La langue française

Wilhelminien

Définitions du mot « wilhelminien »

Wiktionnaire

Adjectif

wilhelminien \vil.el.mi.njɛ̃\

  1. Relatif à l’Allemagne de 1871 à 1918 sous ses aspects industriels, culturels et sociaux.
    • La maison de Six était encore plus impressionnante à la lumière du jour. Je m’aperçus qu’il s’agissait en réalité de deux anciens et solides corps de ferme wilhelminiens accolés. — (Philip Kerr, L’Été de cristal, dans La Trilogie berlinoise, Éditions France Loisirs, p. 91)
  2. Relatif à Guillaume Ier, empereur allemand (1871-1888).
    • Mais à bien y penser, l’empire bismarckien ou wilhelminien n’a guère réussi à spiritualiser son combat contre ses adversaires ; il s’effondra brutalement après une courte vie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « wilhelminien »

(Date à préciser) En référence aux empereurs allemands Guillaume Ier (Wilhelm I) et Guillaume II (Wilhelm II).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « wilhelminien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
wilhelminien wilɛlmɛ̃jɛ̃

Citations contenant le mot « wilhelminien »

  • NAZISME - À ses débuts dans le Reich wilhelminien, le mouvement pour l'émancipation des femmes, inspiré par les conceptions du libéralisme politique ou de la social-démocratie - dans lesquelles s'inscrit l'ouvrage d'August Bebel, La Femme et le socialisme (1878) - s'enracine dans la critique d'une société autoritaire et inégalitaire qui assigne aux femmes, sous le contrôle des Églises, le rôle d'épouse et de mère au foyer - rôle défini par les trois "K" (Küche, Kinder, Kirche, soit: cuisine, enfants, église). Le HuffPost, Quelle a été l'influence du féminisme sur le racisme en Allemagne? | Le HuffPost
  • Dans un style néoclassique massif, conforme à l’esprit wilhelminien qui a soufflé sur Strasbourg après l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Empire allemand naissant, la Bibliothèque nationale universitaire (BNU) impose son austère silhouette. Si les façades et le toit de l’édifice, classés au patrimoine des monuments historiques en 2004, sont restés inchangés depuis leur achèvement en 1895, l’architecture intérieure, restructurée par l’Agence Nicolas Michelin associés (ANMA), vient de connaître une remarquable métamorphose. Nouveau centre de gravité et grand œuvre des lieux, l’escalier central en colimaçon suspendu par un cône de haubans ténus, inondé par le flux lumineux que déverse la grande coupole de bronze et de verre. L’architecte a voulu ici « renouer avec une forme de monumentalité débarrassée du triomphalisme des débuts ». Le Monde.fr, Les métamorphoses intérieures de la BNU de Strasbourg
  • Né en 1895 à Heidelberg, en plein apogée wilhelminien, Ernst Jünger manifeste dès sa jeunesse la fibre littéraire qui fera de lui l’écrivain de guerre de langue allemande le plus essentiel du XXe siècle. Son cheminement semblait, dès le début, tendre au mystique, exalté dans l’admiration pour les penseurs formalistes, empreint de l’héritage nietzschéen et du lyrisme de Hölderlin, naturellement enclins à l’apologie du guerrier. Il gravite notamment dans la proximité du George-Kreis, noyau informel de ce qui deviendra la frange aristocratique de la révolution conservatrice, et s’engage auprès des Wandervögel. En 1912, âgé de 17 ans, il revêt une première fois l’uniforme au sein de la légion d’Afrique. Engagement armé et inspiration littéraire s’entrecroisaient déjà, dans la quête d’une violence encore pure et brutale qu’il espérait trouver sur le continent noir. Le Rouge & le Noir, Ernst Jünger : La guerre, fabrique de la bravoure | Le R&N
  • « L’ancienne gare fut installée en 1845 derrière la porte de Saverne. Elle occupait l’ancien Marais Vert, où se trouvait des fermes que la ville incorpora entre 1374 et 1390. Trente-deux ans après son inauguration par le futur Napoléon III, elle fut désaffectée car on avait élevé une grande gare de style wilhelminien près de la porte Nationale [ndlr, où elle est toujours]. De 1884 à 1974, l’ancienne gare abrita des bureaux, bistrots, magasins et un pittoresque marché des quatre saisons. Les anciens hangars de marchandises abritèrent jusqu’à la fin l’économat des cheminots. » Rue89 Strasbourg, La triple mutation des Halles : l'histoire du Marais Vert

Traductions du mot « wilhelminien »

Langue Traduction
Anglais wilhelminian
Espagnol wilhelminian
Italien guglielmina
Allemand wilhelminian
Chinois 威廉明
Arabe wilhelminian
Portugais wilhelminian
Russe вильгельма
Japonais ヴィルヘルミニアン
Basque wilhelminian
Corse wilhelminian
Source : Google Translate API

Wilhelminien

Retour au sommaire ➦

Partager