La langue française

Zaouia

Sommaire

  • Définitions du mot zaouia
  • Phonétique de « zaouia »
  • Citations contenant le mot « zaouia »
  • Traductions du mot « zaouia »

Définitions du mot zaouia

Trésor de la Langue Française informatisé

ZAOUÏA, subst. fém.

A. − [Au Maghreb] Établissement religieux et scolaire pouvant héberger étudiants et voyageurs. Nous avions longuement chevauché par les dunes arides pour parvenir à un pauvre village (...). Les quelques Arabes parqués là, à l'entour d'une zaouïa, ne devaient goûter à la vie que de façon bien misérable; des anachorètes sans doute, et n'avoir plus de rapports qu'avec Dieu (Gide, Feuillets d'automne, 1949, p. 1084).
B. − Ensemble des disciples groupés autour d'un maître soufi. P. métaph. Toute cette zaouïa de politiciens, c'est une bande de jean-foutre. Avant on pouvait leur dire: « Il leur faudrait une bonne guerre pour qu'ils comprennent. » Eh bien! ils l'ont eue. Ils n'ont même pas compris (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 167).
Prononc.: [zauja], [zawja]. Étymol. et Hist. 1846 (A. Cochut, Les Khouan, Mœurs religieuses de l'Algérie ds R. des Deux Mondes, mai-juin, p. 590: chaque ordre musulman possède des zaouïa, espèces de villages religieux). Empr. à l'ar.zāwiya « angle, coin, cellule; petite mosquée, oratoire »; spéc., au Maghreb « petite mosquée recouverte d'un dôme, construite sur le tombeau d'un saint de l'Islam, et comprenant des locaux pour la lecture du Coran, la prière, l'enseignement religieux et général, l'hébergement des maîtres, des étudiants, des voyageurs, des mendiants » (cf. Dozy t. 1, pp. 615-616; Lammens, p. 253).

Wiktionnaire

Nom commun

zaouia \za.u.ja\ féminin

  1. Orthographe alternative de zaouïa.
    • Le Sultan, Commandeur des Croyants, ne rejette pas les confrèries, les zaouias, les marabouts et autres familles de chorfa mais au contraire les utilise, dans toute la mesure du possible, […]. — (Maurice Fougerouse, Le Maroc: vocations et réalités, Fondation Singer-Polignac, 1987, page 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ZAOUIA (za-ou-ia) s. f.
  • Établissement religieux où les docteurs de l'islamisme enseignent particulièrement la doctrine, la jurisprudence et la grammaire, Cherbonneau, Dict. franç.-arabe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « zaouia »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zaouia zawja

Citations contenant le mot « zaouia »

  • Cheikh Mustapha Senoussi, né le 20 janvier 1936 à Zemmoura (wilaya de Relizane) au sein d’une famille connue pour son savoir, apprit et étudia le Coran, le fiqh (jurisprudence) et la linguistique auprès de son père à la zaouia Hebria, a-t-on appris des membres de sa famille. , Relizane: le cheikh de la zaouia Hebria Mustapha Senoussi inhumé dans le cimetière d'Ouled Benaouda à Zemmoura
  • Considérée comme l’un des plus importants refuges de spiritualité et d’apprentissage des sciences et de la morale religieuses et des nobles valeurs de l’islam, la zaouia El Habria El Belkaïdia à Oran est aussi un lieu de piété, un repère de tolérance, de paix et du vivre ensemble. , PATRIMOINE, ORAN, Zaouïa El-Habria El Belkaïdia : Ancrage des nobles valeurs de l’islam

Traductions du mot « zaouia »

Langue Traduction
Anglais zaouia
Espagnol zaouia
Italien zaouia
Allemand zaouia
Chinois zaouia
Arabe الزاوية
Portugais zaouia
Russe zaouia
Japonais ザウイア
Basque zaouia
Corse zaouia
Source : Google Translate API
Partager