La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « acide carbonique »

Acide carbonique

Définitions de « acide carbonique »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

acide carbonique \a.sid kaʁ.bɔ.nik\ masculin, invariable

  1. (Chimie) Acide faible, très instable, de formule brute H2CO3, se formant par réaction entre l’eau et le dioxyde de carbone.
    • La chaux ne se rencontre jamais à l'état libre dans la nature. Elle est le plus souvent combinée avec l’acide carbonique, et forme un corps que les chimistes appellent carbonate de chaux et qui est le principal composant des pierres calcaires. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « acide carbonique »

 Composé de acide et de carbonique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « acide carbonique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acide carbonique asid karbɔnik

Citations contenant le mot « acide carbonique »

  • Les COP, ces grandes mascarades politiques ne servent à rien. Pour preuve on en est à la 26e et rien n'a encore été fait pour limiter la pollution des océans par les plastiques quasi indestructibles qui tuent et détruisent beaucoup plus que la pêche, le milieu marin. Depuis le début de l'industrialisation les fluides de la planète : océans et atmosphère, ont vu leur température croitre de 1°C environ. Ce qui n'est en rien extraordinaire et ne justifie certainement pas l'appellation réchauffement climatique, car le climat ne change pas. De plus l'ère géologique dans laquelle nous vivons, l'Holocène, et une période interglaciaire, la 7e en 800 000 ans, pendant laquelle la planète voit NATURELLEMENT sa température s'élever pour retrouver celle qui prévalait au début de la période glaciaire le Würm, qui a précédé. . Mais cette élévation de température n'est pour rien pas plus que le CO2 pour l'acidification des océans, car il n'y a pas acidification des océans, car le CO2 se dissout dans l'eau et donne de l'acide carbonique qui très rapidement se combine avec des cations comme le Ca2+ très abondant et donne des carbonates insolubles, qui coulent au fond pour donner des boues calcaires qui avec le temps donneront des roches. Si dans l'eau, le CO2 est en excès, il se combine avec les carbonates pour donner des bicarbonates : cette molécule est fondamentale car elle joue un rôle de tampon au sein des océans. Si le pH de l'océan tend à s'acidifier c'est à dire passer de 8, 2 à 8, 1 le bicarbonate se dissocie en libérant des anions OH- et inversement si le pH devient plus basique de 8, 2 à 8, 3 le bicarbonate libère des cations Ca2+. Ce bicarbonate est dit amphotère. On retrouve ce rôle fondamental dans le sang où il joue exactement le même rôle tampon. Le CO2 est donc très loin d'être cette molécule cause de tous nos maux actuels, au contraire. Elle n'est pas un gaz à effet de serre dans notre atmosphère, pas plus qu'elle n'est un gaz polluant. Le Point, Baverez – Nous sommes tous embarqués sur le même océan - Le Point

Images d'illustration du mot « acide carbonique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Acide carbonique

Retour au sommaire ➦

Partager