La langue française

Accueil > Paul Verlaine > Paul Verlaine, Poèmes saturniens : Çavitri

Paul Verlaine, Poèmes saturniens : Çavitri

Sommaire

  • Commentaire de texte de Paul Verlaine : Çavitri
  • L'auteur : Paul Verlaine
Poèmes saturniens Paul Verlaine

Sûrement le recueil de poésie le plus connu de Paul Verlaine et son premier, les Poèmes saturniens ont été publiés à compte d'auteur en 1866 chez l'éditeur Alphonse Lemerre lorsqu'il n'avait que 22 ans.

Pour citer l'œuvre : Poèmes saturniens Vanier, 1902, Œuvres complètes, volume I (p. 46).


ÇAVITRI


Maha-Bharata


Pour sauver son époux, Çavitri fit le vœu
De se tenir trois jours entiers, trois nuits entières,
Debout, sans remuer jambes, buste ou paupières :
Rigide, ainsi que dit Vyaça, comme un pieu.

Ni, Curya, tes rais cruels, ni la langueur
Que Tchandra vient épandre à minuit sur les cimes
Ne firent défaillir, dans leurs efforts sublimes,
La pensée et la chair de la femme au grand cœur.

— Que nous cerne l’Oubli, noir et morne assassin,
Ou que l’Envie aux traits amers nous ait pour cibles.
Ainsi que Çavitri faisons-nous impassibles,
Mais, comme elle, dans l’âme ayons un haut dessein.

Commentaire de texte de Paul Verlaine : Çavitri

Pas de commentaire de texte pour le moment.

L'auteur : Paul Verlaine

Paul Verlaine

Paul Verlaine (1844 - 1896) est un écrivain et poète français, compagnon de route d'Arthur Rimbaud à partir de septembre 1871. Archétype du poète maudit, il est vu comme un maître par la génération suivante.

Sujets :  Poèmes saturniens

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager