La langue française

Vocalité

Sommaire

  • Définitions du mot vocalité
  • Phonétique de « vocalité »
  • Citations contenant le mot « vocalité »
  • Traductions du mot « vocalité »

Définitions du mot « vocalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Vocalité, subst. fém.,rare. Qualité attribuée à une voyelle quant à son timbre. V. supra ex. de Bachelard.

Phonétique du mot « vocalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vocalité vɔkalite

Citations contenant le mot « vocalité »

  • Comme chaque été, de jeunes interprètes professionnels se retrouvent à Sylvanès pour y suivre la classe de maître de chant lyrique encadrée par Elène Golgevit, professeur au Conservatoire de Paris et assistée de la cheffe de chant et pianiste, Charlotte Bonneu. L’objectif de ces cinq jours de travail intensif permet à six solistes déjà engagés dans des carrières professionnelles de parfaire leur vocalité au service de l’interprétation ou encore de se préparer à un rôle qu’ils ou elles interpréteront dans les mois à venir sur les grandes scènes nationales et internationales. Cette année, exceptionnellement, les deux intervenantes enchaîneront deux classes de maître. Ainsi, ces talents de la scène lyrique offriront deux récitals publics : ce samedi 1er août, à 21 h, et le 8 août, à la même heure, dans le scriptorium de l’abbaye. Une aubaine pour tous les amoureux de belles voix qui rejoindront Sylvanès lors de ces deux récitals. Participation libre au festival. midilibre.fr, De jeunes talents de la scène lyrique à Sylvanès - midilibre.fr
  • Pour toutes ces couleurs qu’il faut faire, je ne sais trop comment le dire, il faut avoir une espèce de chair en plus. Ma voix commence à prendre cette ampleur, mais elle peut en prendre beaucoup plus, ce qui me permettra d’être moins dans le volume, mais davantage dans la finesse. Mais pour la finesse, il faut quand même du corps, parce qu’il y a quand même une grosse orchestration. Et puis c’est un rôle très long, donc si je veux pouvoir le faire plusieurs fois dans le mois sans fatigue et sans stress, il me faut encore deux ans d’endurance. Parce que, mine de rien, chanter Rossini et le bel canto, c’est un autre type de vocalité, beaucoup plus léger, beaucoup plus dans l’aigu. Mais pour des grandes phrases lyriques, avec un grand orchestre, et sans vouloir forcer, je pense que deux années me sont encore nécessaires, pour que tout se développe, sans que j’ai la pression de devoir pousser la voix. J’ai envie de faire tellement de couleurs avec la langue française, et d’incarner ce personnage qui, pour moi, est une femme libre, avec sa sensibilité. Et quand je vois Anita faire la Habanera avec cette douceur et cette sensualité, je me dis que c’est ça que je voudrais faire, et que ma voix est encore trop légère pour pouvoir le faire. Et puis je sais aussi qu’à partir du jour où je ferai Carmen, on me donnera beaucoup moins de Rossini et de Mozart, parce que j’entrerai dans la catégorie des mezzos lyriques. Je voudrais chanter encore un peu le répertoire léger, parce que la carrière que j’aimerais faire, je voudrais qu’elle soit longue… Je suis peut-être un peu trop prudente, ou exigeante.. , Marina Viotti : La sagesse d’une passionnée | Forum Opéra
  • À Magdalena Kožená sont dévolus : ''Verlorne Müh'' (Peine perdue), un petit drame plein de tendresse malicieuse, ''Wer hat dies Liedlein erdacht'' (Qui a imaginé cette chansonnette ?), où le concertino des bois appuie une vocalité faite de longues phrases tenues dans le médium d'un seul jet. ''Das irdische Leben'' (La vie terrestre), ballade tragique dont le ton inexorable est rendu par un trottinement orchestral en mouvement perpétuel, voit le drame s'accentuer dans la seconde partie, jusqu'à la chute tragique. ''Rheinlegenchen'' (Petite légende du Rhin) offre un texte espiègle et un mélodisme irrésistible où se conjuguent charme et Gemütlichkeit. Dans ''Wo die schönen Trompeten blasen'' (Où sonnent de belles trompettes), au climat fantastique des bois et des cuivres dans le lointain, le chant ne se départit pas du registre piano,  vision presque hypnotique. Enfin ''Lob des hohes Verstandes'' (Éloge de la raison) distille une piquante et cocasse conversation entre un coucou et un rossignol, arbitrée par l'âne. , CD : Les Essentiels ON-Mag - Pierre Boulez dirige les Wunderhorn Lieder de Mahler - ON mag
