La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « zapping »

Zapping

Variantes Singulier Pluriel
Masculin zapping zappings

Définitions de « zapping »

Trésor de la Langue Française informatisé

Zapping, subst. masc.a) Fait pour le téléspectateur de passer rapidement d'une chaîne à une autre au moyen de la télécommande. Le journal d'A2 (Antenne 2, 20 h) a généralement ma préférence, même si, comme tout journaliste curieux, je dois jouer au « zapping » (L'Événement du jeudi, 26 févr. 1987, p. 94, col. 1).b) Au fig. [Souvent suivi d'un adj. qualificatif] Fait de changer rapidement d'activité, d'idée, de sentiment. Zapping affectif, idéologique. Trouver un intellectuel qui succombe au charme futile de la mode, qui s'ébroue dans la séduction de l'éphémère et qui se gausse des croisades des « belles âmes » contre le rock, la télévision ou le zapping culturel n'est pas chose aisée (Le Monde, 13 nov. 1987, p. 13, col. 1).

Wiktionnaire

Nom commun - français

zapping \za.piŋ\ masculin

  1. (Faux anglicisme) Changements fréquents de chaînes de télévision à l’aide de la télécommande.
    • Le zapping est devenu une habitude chez certains téléspectateurs.
    • Il aimait la télévision, surtout le matin, on pouvait composer un zapping relaxant en passant des télétoons aux chroniques boursières. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 77-78)
  2. (Par extension) (Familier) Souvent accompagné d’un adjectif, passage rapide d’une activité, d’une idée à l’autre.
    • C’est un spécialiste du zapping affectif, il te fait de grandes déclarations d’amour, quinze jours après, il t’a oubliée !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « zapping »

 Dérivé de zapper, avec le suffixe -ing.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « zapping »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zapping zapɛ̃

Citations contenant le mot « zapping »

  • Le zapping est une incitation fébrile et sournoise à exiger davantage des autres : disponibilité immédiate, obéissance, comme à la télé, au doigt et à l'oeil. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Le zapping, c'est à domicile et à volonté, le pouvoir absolu : régal des petits chefs, joujou des beaufs, revanche pour les humiliés, les sans-grade. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. De Nicolas de La Casinière / L’Express - 14 Janvier 1999
  • Une des raisons pour lesquelles les jeunes lisent de moins en moins, c'est l'inaptitude de l'écrit à se prêter aux pratiques du zapping. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • La pratique du zapping procure au téléspectateur l'illusion de la sélection consciente, alors qu'il ne répond souvent qu'à des réflexes immédiats d'ennui passager. De Joël de Rosnay / Les dossiers de l’Audiovisuel

Traductions du mot « zapping »

Langue Traduction
Anglais zapping
Espagnol zapping
Italien zapping
Allemand zappen
Chinois 跳动
Arabe الانطلاق
Portugais zapping
Russe подгонка
Japonais ザッピング
Basque zapping
Corse zapping
Source : Google Translate API

Zapping

Retour au sommaire ➦

Partager