La langue française

Affouragement

Définitions du mot « affouragement »

Wiktionnaire

Nom commun

affouragement \a.fu.ʁa.jmɑ̃\ masculin

  1. Action d’affourager.
    • En France, l'affouragement en vert peut se dérouler 5 mois par an, à partir du mois d'avril. — (Mathieu Mauriès, Luzerne: culture, récolte, conservation, utilisation, 2003)
    • L’article L425-5 du code de l’environnement devra être modifié en ce sens, pour interdire le nourrissage du grand gibier et limiter l’agrainage et l'affouragement à l’objectif de prévention des dégâts agricoles, c'est-à-dire l’agrainage de dissuasion. — (Jean-Noël Cardoux et Alain Péréa, Restaurer l’équilibre agro-sylvo-cynégétique pour une pleine maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts à l’échelle nationale, mars 2019 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « affouragement »

De affourager.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affouragement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affouragement afurajmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affouragement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affouragement »

  • Il fut un temps où, du canard au sanglier en passant par le faisan, on agrainait joyeusement et sans souci. Le but était simple : faire en sorte que le gibier prospère chez soi. Et moins chez le voisin… Mais tout cela a été sérieusement bouleversé. Aux termes de l’article L. 425-5 du code de l’environnement, « l’agrainage et l’affouragement sont désormais autorisés dans les conditions définies par le schéma départemental de gestion cynégétique ». L’article L. 425-2 du même code précise que parmi les dispositions du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique (SDGC), doivent désormais figurer obligatoirement : « les prescriptions relatives à l’agrainage et à l’affouragement ». Dès lors, le SDGC mis en place dans chaque département, rédigé par la Fédération départementale des chasseurs (FDC) et approuvé par le préfet, fournit une base juridique. , Gibier : les subtilités de l’agrainage - Le Betteravier français
  • La position frontale de l’ensemble de fauche a aussi un intérêt en termes de confort de travail. « Tout est devant nous, on n’a plus à se retourner sans cesse pour contrôler la machine », apprécie l’éleveur. La conception très épurée du châssis limite le poids à seulement 850 kg et participe à la polyvalence de la machine. « Comme elle s’attelle très rapidement, elle me sert à faucher très régulièrement les paddocks après pâturage, une action efficace pour lutter contre les adventices. Le faible encombrement des lamiers est notamment très pratique pour passer sous les clôtures. Et surtout, en position repliée, la faucheuse me sert à l’affouragement en vert en combinaison avec l’autochargeuse, mon parcellaire traversé par un axe routier étant contraint pour le pâturage. Cette machine peut même faire office d’écimeuse sur des céréales ! » Réussir machinisme, La faucheuse à sections remise au goût du jour | Réussir machinisme
  • La Cuma la Gourmande au Pertre (35) à été créée fin 2008 autour de 15 adhérents en investissant dans une mélangeuse automotrice avec un chauffeur à temps plein afin que les éleveurs puissent se décharger de la partie alimentation des laitières. « Tous les adhérents se situent dans un rayon de 10 km et la mélangeuse réalise un parcours quotidien de 53 km », précise Jérémy Hurel, président de la Cuma. Plusieurs adhérents souhaitaient faire de l’affouragement en vert mais aucun d’eux n’avait envie d’investir seul dans une remorque autochargeuse car son utilisation est souvent très chronophage. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, L'autochargeuse en Cuma tourne à plein régime | Journal Paysan Breton
  • Depuis maintenant 8 ans, les 17 ha de graminées légumineuses destinés à l’affouragement sont composés de dactyle tardif, ray-grass anglais diploïde tardif, trèfle violet, trèfle blanc géant. « Nous avons mis quelques années à trouver la bonne formule », précise Stéphane Le Fourn, technicien culture Eureden. Avec un rendement annuel de 12 à 14 t / ha, la formule donne entière satisfaction. La pousse est relativement constante, le dactyle apporte précocité, pousse rapide et bon comportement aux températures élevées. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Alimentation des laitières : Du vert toute l'année | Journal Paysan Breton
  • Pour valoriser au mieux ses prairies éloignées, Joseph Lalloué pratique l'affouragement en vert après plusieurs coupes d'ensilage. De juillet à novembre, l'herbe jeune et riche apportée chaque jour maintient un bon niveau de production laitière et limite l'achat de correcteur azoté. Web-agri, Reportagechez un éleveur bio Joseph Lalloué sur l'affouragement en vert
  • L’heure est à la recherche d’un maximum d’autonomie en protéines dans les élevages. La culture de l’herbe peut y contribuer et certaines coopératives de matériel investissent pour permettre à leurs adhérents de récolter un fourrage de qualité. La Cuma du Scorff, avec ses 700 hectares d’herbe récoltés en 2019, fait figure d’exemple dans le domaine. Ses responsables témoigneront à l’assemblée générale du 26 juin. Des représentants de la Cuma Gourmande, d’Ille-etVilaine, en feront autant sur la mise en place d’une prestation d’affouragement en vert, avec tracteur et chauffeur. Cette coopérative propose également un service de distribution de maïs avec une désileuse automotrice. Véronique Lucas, sociologue et agro-écologue, évoquera les travaux qu’elle a réalisés sur l’autonomie protéique des exploitations. Soigner la production de protéines fourragères est, selon elle, d’autant plus accessible avec des équipements performants et une organisation du travail efficace. Les Cuma peuvent donc être un levier pour limiter les intrants. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Les protéines fourragères au menu de l'assemblée générale des Cuma | Journal Paysan Breton
  • Il y a deux ans, les producteurs ont mis en place de l’affouragement en vert avec l’acquisition d’une remorque autochargeuse en propre (avec aides du PCAEA). « Les vaches restent en bâtiment la nuit pour maintenir une bonne fréquentation au robot. Nous leur amenons des fourrages verts en bâtiment sur environ 300 jours par an. En hiver, nous fauchons les prairies. La luzerne et le TV prennent le relais en été. » En hiver, une dérobée implantée entre céréales et maïs sert aussi à l’affouragement en vert, composée de colza fourrager, de RGI et d’avoine. « C’est un fourrage jeune et riche en azote soluble pour compléter la ration d’ensilage d’herbe et de 3 kg de maïs ensilage. » Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Autonomie totale en multipliant les espèces | Journal Paysan Breton
  • L’herbe fraîche s’invite dans l’auge. L’affouragement en vert offre une grande souplesse d’utilisation pour les producteurs en quête d’autonomie alimentaire. La France Agricole, AFFOURAGEMENT EN VERTFavoriser l’herbe dans la ration des vaches laitières
  • Le choix des espèces implantées en interculture se raisonne en fonction des objectifs propres à chaque exploitation : agronomiques, environnementaux, énergétiques, affouragement. La France Agricole, Espèces implantées : Des couverts 

Images d'illustration du mot « affouragement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affouragement »

Langue Traduction
Anglais feeding
Espagnol alimentación
Italien alimentazione
Allemand fütterung
Chinois 喂食
Arabe تغذية
Portugais alimentando
Russe кормление
Japonais 給餌
Basque elikadura hobea
Corse alimentazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « affouragement »

Source : synonymes de affouragement sur lebonsynonyme.fr

Affouragement

Retour au sommaire ➦

Partager