La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vermillonné »

Vermillonné

Définitions de « vermillonné »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERMILLONNÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de vermillonner1*.
II. − Adjectif
A. − TECHNOL. Enduit, peint, teint de vermillon. Ces têtes en carton et à verrues vermillonnées, qu'ont les pitres dans les fêtes (Goncourt, Journal, 1854, p. 155).Des statues coloriées, comme les madones italiennes (...) aux joues vermillonnées, aux yeux pleins de miracles (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin, 1876, p. 435).
[P. méton.] La Tarasque de Tarascon, la monstrueuse idole, dressait au-dessus des flots verts son dos squameux, sa tête chimérique au rire féroce et vermillonné, aux yeux sanglants (A. Daudet, Port-Tarascon, 1890, p. 247).
P. plaisant., vieilli. [En parlant d'une pers., de son visage] Fardé, maquillé. Visage vermillonné. Sur les fauteuils, les causeuses, le sopha (...), se tenaient, raides, guindées, poudrées, peinturées de blanc de céruse et vermillonnées, les plus grandes dames de la noblesse bretonne (Nerval, Fayolle, 1855, p. 44).
B. − Vieilli ou littér. Qui a la teinte rouge vif du vermillon. Lèvres vermillonnées. Il zébrerait volontiers, haineusement, à coups d'ongles et écorcerait comme des oranges les joues vermillonnées de Marseau (Renard, Poil Carotte, 1894, p. 132).Vieux paysan septuagénaire, de pure race berbère, sans une goutte de sang noir, la face rougeaude, eczémateuse, les yeux bigles cachés sous des conserves jaunes, un gros nez vermillonné (Tharaud, Marrakech, 1920, p. 168).
Prononc. et Orth.: [vε ʀmijɔne]. Att. ds Ac. 1798-1878. Fréq. abs. littér.: 12.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VERMILLONNER. v. tr.
Enduire, peindre de vermillon.

Littré (1872-1877)

VERMILLONNÉ (vèr-mi-llo-né, née, ll mouillées) part. passé de vermillonner 1
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vermillonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vermillonné vɛrmilɔne

Citations contenant le mot « vermillonné »

  • Une fois ouverte, la porte vermillonnée laisse entrevoir d'abord une pagode en bois de santal rouge à l'entrée, avec en haut un panneau suspendu où sont inscrits quatre caractères calligraphiés par l'empereur Qianlong en personne. D'après les explications de M. Luo, le pavillon est décoré de trois mandalas en émail relevant du bouddhisme tantrique, ainsi que de nombreux objets précieux : statues de Bouddha en cuivre et en or, instruments rituels, pagodes en porcelaine, thangkas, etc. Certains d'entre eux, qui trouvent leurs origines au Tibet, en Inde ou au Népal à diverses époques, furent offerts aux empereurs des Qing par le Tibet et la Mongolie ; d'autres furent fabriqués par le Bureau de la maison impériale des Qing. , À la découverte du bouddhisme tibétain dans le Palais impérial
  • Le chemin muletier, qui n'a jamais été aussi proche du fleuve, serpente, reprend de l'altitude et traverse d'énormes blocs de granite que la foudre a sculptés et dont l'un est une voie d'escalade des grimpeurs. Les dernières minutes de marche profilent une maisonnette et sa toiture vermillonnée aux allures de fable, une vieille bergerie juchée sur un piton rocheux, qui sonne la fin d'un périple imposant, éblouissement. Respect ! Corse Matin, BALADE DU DIMANCHE | Corte : le Russulinu, sa fontaine et sa passerelle suspendue | Corse Matin

Traductions du mot « vermillonné »

Langue Traduction
Anglais vermilion
Espagnol bermellón
Italien vermiglio
Allemand zinnober
Chinois 朱红
Arabe قرمزي
Portugais vermelhão
Russe киноварь
Japonais 朱色
Basque biribilgunea
Corse vermiglione
Source : Google Translate API

Vermillonné

Retour au sommaire ➦

Partager