La langue française

Turelure

Définitions du mot « turelure »

Trésor de la Langue Française informatisé

TURELURE, interj. et subst. fém.

I. − Interj., MUS. POP. [Onomat. empl. autrefois dans certains refrains de chansons populaires, d'après le nom d'un instrument de musique désignant une cornemuse, un flageolet] Continuons à répéter, je vous prie.Voilà, Bérénice de mon cœur: Et c'est ce que je fuis. J'évite, mais trop tard, Ces cruels entretiens où je n'ai point de part. Tralala, tralala, turelure lonlaine... (Duhamel, Cécile, 1938, p. 204).
II. − Subst. fém., fam. Air rebattu, ressassé, rabâché. Synon. rengaine, scie.Une liturgie Bénédictine que je ne souffrirai pas de voir sophistiquer par je ne sais quelles turelures (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 11).
Loc., vieilli ou région. (Québec). C'est toujours la même turelure. C'est toujours la même chose. Synon. c'est la même rengaine*, le même refrain*.Le Chenal du Moine retombait à sa routine toujours la même turelure! (Guèvremont, Marie-Didace, 1947, p. 87 ds Richesses Québec 1982, p. 2382).
REM.
Turelurer, verbe intrans.,hapax. Synon. turluter.Des alouettes dansaient dans l'air en turelurant (Arnoux, Abisag, 1919, p. 207).
Prononc. et Orth.: [tyʀly:ʀ]. Att. ds Ac. 1762-1878. Littré: ,,on a écrit aussi turlure``; Lar. Lang. fr.: turelure ou ture lure. Étymol. et Hist. 1. a) xiiies. t(e)ureleure parole de refrain (Pastourelles, éd. J. C. Rivière, t. 1, pp. 162-163, vers 9 et 27: Robin tureleure Robinet; vers 18: Robin teureleure Robinet); b) 1729 expr. c'est la même turlure (A. Piron, Les Fils ingrats, IV, 8, p. 99: c'est la même turlure); 1731 ([N. Jouin], Les Deux harangues des habitans de la paroisse de Sarcelles a monseigneur l'Archevêque de Paris, Aix, p. 40: c'est tourjours [sic] la même turlure); 1771 c'est toujours la même turelure (Trév.); 2. fin xives. turelure « cornemuse » (Jean Cuvelier, Chron. de Bertrand du Guesclin, éd. E. Charrière, 3817: Un cornet [...] Qui turelure a non). Onomat. évoquant le son d'un instrument de mus., utilisée comme parole de refrain (cf. tirelire). D'apr. FEW t. 5, pp. 463-465, elle serait dér. d'un rad. onomat. lur-. D'apr. Guir. Lex. fr. Etymol. obsc. 1982, turelure, bien que doté de connotations onomat., a des bases sém.: il serait composé de loure « grande musette, flageolet » (cf. FEW t. 5, p. 465, s.v. lura) et d'un premier élément qui pourrait représenter le lat. torus « renflement ». V. aussi A. Henry ds Romania t. 109, pp. 116-118. Bbg. Brücker (Fr.). Die Blasinstrumente in der altfrz. Literatur. Giessen, 1926, p. 56. − Lew. 1968, p. 42, 49. − Quem. DDL t. 38.

Wiktionnaire

Nom commun

turelure féminin

  1. (Vieilli) Refrain de chanson.
    • Ah ! Trémigon, la fable est-elle obscure ? Ture lure. Que de choses dans ce monde finissent comme les amours de ma tante, ture, lure ! — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, 1841, Première partie/Livre premier)
  2. (Vieilli) (Figuré) Redite, répétition, rabâchage.
    • Raconter toujours la même turelure.

Nom commun

turelure \Prononciation ?\ féminin

  1. Cornemuse, flageolet.
    • au son de leur turelure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TURELURE (tu-re-lu-r') s. f.
  • Terme populaire emprunté à un refrain de chanson, et usité seulement dans cette locution : C'est toujours la même turelure, c'est toujours la même chose.

    On a écrit aussi turlure. Faut toujours lui payer sa dîme, Ses messes, les enterrements, Les services, les sacrements, C'est toujours la même turlure, Deuxième harangue à Monseigneur l'archevêque de Paris, etc. Pièces et anecdotes intéressantes, etc. 1re partie, p. 43.

HISTORIQUE

XIVe s. Un cornet y avoit d'une œuvre manovrée, Qui turelure a nom en tant mainte contrée ; Icele turelure fu hautement sonnée, Guesclin. 3816.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « turelure »

Onomatopée de fantaisie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français turelure, voir tirelire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De ture (« instrument de musique ») et loure (« grande musette »), voir lureau (« luron »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « turelure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turelure tyrœlyr

Traductions du mot « turelure »

Langue Traduction
Anglais turelure
Espagnol turelure
Italien turelure
Allemand turelure
Chinois 假牙
Arabe الطير
Portugais turelure
Russe turelure
Japonais turelure
Basque turelure
Corse turelure
Source : Google Translate API

Turelure

Retour au sommaire ➦

Partager