La langue française

Afflictif

Sommaire

  • Définitions du mot afflictif
  • Étymologie de « afflictif »
  • Phonétique de « afflictif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « afflictif »
  • Citations contenant le mot « afflictif »
  • Traductions du mot « afflictif »
  • Synonymes de « afflictif »

Définitions du mot afflictif

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFLICTIF, IVE, adj.

DR. [En parlant d'une peine criminelle] Qui frappe directement la personne physique du condamné. Anton. peine (seulement) infamante.,,La dégradation civique est une peine infamante, mais non afflictive.`` (Ac.1835-1932).
1. La société politique inflige, suivant la gravité et l'espèce des délits, des peines passagères, afflictives ou pécuniaires, telles que la prison, l'exil, l'exposition, l'amende; et des peines irrévocables, afflictives et pécuniaires, telles que la peine de mort, et la confiscation. L.-G. A. de Bonald, Législation primitive,t. 2, 1802, p. 111.
2. De nos jours le voleur, le fort armé des anciens, est poursuivi à outrance; son métier, aux termes du code, entraîne peine afflictive et infamante, depuis la réclusion jusqu'à l'échafaud. P.-J. Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?1840, pp. 328-329.
3. [Le Code pénal] distingue les contraventions punies de peines de police (par exemple, le tapage nocturne), les délits punis de peines correctionnelles (par exemple, le vol simple) et les crimes punis de peines afflictives ou infamantes (par exemple, le meurtre). G. Vedel, Manuel élémentaire de droit constitutionnel,1949, p. 343.
P. ext. :
4. Ce ne serait pas trop de la puissance divine sur le pied de guerre pour dompter un si bête orgueil. « Jouir devant la face du Seigneur! » disent-ils, en vue de signifier leur dédain pour toutes les pratiques onéreuses du christianisme. Je ne verrais guère pour les assouplir qu'une bonne prédication afflictive, et j'imagine que le luthérien le plus constant menacé, je ne dis pas du gril, mais seulement d'une bastonnade apostolique un peu sérieuse, regrimperait vivement à l'arbre des siècles et se retrouverait romain subito. L. Bloy, Journal,1900, p. 299.
5. − Le frotteur était là, déclara l'abbé, − la propreté et l'entretien sont des soins afflictifs. J. de La Varende, L'Amour sacré et l'amour profane,1959, p. 149.
Rem. ,,Bien que afflictif se dise particulièrement au fém. et dans la loc. peine afflictive, il n'y a cependant aucune raison pour ne pas employer ce mot au masc. et d'une façon générale.`` (Littré). Cette rem. ne semble guère avoir eu de succès.
Prononc. : [afliktif], fém. [-i:v].
Étymol. ET HIST. − 1. 1374 « qui frappe, qui afflige » (Ordon. de Ch. V, Mém. du Parl. de Paris, ms. Louvre ds Gdf. Compl. : En tele maniere que quant il plaira a Dieu de leur envoier la maladie de la mort, ils soient senz aucune cure ou sollicitude afflictive ou angoisseuse des faiz de cest siècle), attest. isolée de ce sens gén., cf. Littré en rem.; 2. 1501 dr. pénal « qui frappe le criminel en sa personne » (Expos. de la reigle de M.S. Ben., fol. 78e, ibid. : Afflictive punition corporelle); 1611 peines afflictives (Cotgr.). Dér. du rad. du lat. afflictum, supin de affligere (affliger*); suff. -if*; cf. lat. médiév. afflictivus « qui opprime » (1260-1270, Albert le Grand, Eth., 3, 2, 5 ds Mittellat. W. s.v., 364, 44 : fugit timidus ipsum periculum ut malum poenaliter afflictivum).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 14.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Lav. Diffic. 1846. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Adjectif

afflictif

  1. Qui afflige, qui frappe directement quelqu’un.
    • Il existe d'autres sanctions ayant le caractère afflictif. — (Stanislaw Plawski, Droit pénitentiaire, 1977)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFLICTIF, IVE. adj.
Qui afflige, qui frappe directement quelqu'un. Il s'emploie en termes de Jurisprudence criminelle. Les Peines afflictives sont les peines corporelles et physiques qui frappent directement la personne du condamné par opposition aux Peines infamantes qui ont un effet uniquement moral. Les travaux forcés sont une peine afflictive et infamante. La dégradation civique est une peine infamante, mais non afflictive.

Littré (1872-1877)

AFFLICTIF (a-fli-ktif, kti-v') adj.
  • Qui frappe directement la personne. Ce qu'il y a d'afflictif dans les peines. Peines afflictives. On y voit l'esprit du vainqueur dans les peines afflictives, Montesquieu, Esp. XXVIII, 1.

    Il ne se place qu'après le substantif.

REMARQUE

Bien que afflictif se dise particulièrement au féminin et dans la locution, peine afflictive, il n'y a cependant aucune raison pour ne pas employer ce mot au masculin et d'une façon générale.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « afflictif »

(Siècle à préciser) Composé sur le radical de affliction et -if.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « afflictif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
afflictif afliktif

Évolution historique de l’usage du mot « afflictif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « afflictif »

  • Les goûts et les couleurs.. C’est en revanche une très bonne nouvelle. L’aéroport est de plus en plus afflictif tant au niveau de l’acceui que du trafic ! Air Journal, L’aéroport de Nice lance l’extension du T2 | Air Journal

Traductions du mot « afflictif »

Langue Traduction
Anglais afflictive
Espagnol aflictivo
Source : Google Translate API

Synonymes de « afflictif »

Source : synonymes de afflictif sur lebonsynonyme.fr
Partager