La langue française

Zaydite

Sommaire

  • Définitions du mot zaydite
  • Étymologie de « zaydite »
  • Phonétique de « zaydite »
  • Citations contenant le mot « zaydite »
  • Traductions du mot « zaydite »

Définitions du mot zaydite

Wiktionnaire

Adjectif

zaydite \za.i.dit\

  1. Relatif au zaydisme.

Nom commun

zaydite \za.i.dit\

  1. Fidèle du zaydisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « zaydite »

De Zayd, du nom de Zayd ben Ali, avec le suffixe -ite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « zaydite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zaydite zaidit

Citations contenant le mot « zaydite »

  • La doctrine zaydite fut théoriée par Yahyâ ibn al-Husayn al-Hâdî qui devint émir du Yémen (897-911), et y implanta le zaydisme. Ce courant n’est donc pas réductible au chiisme "classique", c'est-à-dire duodécimain, majoritaire en Iran ; il serait plutôt une sorte d’intermédiaire théologique entre sunnisme et chiisme. En outre, cette doctrine n’est pas unique dans le pays, puisqu’elle ne représente qu’un tiers de la population, l’est et le sud sont sunnites de rite shâfiite, tandis que le sultanat d’Oman voisin est ibadite et l’Arabie Saoudite hanbalite, deux mouvements intégrés au sunnisme. leplus.nouvelobs.com, Yémen : la guerre actuelle n'est pas un conflit chiites / sunnites. C'est plus complexe - le Plus
  • En instaurant une nouvelle taxe, les houthistes ravivent de vieilles rancœurs autour de clivages de classe et d’appartenance confessionnelle. Car elle ira en partie au profit des descendants du prophète. C’est-à-dire aux anciens seigneurs de la monarchie théocratique zaydite du Yémen du Nord. Courrier international, Au Yémen, avec la taxe du “khoms", les houthistes jouent la carte de “descendants du prophète"
  • En 2007, alors que démarrait un quatrième cycle de la meurtrière guerre du Saada opposant le président Ali Abdallah Saleh à certains membres de la minorité zaydite chiite, bien peu auraient parié que le chef des rebelles, M. Abdoulmalik Al-Houthi, deviendrait un jour l’homme fort du champ politique yéménite. Il n’était alors que le nouveau chef des houthistes, un mouvement armé portant son nom et actif dans la région septentrionale de Saada. Né en 1982, il avait pris la succession de son frère aîné, mort en 2004 dans les combats, et de leur père, dont la santé s’était détériorée. Le Monde diplomatique, Retour des chiites sur la scène yéménite, par Laurent Bonnefoy (Le Monde diplomatique, novembre 2014)
  • Les houthistes sont un groupe armé nommé d’après la famille de leurs fondateurs et principaux chefs, les Al-Houthi. Ils sont issus de la communauté zaydite, dans le nord du Yémen. Courrier international, Vivre à Sanaa sous la coupe des houthistes
  • Ce processus n’a certes pas été appuyé par tous. D’un côté, les salafistes sunnites l’ont dénoncé en poursuivant la stigmatisation des zaydites, parfois perçus comme non-musulmans. De l’autre, certains intellectuels zaydites se sont engagés à compter des années 1980 dans un processus de renouveau de leur identité. Longtemps, ces deux franges étaient restées marginales et le Yémen semblait avoir largement fait l’économie de tensions confessionnelles. Orient XXI, Rébellion et religion au Yémen
  • De fait, le Yémen est un pays avec un État central structurellement faible. En effet, il est divisé en plusieurs grandes tribus (environ soixante-quinze) groupées elles-mêmes en confédérations de tribus, ensuite subdivisées en divers clans à travers tout le pays. Ces divisions qui s’appliquent sur des zones géographiques spécifiques – donc éclatées à travers le pays – se superposent à des différences religieuses, dans un pays où le sunnisme est majoritaire, mais où le chiisme a régné durant plus d’un millénaire sous la forme étatique d’une monarchie chiite (de tendance zaydite). Le Vent Se Lève, Les sources du conflit yéménite - LVSL
  • L’autre argument avancé pour expliquer la situation yéménite découle du premier : il s’agirait d’un conflit opposant la majorité sunnite à la minorité chiite zaydite (environ 40 % de la population). Le zaydisme a été implanté sur les hauts plateaux du Yémen en 898 par Al-Hadi Yahya Ibn al-Hussein, fondateur d’un régime politico-religieux (l’imamat zaydite) qui a perduré jusqu’en 1962. Très éloigné des autres branches du chiisme (ismaéliens et duodécimains), il dispose d’une jurisprudence proche de l’école sunnite hanafite. Il est important de souligner que chiites et sunnites ont vécu ensemble au Yémen pendant des siècles. D’ailleurs, ils partagent souvent les mêmes lieux de culte. Avant 1990, le pays était coupé en deux. A la suite de l’instauration d’un régime marxiste en République démocratique populaire du Yémen du Sud en 1962, de nombreuses populations sunnites se sont réfugiées au Nord. Libération.fr, Plus qu’un conflit entre Riyad et Téhéran, une guerre aux racines internes - Libération
  • Depuis 2004, ces combattants chiites zaydites mènent une insurrection à Saada, dans le nord-ouest du pays. Objectifs : briser la marginalisation socio-économico-religieuse de leur province et lutter contre l'alignement du gouvernement sur la politique américaine dans la région. Le Monde.fr, Les houthistes, révoltés insoumis du Yémen
  • Le mouvement rebelle houthiste prend racine dans la communauté "zaydite", une branche du chiisme, présente dans le nord, qui représente un tiers de la population du pays. "Cette communauté a constitué pendant plus de mille ans l'aristocratie religieuse et politique régnante du Yémen", rappelle François Burgat. Le mouvement, à ses débuts, dénonçait la marginalisation des zaydites par l'ancien président Ali Abdallah Saleh et lui reprochait de se soumettre aux exigences sécuritaires imposées par les Etats-Unis au lendemain des attentats du 11 septembre. De violents affrontements l'ont opposé au pouvoir de Saleh, de 2004 à 2010.  LExpress.fr, Houthis, Saleh, Frères musulmans... Leur rôle dans la crise au Yémen - L'Express

Traductions du mot « zaydite »

Langue Traduction
Anglais zaydite
Espagnol zaydita
Italien zaydite
Allemand zaydit
Chinois 扎伊迪特
Arabe الزيديت
Portugais zaydite
Russe zaydite
Japonais ザイダイト
Basque zaydite
Corse zaydite
Source : Google Translate API
Partager