La langue française

Urinaire

Sommaire

  • Définitions du mot urinaire
  • Étymologie de « urinaire »
  • Phonétique de « urinaire »
  • Citations contenant le mot « urinaire »
  • Traductions du mot « urinaire »
  • Synonymes de « urinaire »

Définitions du mot « urinaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

URINAIRE, adj.

MÉDECINE
A. − Qui se rapporte à l'urine, à sa formation, à son excrétion. Appareil, arbre, calcul, canal, conduit, élimination, évacuation, infection, méat, obstruction, trouble, tumeur urinaire. Il faut (...) stimuler la sécrétion urinaire par l'emploi des diurétiques (Trousseau, Hôtel-Dieu, 1895, p. 190).[Le médecin] demanda la quantité de lait et de tisane, le nombre des granules de strophantus, les émissions urinaires (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 289).
Fistule urinaire. Trajet anormal donnant passage à l'urine. Moyen de faire une fistule urinaire permanente au lieu d'avoir les deux uretères à nu (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 70).
Voies urinaires. Ensemble des organes qui évacuent l'urine. Et toi, mon garçon, de quoi mourras-tu? Si c'est par ta partie faible que tu dois être surpris et démoli, il est à conjecturer que c'est par la poitrine ou les voies urinaires (Amiel, Journal, 1866, p. 526).
Empl. subst. Personne malade des voies urinaires. L'établissement est forcé entre les rochers et fait sous lui ses eaux sulfureuses. Une grande terrasse où les urinaires vaguent, presque tous vieillards des régions de l'Aude et des Pyrénées-Orientales (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1914, p. 438).
B. − Qui intervient dans la composition de l'urine. Les sels urinaires sont loin d'être représentés par le résidu minéral de l'incinération des urines (Wurtz, Dict. chim., t. 3, 1878, p. 587).
Prononc. et Orth.: [yʀinε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1564 vaisseaux urinaires (Paré, Œuvres, XV, 35, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 461). Dér. de urine*; suff. -aire*. Fréq. abs. littér.: 22. Bbg. Quem. DDL t. 28.

Wiktionnaire

Adjectif

urinaire \y.ʁi.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) (Médecine) Relatif à l’urine.
    • Un problème d’incontinence peut ne pas être reconnu étant donné la répugnance de la personne à parler de quelque chose d'aussi privé et d'aussi intime que la fonction urinaire. — (Patricia Gauntlett Beare & Mickey Stanley, Soins infirmiers en gériatrie: Vieillissement normal et pathologique, traduit par Françoise Hallet, De Boeck, 2005, page 224)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

URINAIRE (u-ri-nê-r') adj.
  • 1 Terme d'anatomie et de médecine. Qui a rapport à l'urine. Calcul urinaire.

    Méat urinaire, l'orifice de l'urèthre.

    Voies urinaires, ensemble des conduits et cavités destinés à transmettre ou à contenir l'urine, depuis le moment où se fait la sécrétion de ce liquide jusqu'à son élimination définitive.

    Fistules urinaires, fistules qui laissent écouler l'urine, distinguées en vésicales et en uréthrales.

  • 2 S. f. Pissenlit.

HISTORIQUE

XVIe s. Ces pierres descendent en la vessie par les vaisseaux urinaires, Paré, XV, 35.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « urinaire »

 Dérivé de urine avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Urine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « urinaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
urinaire yrinɛr

Citations contenant le mot « urinaire »

  • Lors de la grossesse ou après un accouchement, les muscles du périnée sont fortement sollicités. Une incontinence urinaire à l’effort peut alors apparaître, avec un retentissement non négligeable sur la qualité de vie des femmes. Si les fuites urinaires perdurent, une rééducation du périnée sera envisagée. , RTL 5minutes - Letz Be Healthy: Rééduquer son périnée
  • Les risques causés par une infection urinaire sont nombreux mais plus ou moins graves d’une infection à l’autre. Les infections urinaires dites basses, comme la cystite ou l’urétrite, peuvent, sans traitement, évoluer vers une infection urinaire plus grave comme la pyélonéphrite, l’infection du rein. Actualités Santé, Infection urinaire : un autotest pour un diagnostic rapide et un traitement adapté - Actualités Santé
  • Cette étude de l’Université du Texas, présentée lors du 35è European Association of Urology annual Congress (congrès en ligne) révèle que les femmes qui suivent un traitement hormonal ménopausique peuvent être plus résistantes aux infections urinaires. Alors que 50% à 60% des femmes souffriront d'une infection urinaire douloureuse au cours de leur vie, que les femmes sont 8 fois plus susceptibles que les hommes d’en souffrir, cette réduction du risque apparaît comme un nouvel avantage à prendre en compte dans le rapport bénéfice-risque du traitement hormonal substitutif (THS). santé log, INFECTION URINAIRE : L’effet préventif du TSH | santé log
  • Cela se produit notamment chez les personnes qui boivent tellement de liquide que les phosphates du corps se cristallisent, mais aussi après une infection urinaire -comme la pyélonéphrite ou la cystite-, ou encore dans les cas de chylurie ou d'excès de protéines dans le corps. , Que révèle la couleur de votre urine sur votre état de santé ? | lepetitjournal.com
  • 50 % des femmes sont confrontées au moins une fois dans leur vie à une infection urinaire. Pour traiter une cystite, des antibiotiques peuvent être prescrits. Mais il existe également des remèdes naturels pour en venir à bout, comme boire du jus de cranberry, mais aussi prendre des probiotiques ou miser sur les huiles essentielles, comme celle de tea tree par exemple. Femme Actuelle, Pourquoi il faut absolument uriner après un rapport sexuel : Femme Actuelle Le MAG
  • Selon l’Assurance Maladie, « l’incontinence urinaire concerne au moins 2,6 millions de personnes de plus de 65 ans ». Toutefois, ce chiffre pourrait être sous-évalué, car de nombreuses personnes ne consultent pas leur médecin à ce sujet, pensant qu’il s’agit d’une pathologie irrémédiable due au vieillissement. Il existe pourtant des traitements qui peuvent atténuer l’inconfort et le handicap que constituent les fuites urinaires dans la vie quotidienne. Le Telegramme, L’incontinence urinaire : qu’est-ce que c’est ? - Santé - Le Télégramme
  • Plusieurs raisons peuvent expliquer qu'on fasse de l'incontinence urinaire. Un petit jet s’échappe alors qu’on fait du sport ou simplement en cas de pression sur l’abdomen (toux, rire, éternuement) ? C’est souvent dû à un périnée un peu ramolli suite à un accouchement, parce qu’on vieillit, ou à cause de notre job (port de charges, par exemple). Des envies pressantes, impossibles à retenir jusqu’aux toilettes, alors qu’on a seulement quelques gouttes à éliminer ? C’est notre vessie qui déraille suite à une maladie neurologique (Parkinson, sclérose en plaques), un trouble urologique, des calculs urinaires...  Magazine Avantages, Fuites urinaires : pourquoi ça m'arrive et comment les stopper ? - Magazine Avantages

Traductions du mot « urinaire »

Langue Traduction
Anglais urinary
Espagnol urinario
Italien urinario
Allemand urin-
Chinois 尿的
Arabe الجهاز البولي
Portugais urinário
Russe мочевой
Japonais 尿
Basque gernu
Corse urinariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « urinaire »

Source : synonymes de urinaire sur lebonsynonyme.fr
Partager