La langue française

Adalide

Définitions du mot « adalide »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADALID(E),(ADALID, ADALIDE) subst. masc.

HIST. Magistrat militaire espagnol, chargé de conduire les troupes dans leurs marches en temps de guerre :
... les hommes qui faisaient le métier de guides dans ces guerres de surprise (...) passaient pour sorciers (...) Rarement les adalides, ainsi les appelait-on, se mettaient en route sans avoir tiré des présages (...) et les soldats se croyaient déjà battus quand l'adalid ne promettait pas la victoire. P. Mérimée, Histoire de Don Pèdre Ier, roi de Castille,1848, p. 315.
Étymol. ET HIST. − 1751 hist., très rare (Encyclop. t. 1 : Adalides, s.m. pl. − Hist. mod. − Dans le Gouvernement d'Espagne ce sont des Officiers de justice qui connoissent de toutes les matières concernant les forces militaires). Empr. à l'esp. adalid, d'abord « guide d'un voyageur », puis « guide militaire connaissant le terrain » (dep. le xiiies.) et « chef militaire » (également dep. le xiiies.), issu par dissimilation d'une forme plus anc. ad(d)alil (attesté dep. 1071), qui vient de l'ar. dalîl « guide », dér. du verbe dalla « conduire ». Cf. F. de Berganza, Vocablos del idioma vulgar que se hallan en las Historias y escrituras antiguas, Madrid, 1721 ds Gili Gaya : Adalid, oficio de milicia, que guía el exército.
BBG. − Pissot 1803.

Wiktionnaire

Nom commun

adalide \a.da.lid\ masculin

  1. (Militaire) Magistrat militaire espagnol, chargé de conduire les troupes dans leurs marches en temps de guerre.
    • Adalide [...] Ce mot désigne dans le Gouvernement d’Espagne l’Officier de justice, commis pour connaître de toutes les manières qui peuvent concerner les troupes. » . — (Société de Gens de Lettres, Le grand vocabulaire français, Tome 1, Paris, 1767, p. 365)
    • [...] quelques uns se jetèrent sur les quatorze capitaines qui avaient tramé cette conspiration contre Rocafort; et comme ils étaient dépourvus de chefs, ils élurent deux chevaliers, un adalide et un almugavare, pour les commander, avec un conseil de douze personnes, et demeurèrent ainsi quelque temps en la ville de Cassandrie. — (Charles du Fresne, sieur du Cange, Histoire De L'Empire De Constantinople Sous Les Empereurs Français, Volume 2, Paris, 1826, p. 144)
    • Un adalide adroit et rusé, qui connaissait bien les lieux, fut chargé de donner des signaux...— (Washington Irving, Histoire de la conquête de Grenade trad. par J. Cohen, Tome 1, Paris, 1829, p. 16)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « adalide »

De l’arabe الدليل, ad-dalil (« le guide ») du verbe دل dalla « conduire »[1]. S'orthographie aussi adalid.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « adalide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
adalide adalid

Traductions du mot « adalide »

Langue Traduction
Anglais adalide
Espagnol adalide
Italien adalide
Allemand adalide
Chinois 阿达利德
Arabe أداليد
Portugais adalide
Russe адалид
Japonais アダライド
Basque adalide
Corse adalide
Source : Google Translate API

Adalide

Retour au sommaire ➦

Partager