La langue française

Vindicativement

Sommaire

  • Définitions du mot vindicativement
  • Étymologie de « vindicativement »
  • Phonétique de « vindicativement »
  • Citations contenant le mot « vindicativement »
  • Traductions du mot « vindicativement »

Définitions du mot « vindicativement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Vindicativement, adv.,littér. D'une manière vindicative. Agir vindicativement (Dict. xixeet xxes.).

Wiktionnaire

Adverbe

vindicativement \vɛ̃.di.ka.tiv.mɑ̃\

  1. D’une manière vindicative.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VINDICATIVEMENT (vin-di-ka-ti-ve-man) adv.
  • D'une manière vindicative.

HISTORIQUE

XVIe s. Vindicativement, Amyot, Com. il faut lire les poëtes, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vindicativement »

Dérivé de vindicatif, par son féminin vindicative, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vindicativement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vindicativement vɛ̃dikativmɑ̃

Citations contenant le mot « vindicativement »

  • La colère et son expression sont donc deux choses bien distinctes pour l’avocat qui affiche une satisfaction en demie-teinte quant au soutien populaire accordé à ses clients. “C’est bien, car il faut se battre contre cette insécurité, mais de la bonne manière. Il est important que la population comprenne comment marche la justice française. Quand on voit ce qui se dit, on voit très bien que beaucoup de personnes se trompent sur beaucoup de choses et malheureusement, quand on tente de leur expliquer qu’ils ont tort, ils se braquent”, considère-t-il ainsi. Pour l’avocat “on peut bien sûr critiquer la justice, mais il faut d’abord avoir fait l’effort d’essayer de la comprendre. Pour cela, j’invite chacun à se rendre à une audience et ils seront nombreux à se rendre compte qu’ils se trompent”. Qu’ils se trompent, notamment, sur la personne que tant d’internautes ou de manifestants ciblent vindicativement. “Le procureur est dans son rôle, les insultes envers lui ne sont pas acceptables, d’autant plus qu’elles ne sont pas fondées puisque la justice fait son travail. Malheureusement, la vindicte tombe sur lui, mais ç’aurait très bien pu être sur les avocats ou sur le juge des libertés et de la détention ou tout autre acteur de la justice. Ces personnes ne font que leur travail dans un contexte très compliqué”, plaide le conseil qui n’oublie pas son dossier : “un soutien de cette manière est contreproductif, il aurait même pu faire courir un risque à mes clients et conduire à leur placement en détention provisoire”. , Justice à Mayotte : “Il faut se battre contre l’insécurité, mais de la bonne manière”
  • Sinon le procureur du TGI de Mbour, Alioune Sarr, qui avait poursuivi pendant la période préélectorale une militante de l’Alliance pour la République, voleuse de cartes d’identité, ne serait pas relevé vindicativement de sa fonction pour être affecté comme avocat général à Saint-Louis. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute actualité du jour, Lettre ouverte au président Macky Sall (Par Serigne Saliou Gueye) - Senego.com
  • Dans sa préface, Jean Rohou fait le bilan des critiques sur les deux premiers tomes. Une seule a été un peu virulente. Il s’agit d’un article, qu’il qualifie de « fielleux et absurde », intitulé « Le bonheur triste d’un aliéné ». Rédigé par Pascal Rannou, il est paru en novembre 2008 dans le n°30 de la revue Hopala !. Basé uniquement sur le tome 2, il reproche à Jean Rohou de ne pas s’extraire des poncifs politiquement corrects attribuant aux bretons eux-mêmes la responsabilité de la disparition de la langue bretonne et de ne pas évoquer celle de l’état central qui les a forcés à l’abandonner. Rédigé dans une logique revendicative, l’article le qualifie d’aliéné : « Aliéné, Jean Rohou est fier de l’être : c’est le propre de l’aliéné authentique, persuadé d’avoir sciemment choisi le chemin qui l’amène à déclarer inférieure sa culture d’origine ».  Dans ce troisième tome, il  se montre toujours étranger à une quelconque revendication bretonne. Il ne fait pas de cadeaux à ceux qu’il soupçonne de sur-noter des étudiants en langue bretonne sans assumer de venir défendre leurs choix en commission. C’est en tant que professionnel de l’enseignement qu’il évoque « l’affaire Guyonvarc’h et l’affaire Per Denez ». Il conserve une opinion résolument défavorable sur ce dernier. Contre lui, il reprend à Françoise Morvan des critiques du Canard Enchaîné d’avril 2000 dans l’affaire du Dictionnaire An Here. Il lui garde également rancune de l’avoir influencé contre Guyonvarc’h. Se référer aujourd’hui à madame Morvan n’est peut-être pas neutre. A partir d’un ouvrage vengeur mais factuel,  elle donne l’impression d’avoir évolué vers une posture radicalement hostile à tout ce qui s’affirme un peu trop breton. C’est à Rennes 2, l’université de Jean Rohou, que s’est cristallisée l’ire de cette personne à la suite d’un conflit avec Per Denez. Mais, malgré la qualification d’aliéné, le même article de Hopala! cite « son affection réelle pour la langue bretonne et sa volonté indiscutable de la voir renaître ». Sans s’appesantir sur un sujet traité précédemment, il continue à faire apparaître, ici et là dans le troisième tome, sa réprobation des dommages infligés au breton. Quand, il parle de la Bretagne c’est « à 5 départements ». Il contredit la propagande « Bretons = collabos ». Par le succès d’édition obtenu, il contribue à la diffusion de ces idées.  Son parcours de vie s’est fait  autour de l’enseignement, l’université, le communisme et Racine. Quelle plus-value y-a-t-il à lui reprocher de ne pas adopter un discours plus vindicativement breton, à 74 ans, dans un livre qu’il aurait très bien pu ne pas écrire ? Il est désormais au-dessus de ces considérations, disons plutôt au-delà. 7seizh.info, Un Fils de Ploucs au crépuscule - 7seizh.info
  • @KC on voit bien que vous ne comprenez rien au problème...ce n'est pas une question de haine comme vous le dites si "vindicativement" mais une question de parité dans les subventions, prêts etc...ce qui n'a jamais été le souci d'Ottawa. Si vous habitez au Québec, renseigne-vous sur le sujet et alors vous pourrez faire et dire...d'ici là des excuses s'imposent. Le Devoir, Terre-Neuve obtient un prêt d’Ottawa | Le Devoir
  • La corruption et les tricheries les plus grossières se vivent au Cameroun comme des fléaux normaux  . Les  manières  honteuses partout ailleurs au monde ,  sont  celles sur   lesquelles la  veulerie  des  miliciens du   parti  unique  néo-colonial d’État, fait confectionner les motions de soutien folkloriques  et  pratiquement  déificatrices  : quelles  absurdités   pour un pays qui a tout,oui,nous disons  bien « tout » pour être le premier de la classe ,mais que les recettes d’un colonialisme et  néocolonialisme constamment remis à jour sous le faix d'une excessive jalousie, ramènent  vindicativement au rang de dernier de la classe . Le Cameroun est une « Grande Puissance ». C'est un connaisseur qui vous le dit. Les dirigeants français redoutent le Cameroun, et veulent détruire ce pays-ci  sous la furie  d'une extrême jalousie…. Vous nous lisez très bien. ..Dieu a béni le Cameroun...    A l'heure actuelle une « révision constitutionnelle «qui déboucherait sur la création d'une loi électorale apte à garantir un minimum d'impartialité pendant la consultation des urnes,dépouillement puis proclamation des résultats , n'interviendrait jamais et jamais. Même si les marionnettes imposés et quotidiennement téléguidés sur les postes exécutifs  pourraient le  vouloir, elles ne concrétiseraient rien. Car tout réel  et indépendant exécutif  qui sortirait FORCEMENT  des  urnes, ne se  sentirait en rien lié aux accords coloniaux et néocoloniaux signés, non pas avec des partenaires tropicaux indépendants, mais  des  inamovibles zombies. En 1957,feu André-Marie Mbida avait clairement dit aux Hauts Commissaires de teint rose et consorts, nous  citons, que «Le Cameroun pas encore indépendant ne saurait  signer un accord  de  coopération  de  quelle  que  nature que ce soit  avec  la France, car ceci  engagerait  prématurément le destin d'un pays qui se cherche encore.» .Les colonisateurs  ont fait écarter Mbida. Les marionnettes qui signent les accords que Mbida ne voulait pas, n'engagent  finalement  donc que les« zombies » seuls  . Ces accords font des zombies, des prisonniers diurnes. La France est en faillite totale.Ses  représentants  ont donc besoin de zombies imposés, pour continuer les pillages et vols.Si le petit Etat européen nain et terroriste  déclenche les bombardements et affreux assassinats en Côte D'Ivoire en Avril 2011,  ne vous étonnez pas .Les colonisateurs   estimaient  que l'exécutif en  poste en ce  temps-là  , était inclassable parmi les zombies tels que le macaque rose sur-orgueilleux les  perçoit  depuis :le zombie, est la couardise,la veulerie..  Les choses sont donc très claires.Ce sont les accords coloniaux et néocoloniaux constamment adaptés,qui interdisent en sousmain  toute réelle révision constitutionnelle. Le zombie est imposé. Quand arrive son crépuscule, les    macaques de   teint rose toujours persuadés que les Nègres leur sont inférieurs, s'assurent d'abord de la compatibilité avec la chaîne, du profil du nou- veau  thuriféraire..Les candidats à l'élection présidentielle au Cameroun cuvée 2018 peuvent donc continuer à s'agiter.Le moment venu,on fera distribuer quelques ballots de faux CFA aux  participants. Ils viendraient ainsi, en toute   connaissance   de cause,consacrer le couronnement du zombie. Au Cameroun  celui-ci est  conseillé   d'imposer   ELECAM,  une Cour Suprême qui ne peut remettre en cause  aucun volet des tricheries électorales,  généralement ostentatoires… Les «Gouverneurs et  Préfets surveillent le  contenu des ballots : malheur à celui qui fait parvenir à un système   de    dépouillement  unilatéral et secrètement tenu, les urnes qui se bourreraient d'autre chose que celles estampillées  aux empreintes    du bourreau.  Les Sous-Préfets,Commissaires de Police, Militaires et Gendarmes sont aux aguets,prêts à    faire exploser tous ceux qui essayeraient de remettre en cause « l'ordre public » tel que chacun le voit si bien.. Alors:candidatures à l'élection présidentielle ???   Hi ! Hi !...                                                                                                                                               8.4-THE FIRST  AND   HITHERTO  LAST  AUTHENTIC  CAMEROONIAN  PREMIER  ANDRE-MARIE  MBIDA (*) : camer.be, CAMEROUN : COMMENT SORTIR D'UN NEOCOLONIALISME PRESQUE STRUCTUREL ? :: CAMEROON

Traductions du mot « vindicativement »

Langue Traduction
Anglais vindictively
Espagnol vengativamente
Italien vindictively
Allemand rachsüchtig
Chinois 复仇地
Arabe بشكل انتقامي
Portugais vingativamente
Russe мстительно
Japonais 正当に
Basque gaiztotasunez
Corse vendicativamente
Source : Google Translate API
Partager