  • L’oralité, la performance, l’émotion, le paysage sonore, la vocalité permettent d’aborder l’homme d’une autre façon, peut-être plus anthropologique et plus sensorielle. Depuis quelques années, les travaux se multiplient pour toutes les époques : l’Antiquité, avec la récente exposition Musiques ! menée au Louvre Lens, le Paris du XVIIIe siècle de Mylène Pardouen, l’Istanbul de Pinar Çevikayak Yelmi… L’époque médiévale n’est pas en reste et les projets de reconstitution sonore émergent pour Amiens (Frédéric Billiet), Avignon (Julien Ferrando), Sainte-Sophie (Bissera Pentcheva), Beowulf (Benjamin Bagby)… Prolongeant le dernier congrès de la SHMESP, axé sur la voix, l’association Questes souhaite désormais apporter sa pierre à l’édifice. , Sons et voix au Moyen Âge (séminaire de Questes, Paris)
  • La distribution réunie possède de solides atouts. Et d'abord, la Norma de Cecilia Bartoli, dont l'assomption dans ce rôle emblématique est totale. Qu'elle achèvera à la scène au Festival de Salzbourg 2013 dans une production remarquée, vue ensuite à Paris lors d'une mini tournée européenne à l'automne 2016. Une vocalité extraordinairement maîtrisée qu'on sent au plus près de ce que pouvait être le chant bel canto, mélange de voce di petto (voix de poitrine) et de vocalises colorature, un legato d'une densité infinie, une ornementation soignée dans le plus infime pianissimo, une agilité de la colorature ménagée au fil des pianissimos longuement tenus, une sûre déclamation dramatique dans la force de la voix. Au service de la vision grandiose d'un personnage hors du commun, vite confronté à l'humain, celui de la femme trahie qui a elle-même trahi son peuple et se sacrifiera pour lui. Quel  parcours que celui débuté par une ''Casta diva'' vécue, justement, telle une prière et non pas comme un florilège acrobatique. ''Fil di voce'', inflexions infinitésimales, phrasé murmuré pppp, échappées dans le haut du registre d'une voix hors norme, trilles assagis dans un souffle, tout ici est de l'ordre du parfait. La tragédienne déploie toute sa force dramatique à la scène du début de l'acte II et sa poignante cantilène, où Norma est prête de sacrifier ses deux fils, une mère se consumant de terreur et de douleur. La dernière scène où est avoué un amour sacrilège, voit l'ultime et bouleversant adieu après que suppliante, la prêtresse ait demandé le pardon paternel. , CD : Les Essentiels ON-Mag - Norma en version originale - ON mag
  • La vocalité et les couleurs soutiennent le drame, entre les instruments et les chanteurs, entre les personnages principaux, comme avec les sorcières. À l'image du rôle-titre féminin dont la soprano Armelle Marq tisse le parcours psychologique et vocal riche en nuances. Le malheur de la Reine Carthaginoise s'appuie sur son assise profonde et sa tonalité dramatique, ses élans passionnés sur d'agiles phrasés, clarifiés avec luisant. David Witczak installe Énée avec une très imposante assise vocale. Alors que ce rôle sied à un baryton tirant vers le ténor allégé, il creuse ici une basse ample. Les phrasés n'en sont pas moins ciselés, les notes (rythme et justesse) impeccables : avec le détachement du héros devenu bourreau d'un cœur, qu'il fuit pour rejoindre son destin. La ligne traduit ce dynamisme, en place mais allant.  Olyrix.com, Didon et Énée ensorcellent le Festival Concerts d'Automne au Grand Théâtre de Tours -...

Traductions du mot « vocalité »

Langue Traduction
Anglais vocality
Espagnol vocalidad
Italien vocalità
Allemand gesang
Chinois 人声
Arabe غناء
Portugais vocalidade
Russe вокальности
Japonais 語彙
Basque vocality
Corse vocalità
Source : Google Translate API
Partager