La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « urubu »

Urubu

[yryby]
Ecouter

Définitions de « urubu »

Urubu - Nom commun

  • (Zoologie) Genre d'oiseaux de proie nécrophages d'Amérique, appartenant à la famille des vautours, comportant quatre espèces distinctes.

    L’urubu n’attaque jamais un animal vivant : il se contente de ceux qu’il trouve morts dans la campagne. Nous avons vu en Patagonie des réunions d’urubus des plus nombreuses.
    — Alcide d’Orbigny, Voyage dans l'Amérique méridionale

Étymologie de « urubu »

Du tupi urubu, par l'intermédiaire de l'anglais, XVIIIe siècle.

Usage du mot « urubu »

Évolution historique de l’usage du mot « urubu » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « urubu » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « urubu »

  • Des vautours planent dans le ciel du Québec! Chimère ou réalité? En fait, il s’agit de l’urubu à tête rouge, un gros oiseau noir doté d’une petite tête rouge, qui survole la croûte terrestre à la recherche de carcasses.
    Nord Info - Journal de la ville de Blainville, Ste-Thérèse et les environs sur la rive-nord — Le vautour du Québec
  • Charognards originaires du Sud, les urubus à tête rouge sont de plus en plus nombreux au Québec. «La population de ces charognards notoirement laids, apparentés aux cigognes, a quintuplé au Québec depuis 1986, alors que ces derniers n’y nichaient pas auparavant» Radio-Canada l’indique dans un reportage diffusé en août 2017.
    Le Soleil de Châteauguay — Des urubus à tête rouge s'invitent à la mairie - Le Soleil de Châteauguay
  • Originaires du Sud, les urubus à tête rouge sont de plus en plus nombreux au Québec. «La population de ces charognards notoirement laids, apparentés aux cigognes, a quintuplé au Québec depuis 1986, alors que ces derniers n’y nichaient pas auparavant»  indique Radio-Canada dans un reportage diffusé en août 2017.
    Le Soleil de Châteauguay — Urubus de plus en plus nombreux à la mairie de Châteauguay - Le Soleil de Châteauguay
  • Venus du Sud Originaires du Sud, les urubus à tête rouge sont de plus en plus nombreux au Québec. «La population de ces charognards notoirement laids, apparentés aux cigognes, a quintuplé au Québec depuis 1986, alors que ces derniers n’y nichaient pas auparavant» Radio-Canada l’indique dans un reportage diffusé en août 2017. L’histoire ne dit pas si les volatiles à la tête déplumée ont choisi le secteur en raison de la présence du restaurant mexicain El Cactus. Lequel rappelle leur ascendance tropicale.
    Le Reflet — Les urubus de retour dans la région - Le Reflet
  • Le petit mammifère n’avait pas à redouter de composer le menu du souper des grands oiseaux. À moins de subir un arrêt cardiaque. Les urubus à tête rouge sont des charognards qui se nourrissent de chair morte.
    Le Soleil de Châteauguay — Un lièvre s'aventure chez les urubus - Le Soleil de Châteauguay

Traductions du mot « urubu »

Langue Traduction
Anglais vulture
Espagnol buitre
Italien avvoltoio
Allemand geier
Chinois 秃ul
Arabe نسر
Portugais abutre
Russe стервятник
Japonais ハゲタカ
Basque putre
Corse vulture
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.