Acériculture : définition de acériculture

chevron_left
chevron_right

Acériculture : définition du Wiktionnaire

Nom commun

acériculture \a.se.ʁi.kyl.tyʁ\ féminin

  1. Ensemble des activités consistant à exploiter une érablière pour en tirer des produits de l’érable.
    • L’acériculture peut-elle favoriser le développement du milieu rural du Québec ? — (Le Devoir, 28 avril 2006)
    • Les fédérations affiliées à l’UPA effectuent 84 % de la mise en marché totale des produits agricoles québécois, pour des ventes de 4,8 milliards en 2006, dont 1,9 milliard dans le lait, un milliard dans le porc, 470 millions dans les bovins, 312 millions dans le bois, 122 millions dans les œufs de consommation, 121 millions en acériculture, etc. — (Le Devoir, 9-10 décembre 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « acériculture »

Étymologie de acériculture - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin acer (« érable ») et culture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « acériculture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acériculture aserikyltyr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « acériculture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acériculture »

  • « On travaille sur le projet depuis près de deux ans, souligne fièrement Hélène Normandin, directrice des communications aux PPAQ. Au départ, les membres du conseil d’administration nous ont confié le mandat de relater le chemin parcouru depuis 30 ans en acériculture. Ils voulaient raconter l’histoire des hommes et des femmes qui ont mis en place un système qui a fait du Québec le leader mondial de la production du sirop d’érable, véritable produit emblématique. Pour bien contextualiser les événements qui ont mené à la création du plan conjoint, on s’est rendu compte qu’il fallait aller plus large et qu’il y avait matière à couvrir 100 ans d’histoire. » La Terre de Chez Nous, Si l’érable m’était conté : cent ans d’acériculture au Québec | La Terre de Chez Nous
  • Le Club d’encadrement technique en acériculture de l’Est a 195 producteurs membres dans la région du Bas-Saint-Laurent. «Seulement un ou deux reçoivent des groupes pour des activités de type cabane à sucre», a noté la coordonnatrice. On compte au total dans la région du Bas-Saint-Laurent 546 producteurs pour 8 768 000 entailles. infodimanche.com, Le secteur acéricole se met en mode prévention de la COVID-19 | infodimanche.com
  • «Si devenir producteur acéricole à temps plein et en faire sa profession était presque impossible à imaginer des années 1950 à 1980, il existe maintenant, en 2020, de nombreuses régions au Québec où l’acériculture est devenue la principale production agricole. L’acériculture représente aujourd’hui 10 500 emplois à temps plein au Québec et 600 M$ pour l’économie d’ici. Le travail collectif des 11 300 acériculteurs et celui de toute une filière permettent de créer un environnement stable pour l’industrie acéricole», mentionne le président du PPAQ, Serge Beaulieu. L'Éclaireur Progrès, L'histoire de l'acériculture au Québec racontée par ses producteurs - L'Éclaireur Progrès
  • Plusieurs projets ont connu des avancées importantes en terme de réalisation notamment l’Atelier collectif de transformation des aliments de Pohénégamook, le dépôt de la demande de reconnaissance d’un Créneau d’excellence en acériculture au Bas-Saint-Laurent dont l’annonce officielle par le gouvernement du Québec est attendue sous peu, l’aménagement de six haltes touristiques le long de la Route des Monts Notre-Dame, l’édition du Magazine Culture de Rang qui a permis de mettre en valeur l’agriculture et l’acériculture au Témiscouata et le projet Espace Campus qui a comme finalité d’intéresser et d’accueillir des étudiants à poursuivre leurs études professionnelles et collégiales au Témiscouata.  infodimanche.com, La SADC de Témiscouata dévoile ses résultats de l’exercice 2019-2020 | infodimanche.com
  • Autrement, la Fédération travaille actuellement un modèle de lettre pour les acériculteurs habitant à l’extérieur des régions administratives actuellement « fermées » aux allers et venues des non-résidents. Celle-ci pourra être présentée aux barrages policiers par les producteurs dans le but que ceux-ci puissent leur accorder le passage. Des cas de ce type ont été vécus par des producteurs acéricoles de L’Islet disposant d’érablières au Kamouraska, depuis la mise en place du barrage routier à La Pocatière, le 28 mars dernier. Rappelons que l’acériculture a été décrétée « production essentielle » par le gouvernement provincial. Journal Le Placoteux, Acériculture : Incertitudes quant à l’exportation des produits de l’érable en 2020 - Journal Le Placoteux
  • Un projet a également été soumis à la congrégation sur l’aménagement d’un musée acéricole, projet qui existe aussi à Armagh, mais qui semble faire du sur place depuis un certain temps. La pertinence du sujet semble acquise, puisque le fondateur de la congrégation, le Père Onésime Brousseau, y a pratiqué l’acériculture à ses débuts. «On est en phase d’analyse avec cette idée, tout comme d’autres projets qui sont toujours sur la table. La voix du sud, Départ des religieuses: les projets avancent à Saint-Damien - La voix du sud
  • Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne, ainsi que plusieurs députés du gouvernement provincial ont d’ailleurs pris part à la cérémonie d’entaillage. Les représentants des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) en ont profité pour lancer le livre Si l’érable m’était conté, qui relate 100 ans d’histoire en acériculture au Québec. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Le Québec célèbre 100 ans d’acériculture - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • Pour maintenir l’intérêt de la clientèle, les publications sur la page Facebook seront multipliées et un événement «web» est en planification pour le 19 septembre prochain permettant la présentation de conférences, le partage de liens vidéo et de visites virtuelles reliés à la foresterie et l’acériculture. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, La 24e Journée forestière et acéricole du Centre-du-Québec n’aura pas lieu - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • HISTOIRE. Celles et ceux qui croyaient que Réjean Bilodeau avait tout raconté l’histoire de l’acériculture dans Bellechasse dans ses deux premiers volumes seront possiblement surpris et ravis qu’il récidive avec un troisième volet, cette fois-ci consacré à l’histoire de l’acériculture et de certains sucriers de Bellechasse. La voix du sud, Un troisième volume sur l'acériculture - La voix du sud

Traductions du mot « acériculture »

Langue Traduction
Anglais maple syrup production
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires