La langue française

Vestiaire

Sommaire

  • Définitions du mot vestiaire
  • Étymologie de « vestiaire »
  • Phonétique de « vestiaire »
  • Citations contenant le mot « vestiaire »
  • Images d'illustration du mot « vestiaire »
  • Traductions du mot « vestiaire »
  • Synonymes de « vestiaire »

Définitions du mot « vestiaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

VESTIAIRE, subst. masc.

A. −
1. Lieu où sont déposés les vêtements des membres d'une communauté, d'un corps constitué. Vestiaire de la Chambre des députés, des pairs, d'un couvent, d'un tribunal. C'est une agréable demeure bourgeoise où j'entre par une sombre antichambre gothique pareille à un vestiaire de la Chambre des lords, que meuble seul le buste en marbre d'un vieux gentleman à favoris (Morand, Londres, 1933, p. 278).
2.
a) Lieu où l'on dépose provisoirement des vêtements d'extérieur (manteaux, chapeaux, gants, etc.) ou des objets encombrants (parapluies, cannes, sacs) dans certains établissements publics. Vestiaire de bibliothèque, de cabaret, de musée, de l'Opéra, de théâtre; vestiaire d'un restaurant; chasseur, dame, personnel du vestiaire; préposé au vestiaire; déposer, chercher, reprendre qqc. au vestiaire. C'est un franc d'entrée (...) et deux sous de vestiaire (Laforgue, Moral. légend., 1887, p. 267).La grossièreté de M. Verdurin eut pour effet que les hommes du vestiaire firent passer d'autres personnes avant Saniette et, quand il voulut tendre ses affaires, lui répondirent: « Chacun son tour, Monsieur, ne soyez pas si pressé » (Proust, Prisonn., 1922, p. 228).
Loc. fig., fam. Laisser, mettre qqc. au vestiaire. Abandonner, délaisser quelque chose, s'en désintéresser. Synon. pop., fam. mettre au rancart*.Il faut laisser trop de choses au vestiaire. J'abandonne volontiers ma bourse, mais non pas ma raisonma raison d'être (Gide, Journal, 1927, p. 837).
P. méton. Personne qui tient le vestiaire. Un confrère (...) prié par moi à dîner (...) se vit forcé de régler à ma place, de donner à ma place un pourboire au vestiaire, tandis que, les dents serrées, je lui disais: « Que voulez-vous, je suis avare » (Gide, Journal, 1929, p. 961).
b) Lieu ou l'on enlève ses vêtements de ville pour revêtir une tenue correspondant à une activité précise. Vestiaire des acteurs, des employés, des joueurs, des ouvriers; vestiaire d'une piscine, d'un stade. Un grand verre de bière, avalé au vestiaire des « artistes » (Colette, Music-hall, 1913, p. 82).Il faut éviter, dans toute la mesure possible, le déshabillage en commun, les vestiaires comporteront donc autant de petites loges que d'élèves susceptibles de suivre simultanément l'entraînement (Bourgat, Techn. danse, 1959, p. 25).
Interj. fam. [Pour signifier le mécontentement du public à l'égard d'un joueur, d'un acteur] Au vestiaire! (Dict. xxes.).
c) Meuble, emplacement dans un logement, généralement fermé et spécialement conçu pour déposer momentanément ou pour entreposer des vêtements. Synon. garde-robe.Très beau vestiaire fer forgé, glace St Gobain (Catal. jouets (Louvre), 1937).
En appos. Armoire vestiaire. Placards-vestiaires camouflés de miroirs (Colette, Chatte, 1933, p. 77).
B. − P. méton.
1. Ensemble des vêtements qui composent la garde-robe d'une personne; ensemble de pièces de vêtements. Ce loueur de costumes s'appelait le changeur (...). Il avait un vestiaire assez complet. (...) à chaque clou de son magasin pendait, usée et fripée, une condition sociale; ici l'habit de magistrat, là l'habit de curé, là l'habit de banquier (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 708).Au cou de Gontran, toujours un peu râpé, une cravate. C'était, de notre ancien vestiaire, à peu près tout ce qui devait subsister au monde (Giraudoux, Simon, 1926, p. 56).
2. Ensemble des vêtements et objets qui sont déposés au vestiaire de certains établissements. Chercher, apporter le vestiaire de qqn; attendre, prendre son vestiaire. Un valet de pied en habit le débarrassa de son vestiaire (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi!1935, p. 177).
Prononc. et Orth.: [vεstjε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. I. 1. a) Ca 1200 vestuaire « lieu où l'on range les habits religieux » (Règle de St Benoît, éd. A. Héron, 3035); b) fin xiiies. viestïaire (Hystore Job, éd. J. Gildea, 349); 1372-73 vestiaire (J. Froissart, La Prison amoureuse, éd. A. Fourrier, 3156); 2. 1354 « fourniture de vêtements religieux » (Chartes et doc. de l'Abbaye de Saint-Magloire, éd. A. Terroine et L. Fossier, t. 3, 90, p. 191); 3. 1831 « ensemble des vêtements d'une personne, garde-robe » (Nodier, Fée Miettes, p. 143); 4. 1832 « endroit où, dans un théâtre, les acteurs changent de costumes » (Hugo, N.-D. Paris, p. 19); 1833 « endroit où l'on change de vêtements » ici, à propos d'un bal costumé (Sand, Lélia, p. 210); 1867 « lieu où l'on dépose momentanément les vêtements d'extérieur, les parapluies, etc. » ici, dans une maison particulière (Taine, Notes Paris, p. 74). II. 1721 « celui qui prend soin des vêtements impériaux [à Byzance] », « tailleur [à Rome] » (Trév.). I empr. au lat. vestiarium « armoire ou coffre à serrer les habits; habits, vêtements; magasin de vêtements »; la forme a est due à l'infl. de vestu, part. passé de vestir (vêtir*). II empr. au lat. tardif vestiarius « esclave chargé de la garde-robe; marchand d'habits », ces deux mots représentant des subst. de l'adj. vestiarius, -a, -um « qui se rapporte aux vêtements », dér. de vestis (veste*). Fréq. abs. littér.: 186.

vestiaire « lieu où l'on dépose vêtements et objets »

Wiktionnaire

Nom commun 1

vestiaire \vɛs.tjɛʁ\ masculin

  1. (Construction) Lieu où l’on serre les habits destinés aux religieux et aux religieuses, ou les costumes des membres d’un tribunal, d’une académie, etc.
    • Le vestiaire du couvent.
    • Le vestiaire du tribunal.
  2. Endroit où l’on dépose momentanément des vêtements.
    • Elle a tenu les emplois les plus divers, pour finir dans les vestiaires d’une boîte de nuit. — (Mohed Altrad, Éden : l’extrême tu éviteras, page 98, L’Harmattan, 1998)
    • Quand les catcheuses regagnèrent les vestiaires, les spectateurs se retirèrent lentement du chapiteau. Les commentaires fusèrent. — (Daniel Crozes, Un été d'herbes sèches, Éditions du Rouergue, 2016)
    • Déposer son chapeau, son manteau au vestiaire.
  3. Dépense que l’on fait pour les habits des religieux et des religieuses, ou de l’Argent qu’on leur donne pour s’habiller.
  4. Réunions de charité où des dames s’occupent à faire des vêtements pour les pauvres et à les leur distribuer, et de l’Endroit où se tiennent ces réunions.
    • Le vestiaire de Mont.

Nom commun 2

vestiaire \vɛs.tjɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Employé chargé du vestiaire, du lieu de dépôt des vêtements, dans un établissement.
    • Une fois à l’intérieur et expédiées les salutations aux maîtres d’hôtel, à la caissière et à la vestiaire, elle me mena vers les coulisses. — (Anne Garréta, Sphinx, page 20, 1986, Grasset, éd. 2002)

Nom commun 3

vestiaire \vɛs.tjɛʁ\ masculin

  1. (Histoire) À Byzance, désigne l'officier chargé de la garde des vêtements impériaux et qui avait pour fonction d'habiller l'empereur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VESTIAIRE. n. m.
Lieu où l'on serre les habits destinés aux religieux et aux religieuses, ou les costumes des membres d'un tribunal, d'une académie, etc. Le vestiaire du couvent. Le vestiaire du tribunal. Il se dit également de l'Endroit où l'on dépose momentanément des vêtements. Le vestiaire de l'Opéra. Déposer son chapeau, son manteau au vestiaire. Il se dit aussi de la Dépense que l'on fait pour les habits des religieux et des religieuses, ou de l'Argent qu'on leur donne pour s'habiller. Il se dit encore de Réunions de charité où des dames s'occupent à faire des vêtements pour les pauvres et à les leur distribuer, et de l'Endroit où se tiennent ces réunions. Le vestiaire de Saint-Étienne-du-Mont.

Littré (1872-1877)

VESTIAIRE (vè-sti-ê-r') s. m.
  • 1Lieu de dépôt pour les costumes des membres d'un corps, d'une assemblée, etc. Des vestiaires pour les habits sacrés des prêtres, Fleury, Mœurs des Israél. tit. XX, part. II, p. 241.
  • 2L'endroit d'un couvent où l'on renferme les habits et les étoffes dont on les fait.

    C'est aussi le nom de celui qui en prend soin.

  • 3Dépense pour les habits ; argent donné pour l'habillement.

HISTORIQUE

XIVe s. Vestiaire, Du Cange, vestiarium.

XVe s. Assis dedans mon vestiaire, Froissart, Poésies mss. p. 206, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VESTIAIRE, s. m. (Hist. monastiq.) du latin vestis, habit. C’est un lieu joignant une église où l’on garde les habits & ornemens sacerdotaux, les vases sacrés & l’argenterie qui sert à décorer les autels ou au sacrifice. Voyez Sacristie & Trésor.

Vestiaire se dit aussi parmi les religieux, de ce qui concerne leurs habits ; certaines communautés donnent telle ou telle somme à chaque religieux pour son vestiaire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vestiaire »

(Nom commun 1) Du latin vestiarium.
(Nom commun 2) De vestiaire.
(Nom commun 3) Du latin vestiarius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenc. vestiari ; catal. vestuari ; espagn. vestuario ; du lat. vestiarium, de vestire, vêtir. On trouve dans d'Aubigné, Hist. II, 332, revestiaire, avec le même sens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vestiaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vestiaire vɛstjɛr

Citations contenant le mot « vestiaire »

  • C'est à trop voir les êtres sous leur vraie lumière qu'un jour ou l'autre nous prend l'envie de les larguer. La lucidité est un exil construit, une porte de secours, le vestiaire de l'intelligence. C'en est aussi une maladie qui nous mène à la solitude. De Léo Ferré / Testament phonographique
  • Les vestiaires de théâtre vous volent vos vêtements quand vous arrivez et vous les revendent quand vous partez. De Rip
  • Les cimetières sont les vestiaires de la résurrection. De André Frossard / Il y a un autre monde
  • Avec un nouveau format, les chaînes telles que ESPN tentent d’innover. Nouvelles caméras sur le parquet, mais également en dehors, comme dans le vestiaire. Russell Westbrook a rapidement compris la supercherie, et il n’a pas vraiment apprécié. Le résultat ? Une drôle de séquence. Parlons Basket, NBA - La drôle de séquence de Russell Westbrook dans le vestiaire des Rockets
  • S’exprimant lors d’une apparition sur Sitting Ringside avec David Penzar, l’ancien champion de Raw Tag Team Luke Gallows a révélé que Roman Reigns était la personne qui avait contribué à changer en profondeur la culture des vestiaires de la WWE. Marseille News .net, Luke Gallows affirme que Roman Reigns a changé le vestiaire de la WWE - Marseille News .net
  • Une intervention des pompiers est en cours ce lundi à la mi-journée dans l'enceinte du Palais des Papes à Avignon. De la fumée a été détectée dans un vestiaire du Palais des Congrès dans le sous-sol du site touristique. Les visiteurs n'ont pas été évacués. France Bleu, De la fumée détectée au Palais des Papes à Avignon
  • Une semaine après avoir fêté comme il se doit la victoire en Coupe de France face à l’AS Saint-Etienne, le PSG a eu encore une fois l’occasion de célébrer un succès précieux face à l’Olympique Lyonnais en Coupe de la Ligue. Et c’est peu dire que la joie était énorme dans le camp parisien lorsque Navas a réussi l’arrêt qu’il fallait lors des tirs au but. Pour Didier Roustan, il est clair que l’ambiance s'est assainie dans le vestiaire du Paris Saint-Germain et que cela peut tout changer pour la suite en Ligue des champions, à commencer par le quart de finale contre l'Atalanta. Pour le journaliste de la chaîne L’Equipe, il est évident que cette victoire arrachée face à l’OL symbolise cette ambiance nouvelle. foot01.com, Foot PSG - PSG : La guerre est finie dans le vestiaire à Paris ! - Foot 01
  • Et forcément, ça méritait bien une petite photo de famille dans les vestiaires du stade de France. VIPSG, EN IMAGES. CDL. La joie des joueurs du PSG dans le vestiaire - VIPSG
  • Depuis un certain temps, les tensions sont vives au sein du vestiaire de la juventus de turin en raison de l’immense fossé sur le plan salarial entre Cristiano Ronaldo et le reste de l’équipe. AfrikMag, Juventus : Le vestiaire en « feu », proteste contre Ronaldo
  • Et dans les locaux de la société, on ne chôme pas. Chaque semaine, des dizaines de personnes déambulent dans les rayons de l’association qui propose toujours de nombreux objets à la vente dans la chapelle et des vêtements dans ce qu’ils appellent le “vestiaire”. , Travaux en vue cet été aux vestiaires de Saint-Vincent-de-Paul à Segré | Haut Anjou

Images d'illustration du mot « vestiaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vestiaire »

Langue Traduction
Anglais cloakroom
Espagnol guardarropa
Italien guardaroba
Allemand garderobe
Chinois 衣帽间
Arabe حجرة تغيير الملابس
Portugais bengaleiro
Russe раздевалка
Japonais クローク
Basque besteak
Corse mantellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vestiaire »

Source : synonymes de vestiaire sur lebonsynonyme.fr
Partager