La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « turbo-prof »

Turbo-prof

Variantes Singulier Pluriel
Masculin turbo-prof turbo-profs

Définitions de « turbo-prof »

Trésor de la Langue Française informatisé

turbo-prof , subst. masc., fam. Professeur (du secondaire ou de l'Université) qui n'habite pas la ville où il enseigne et dont les horaires de cours sont parfois fixés en fonction des horaires des trains. J'ai repris le train (...), comme un turbo-prof de la fac de Caen qui a groupé ses six heures hebdo sur deux jours et rentre à Paris avec sa brosse à dents, le jeudi soir, jusqu'au mercredi suivant, qu'il reprendra son turbotrain (Marcelle, Terrain lourd, 1981, p. 254 ds Quem. DDL t. 23).

Wiktionnaire

Nom commun - français

turbo-prof \tyʁ.bo pʁɔf\ masculin

  1. (Familier) (Ironique) (Vieilli) Professeur d’université enseignant dans un établissement loin de son lieu de résidence et, conséquemment, passant beaucoup de temps dans les (turbo)trains.
    • Le phénomène des "turbo-profs", cette appellation née dans les années 80 du siècle dernier désignant les enseignants qui résident à Paris et enseignent dans une université de province. — (lien web cursus.edu, 11 mars 2013)
    • J'ai repris le train (...), comme un turbo-prof de la fac de Caen qui a groupé ses six heures hebdo sur deux jours et rentre à Paris avec sa brosse à dents, le jeudi soir, jusqu'au mercredi suivant, qu'il reprendra son turbotrain. — (Marcelle, Terrain lourd, 1981, p. 254 ds Quem. DDL t. 23.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « turbo-prof »

De turbo-, apocope de turbotrain et de prof, apocope de professeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « turbo-prof »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turbo-prof tyrbɔprɔf

Citations contenant le mot « turbo-prof »

  • L'onde de choc déclenchée par le suicide de Marie-Claude Lorne est à la mesure de la rareté des faits. Un usage non écrit veut qu'un maître de conférences élu dans une université soit automatiquement titularisé au terme de sa première année d'exercice, dite "de stage". En décidant de repousser cette titularisation, la commission de l'université de Brest a enfreint une règle d'airain. Motif? A Brest, le département de philosophie est composé de cinq enseignants-chercheurs, dont Pascal David, président de la commis-sion chargée de prononcer les titularisations. Sa hantise: les "turbo-profs", surnom de ces chercheurs qui se contentent d'une ou deux journées de présence hebdomadaire sur les campus pour donner leurs cours et rentrent ensuite chez eux, généralement à Paris. Autant de travail en plus pour ceux qui vivent sur place et doivent assumer, outre leurs recherches, des tâches administratives et pédagogiques chronophages, pendant que les autres soignent leur CV en enchaînant colloques et publications. "Quand il y a des tensions entre collègues, ça vient toujours de là", certifie une enseignante en langues, brestoise depuis vingt ans.   LExpress.fr, Ce suicide qui dénonce le recrutement universitaire - L'Express

Traductions du mot « turbo-prof »

Langue Traduction
Anglais turbo-teacher
Espagnol turbo-maestro
Italien turbo-insegnante
Allemand turbolehrer
Chinois 涡轮教师
Arabe توربو المعلم
Portugais turbo-professor
Russe турбоучитель
Japonais ターボティーチャー
Basque turbo-irakaslea
Corse turbo-prufessore
Source : Google Translate API

Turbo-prof

Retour au sommaire ➦

Partager