La langue française

Adiré

Définitions du mot « adiré »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADIRER, verbe trans.

ADMIN. JUDICIAIRE. Perdre, égarer :
1. Adiré. Expression utilisée en matière de documents ou de titres, pour signifier qu'ils sont égarés. Baudhuin1968.
Rem. N'est employé qu'au part. passé.
Dial. Égarer (quelqu'un ou quelque chose) :
2. Ce n'est pas là le chemin, vous nous adirez (...). « Pour venir à ma métairie, ce n'est pas adirant » c.-à-d. : il n'y a pas moyen de s'égarer. Verr.-On. t. 1 1908, p. 16.
3. Adirer. Perdre, égarer quelque chose. R. Mensire, Le Patois cauchois,1939, p. 55.
Avoir d'adire, trouver d'adire. Éprouver le manque, souffrir de l'absence de quelqu'un, de quelque chose :
4. A dire : « Il y a une lampe d'adire », c'est-à-dire une lampe manque ... L. Vincent, La Langue et le style rustiques de George Sand dans les« Romans champêtres », 1916, p. 191.
5. « On vous trouve bin d'adire », c'est-à-dire vous nous manquez, Nohant-Saint Chartier. L. Vincent, La Langue et le style rustiques de George Sand dans les« Romans champêtres », 1916, p. 191.
Prononc. : [adiʀe]. Cf. dire.
Étymol. ET HIST. − 1170 « perdre, égarer » (Les quatre Livres des Rois, 29, p. p. Le Roux de Lincy, Paris 1841 ds T.-L. s.v. adirer : Avint que a Cis... furent adnes adirez [perierant asinae Cis]) jusqu'à Cotgr. 1611; demeuré en norm. (Dum. 1849 s.v.); spécialisé comme terme jur. dep. le xives. (Gdf. s.v.) au sens de « perdre (un titre, un document) », signalé en ce sens dans l'Anc. cout. de Normandie, § 87 ds Dum., Op. cit., qualifié d'anc. dep. Fur. 1701. Formé à partir de la loc. a. fr. a dire « qui manque », 1120-1150 estre a dire « manquer » (Li ver del Juïse, éd. von Feilitzen, 379 ds T.-L. s.v. dire : Trestuit istront de terre, ja uns nen iert a dire) [ds Alexis, éd. Paris et Panier, 33a et 123d ds T.-L. la loc. n'en est (fut) nïent a dire peut encore à la rigueur, s'interpréter par « il n'y a rien à en dire » (EWFS2) : or est s'aneme de glorie replenide, Ço at que s volt, n'en est nïent a dire (123d); l'interprétation par « il n'y manque rien » semble cependant préférable]. Étymol. a .fr. a dire confirmé par cont. tels que xiies., Conquête de Jérusalem, éd. Hippeau ds T.-L. : A sa main prent sa barbe, si la desache et tire; Anchois qu'il la guerpisse, en sont cent poil a dire. − L'expr. semble n'avoir été d'abord empl. que dans un tour négatif; cf. fr. mod. : il n'y a rien à redire (« à critiquer »). D'adire est sans doute une innovation dial., symétrique de (être, trouver qqc.) de trop.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Banque 1963. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Baudhuin 1968. − Bél. 1957. − Blanche 1857. − Comm. t. 1 1837. − Dupin-Lab. 1846. − Mots rares 1965. − Ritter (E.). Les Quatre dictionnaires français. Remarques lexicographiques. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 340.

Wiktionnaire

Forme de verbe

adiré \a.di.ʁe\

  1. Participe passé de adirer.
    • Celui qui a adiré la traite peut en demander une seconde, même après les délais du recours en cas de protêt. — (Ambroise Georges Joseph Gautier, ‎Études de jurisprudence commerciale, 1829)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ADIRER. v. tr.
Égarer. Il n'est guère usité qu'en termes de Jurisprudence et au participe passé. Titre adiré. Pièce adirée.

Littré (1872-1877)

ADIRÉ (a-di-ré, rée) part. passé.
  • Égaré, perdu. Pièces adirées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ADIRÉ, adj. vieux terme de Pratique, qui est encore usité au Palais. Il est synonyme à égarer & se dit singulierement des pieces d’un procès qui ne se trouvent plus : ainsi l’on dira, par exemple, la meilleure piece de mon sac s’est trouvée adirée. Ce même terme signifie aussi quelquefois rayé ou biffé. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « adiré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adiré adire

Évolution historique de l’usage du mot « adiré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « adiré »

Langue Traduction
Anglais lost
Source : Google Translate API

Synonymes de « adiré »

Source : synonymes de adiré sur lebonsynonyme.fr

Adiré

Retour au sommaire ➦

Partager