes. (F. Fénéon). Plowert1888.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 20e, Lar. Lang. fr.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.

Wiktionnaire

Forme de verbe

aheurté \a.œʁ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe aheurter.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AHEURTER (S'). v. pron.
Se choquer contre un obstacle. Il signifie plus communément aujourd'hui S'opiniâtrer, s'obstiner en quelque chose. S'aheurter à un sentiment, à une opinion. Il s'aheurte à cela contre l'avis de tous ses parents. S'aheurter à faire quelque chose. C'est un homme qui s'aheurte tellement à ce qu'il s'est mis une fois dans la tête, qu'on ne le fait jamais revenir.

Littré (1872-1877)

AHEURTÉ (a-eur-té, tée) part. passé et adj.
  • Qui se heurte à, qui ne veut pas aller outre. Monsieur jeta le mémoire dans le feu, et il sortit du cabinet tout aussi aheurté, Retz, IV, 82. De tout temps elle a été aheurtée à cela, Molière, Mal. imag. I, 5. Ils étaient aheurtés à ne jamais vouloir croire que…, Bossuet, Conc. Entrant dans la pensée des autres, point aheurté à la sienne, Bossuet, Polit.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aheurté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aheurté aœrte

Évolution historique de l’usage du mot « aheurté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « aheurté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aheurté »

Langue Traduction
Anglais has hitten
Espagnol ha golpeado
Italien ha colpito
Allemand hat geschlagen
Chinois 已经击中
Arabe لقد ضرب
Portugais bateu
Russe ударил
Japonais 打った
Basque hitten du
Corse hà ghjittatu
Source : Google Translate API
Partager