La langue française

Vulnérer

Sommaire

  • Définitions du mot vulnérer
  • Étymologie de « vulnérer »
  • Phonétique de « vulnérer »
  • Images d'illustration du mot « vulnérer »
  • Traductions du mot « vulnérer »

Définitions du mot vulnérer

Trésor de la Langue Française informatisé

VULNÉRER, verbe trans.

Vx ou littér., rare. Blesser moralement. Aussitôt qu'une entreprise prend un petit peu d'envergure, elle se trouve « ipso facto » en butte à mille menées hostiles, sournoises, subtiles, inlassables (...) La fatalité tragique pénètre dans ses fibres mêmes... vulnère doucement la trame (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 594).
REM.
Vulnérant, -ante, part. prés. en empl. adj.,vx ou littér., rare. a) Qui blesse physiquement. Les modes de l'infection sont facilement prévus. (...) la transmission s'effectue par l'intermédiaire des corps vulnérants eux-mêmes. Les harnais ou les couvertures souillés produisent des inoculations au niveau du garrot, du dos, de la tête (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux, 1896, p. 636).b) Qui blesse moralement. Sa première terreur enfantine, (...) ce premier contact vulnérant avec le mal, qui, sur une âme aussi sensible que l'était la sienne, devait laisser une meurtrissure indélébile (Gide, Et nunc manet, 1951, p. 1132).
Prononc. et Orth.: [vylneʀe], (il) vulnère [-nε:ʀ]. Conjug. cf. abréger. Étymol. et Hist. Ca 1380 « blesser » (J. d'Outrem., Myreur des histors, V, 288, Chron. belg. ds Gdf.); 1519 fig. (Prem. vol. des expos. des epist. et ev. de kar., fo198 vo, ibid.: ces deux anciens juges estoient tous deux emprins et vulnerez de l'amour d'icelle Suzanne) − rare après le xvies. Empr. au lat.vulnerare « blesser » (au propre et au fig.), dér. de vulnus « blessure, plaie », au fig. « atteinte ».

Wiktionnaire

Verbe

vulnérer \vyl.ne.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Blesser (en particulier moralement).
    • Supposons que le mot « racisme » soit employé de bonne foi, ce qui n’est pas en général le cas, quelles sont les situations respectives de celui qui lance l’épithète et de celui qui la subit ? Chacun des deux, celui qui lance l’épithète et celui qui la subit, a conscience d’appartenir à un groupe historique ou ethnographique différent de celui de l’autre. Cette épithète ne peut être sincèrement lancée qu’au nom d’un groupe ethnohistorique qui se trouve – prenons ce mot au sens fort qu’il avait au XVIIème siècle – « gêné » par l’autre. C’est ce qui se passe lors d’une conquête où les deux groupes en contact, le vainqueur et le vaincu restent  distincts, c’est ce qui se passe dans les phénomènes dits de colonisation, cas particulier des phénomènes de conquête, phénomènes où les deux parties n’ont pas le même statut et où les particularités des uns gênent les autres, où les participants du groupe le plus fort vulnèrent psychologiquement les plus faibles. — (Jules Monnerot, "Racisme et identité nationale", revue Itinéraires, 1990.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « vulnérer »

(Siècle à préciser) Du latin vulnerare (sens identique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vulnérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vulnérer vylnere

Images d'illustration du mot « vulnérer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vulnérer »

Langue Traduction
Anglais to hurt
Espagnol lastimar
Italien ferire
Allemand verletzen
Chinois 伤害
Arabe لكي تؤلم
Portugais magoar
Russe причинять боль
Japonais 傷つける
Basque min egitea
Corse ferisce
Source : Google Translate API
Partager