La langue française

Accueil > Paul Éluard > Paul Éluard, Premiers Poèmes (1913-1918) : Un seul être

Paul Éluard, Premiers Poèmes (1913-1918) : Un seul être

Sommaire

  • Commentaire de texte de Paul Éluard : Un seul être
  • L'auteur : Paul Éluard
Premiers poèmes Paul Éluard

Voici les premiers poèmes de Paul Éluard, rédigés entre 1913 et 1918 et fortement marqués par la première Guerre mondiale.

Pour citer l'œuvre : Paul Éluard, Premiers Poèmes, 1813-1818, Le fou parle

I

A fait fondre la neige pure,
A fait naître des fleurs dans l’herbe
Et le soleil est délivré.

Ô fille des saisons variées,
Tes pieds m’attachent à la terre
Et je l’aime toute l’année.

Notre amour rit de ce printemps
Comme de toute sa beauté,
Comme de toute sa bonté.

II

Flûte et violon,
Le rythme d’une chanson claire
Enlève nos deux cœurs pareils
Et les mouettes de la mer.

Oublie nos gestes séparés,
Le rire des sons s’éparpille,
Notre rêve est réalisé.

Nous possèderons l’horizon,
La bonne terre qui nous porte
Et l’espace frais et profond,
Flûte et violon.

III

Que te dire encore, amie ?
Le matin, dans le jardin,
Le rossignol avale la fraîcheur,
Le jour s’installe en nous
Et nous va jusqu’au cœur.

Le jour s’installe en nous.
Et tous les matins, cherchant le soleil
L’oiseau s’engourdit sur les branches fines.
Et fuyant le travail, nous allons au soleil
Avec des yeux contents et des membres légers.

Tu connais le retour, amie,
C’est entre nous que l’oiseau chante,
Le ciel s’orne de son vol,
Le ciel devenu sombre
Et la verdure sombre.

IV

La mer toute entière rayonne,
La mer tout entière abandonne
La terre et son obscur fardeau.

Rêve d’un monde disparu
Dont tu conserves la vertu
Ou rêve plutôt

Que tu m’as gardé sur les flots
Que la lumière… Et sous le soleil
Le vent qui s’en va de la terre immense.

Commentaire de texte de Paul Éluard : Un seul être

Pas de commentaire de texte pour le moment.

L'auteur : Paul Éluard

Paul Éluard

Paul Éluard, nom de plume d'Eugène Grindel, né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952 (à 56 ans), est un poète français. Il est l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique politiquement engagée auprès du Parti communiste.

Sujets :  Premiers Poèmes

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager