La langue française

Actinide

Définitions du mot « actinide »

Wiktionnaire

Nom commun

actinide \ak.ti.nid\ masculin

  1. (Chimie) Élément chimique du tableau périodique se situant entre l’actinium et le lawrencium, et possédant donc un numéro atomique entre 89 et 103 (inclus).
    • Depuis plusieurs années, le CEA mène des recherches sur la séparation-transmutation, dont l’un des objectifs est de diminuer la toxicité des déchets ultimes. La séparation consiste à isoler les éléments radioactifs à vie longue —les actinides mineurs— qui représentent un millième du combustible usé mais peuvent rester toxiques des centaines de milliers d’années. — (Marine Lamoureux « Des recherches sont menées pour réduire à l’avenir la toxicité des déchets ultimes », Journal La Croix, 14 mars 2017, page 15)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « actinide »

(1945) Dérivé d’actinium, le premier élément de la série.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1945) Dérivé de actinium, le premier élément de la série.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « actinide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
actinide aktɛ̃id

Évolution historique de l’usage du mot « actinide »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « actinide »

  • Les actinides mineurs sont très radioactifs mais peu mobiles et peu abondants. Ici, des assemblages de combustibles neufs d’où proviendront des actinides mineurs. (©EDF-Damien Charfeddine) Connaissance des Énergies, Nucléaire : qu’appelle-on les actinides « mineurs » ?
  • Parmi les principaux objets d’étude des radiochimistes, on trouve les éléments de la série actinide (An), dont la position dans le bas du tableau périodique leur confère des propriétés physico-chimiques bien spécifiques. Tous les nucléides de cette famille sont radioactifs (on les appelle également des radioéléments). La plupart d’entre eux sont aussi impliqués, à des quantités très diverses, dans l’industrie nucléaire, ce qui fait de certains – l’uranium ou le plutonium, par exemple – un enjeu stratégique, économique, sécuritaire et donc de société important. Mais en cas d’événement nucléaire – accident, rejet, attaque –, les éléments actinides ne constituent pas nécessairement la source majeure (ou unique) de rejet radioactif. Certains produits de fission comme le césium, le strontium ou l’iode peuvent contribuer de façon beaucoup plus significative à la radioactivité totale libérée et possèdent parfois un rôle important dans le métabolisme humain – ce qui est le cas de l’iode, par exemple. En revanche, les actinides comptent parmi les rares éléments du tableau périodique à n’avoir aucun rôle essentiel dans les processus biochimiques normaux qui se produisent dans les organismes vivants. CNRS Le journal, Les radioéléments sous l’œil des chimistes | CNRS Le journal
  • Auparavant, le seul traitement existant consistait en un rinçage d’urgence à l’eau savonneuse, peu efficace. Cette crème lavante consiste en une nanoémulsion dont le constituant actif, le calixarène carboxylique (1,3,5-OCH3-2,4,6-OCH2COOH-p-tertbutylcalix[6]arène), possède la propriété de piéger les actinides, notamment l’uranium. Elle permet ainsi d’éviter leur passage dans le sang, d’où ils peuvent se fixer dans les reins et les os avec un risque de voir se développer, à terme, des pathologies au niveau de ces organes. La commercialisation de la crème lavante est l’aboutissement de 10 années de recherche du LRSI et de l’Institut Galien Paris Sud. , Contaminations cutanées aux radionucléides : le premier traitement d'urgence est commercialisé
  • Parce qu'il fonctionne avec des neutrons lents adaptés à la fission des atomes d'uranium. Or les déchets les plus problématiques sont les actinides mineurs (neptunium, americium et curium), des éléments devenus plus lourds que l'uranium après avoir capté des neutrons lents sans pour autant se désintégrer. Pour provoquer leur fission, il faut les bombarder avec des neutrons rapides, plus efficaces**. Le Figaro.fr, L'«incinérateur» de déchets nucléaires fait ses débuts
  • En revanche, le kiwi renferme une enzyme, l’actinide, qui peut rendre amer les produits laitiers et faire tourner le lait. Il a également tendance à ramollir les autres fruits. Ajoutez ce fruit plutôt au moment de servir qu’au sein des préparations contenants des produits laitiers (yaourt, smoothie, etc). Bio à la une, Zoom sur le kiwi, un fruit pas tout à fait comme les autres ! | Bio à la une
  • Lorsqu’un noyau lourd se fissionne, il se brise en deux nouveaux éléments plus légers : les produits de fission (Cesium 135, Iodine 131, Strontium 90…). Mais lorsqu’un noyau absorbe un neutron, il se transforme en un nouvel élément plus lourd, désigné sous le nom d’« actinide mineur ». Techniques de l'Ingénieur, Un réacteur nucléaire au thorium, késako ? | Techniques de l'Ingénieur
  • Ces effets relativistes expliquent par exemple pourquoi l’or est jaune et pourquoi le mercure est liquide à température ambiante. Ces deux éléments appartiennent à la sixième ligne du tableau périodique (qui classe les éléments en fonction du nombre de protons et des orbitales occupées). Les effets relativistes sont encore plus importants pour les éléments de la septième ligne tels que les actinides, dont les atomes ont un nombre de protons compris entre 89 (l’actinium) et 103 (le lawrencium). Ils influent sur l’énergie de première ionisation. Pourlascience.fr, Le lawrencium passe le test relativiste | Pour la Science

Traductions du mot « actinide »

Langue Traduction
Anglais actinide
Espagnol actínidos
Italien attinidi
Allemand actinid
Source : Google Translate API

Synonymes de « actinide »

Source : synonymes de actinide sur lebonsynonyme.fr

Actinide

Retour au sommaire ➦

Partager