La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tupi-guarani »

Tupi-guarani

Définitions de « tupi-guarani »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tupi-guarani, subst. masc. sing.,ling. ,,Famille de langues indiennes d'Amérique du Sud réunissant le tupi et le guarani`` (GDEL).

Wiktionnaire

Nom commun - français

tupi-guarani

  1. (Linguistique) Branche principale de la famille de langue tupi regroupant des langues parlées en Amérique du Sud.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tupi-guarani »

 Composé de tupi et de guarani.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tupi-guarani »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tupi-guarani typigarani

Citations contenant le mot « tupi-guarani »

  • Le guarani, de la famille tupi-guarani, n’avait pas de forme écrite jusqu’à l’arrivée des Jésuites au XVIIe siècle. Présents dans le pays pendant 150 ans, les religieux ont évangélisé plusieurs dizaines de milliers d’Indiens et imprimé des textes en guarani en utilisant l’alphabet latin. Plus de 200 mots d’origine guarani figurent dans le dictionnaire de l’Académie royale espagnole, en particulier des noms de plantes et d’animaux. Le Figaro.fr, Saint-Exupéry de retour au Paraguay avec la traduction en guarani du Petit Prince
  • Les Teko restèrent longtemps les plus isolés d’un ensemble de groupes tupi-guarani s’échelonnant sur un axe nord-est/sud-est entre l’arrière-pays de l’île de Cayenne et les cours d’eau formateurs orientaux du Maroni. Ils purent ainsi drainer vers eux une partie des communautés survivantes de la mouvance des deux missions jésuites de l’Oyapock (Saint-Paul et Sainte-Foi de Camopi) ainsi que les survivants de groupes karib pris entre la migration des Wayana et les tracasseries avec les groupes Noirs MarronsFermerEn Guyane et au Surinam, descendants des esclaves noirs qui se sont révoltés et enfuis des plantations avant l'abolition de l'esclavage.. Issus de la coalescence de plusieurs groupes que la tradition orale continue de reconnaître, les Teko ont commencé à s’implanter dans le bassin de la Camopi au début du XIXe siècle, un groupe restant dans le bassin du Tampok, affluent du Maroni. Puis, à la fin du XIXe siècle, les Teko subirent la première ruée vers l’or avec l’envahissement de leur territoire par des orpailleurs créoles venant des Antilles. CNRS Le journal, La rivière Camopi et les Teko | CNRS Le journal
  • Ce fruit, dont le nom signifie “bol” (en référence à sa forme) en tupi-guarani, une langue amerindienne, qrevient aujourd’hui dans le circuit alimentaire brésilien. Courrier international, Tendance. Le fruit brésilien menacé qui revient au goût du jour
  • Le mot « ananas » vient du tupi-guarani « naná ». La langue tupi-guarani est la sous-famille la plus représentée de l’ensemble des langues tupi rassemblant 70 langues parlées du Brésil au Paraguay. Venu des Antilles, plus précisément de l’île de Saint-Domingue, « naná » est la version courte de « ananá », signifiant « excellent fruit ». En 1544, il apparaît pour la première fois dans le vocabulaire français sous la forme de « amanat », dans le livre Cosmographie de Jean Fonteneau. En 1555, l’explorateur français Nicolas Durand de Villegagnon utilise la forme « nana ». C’est en 1578 que Jean de Léry impose la forme définitive d’« ananas ». Daily Geek Show, 12 mots que vous utilisez quotidiennement qui sont en fait d’origine amérindienne
  • QUIZ - «Ketchup», «nirvana».... Ils viennent de l'italien, du russe ou du tupi-guarani. Des milliers de mots du dictionnaire français ont une origine étrangère. Les connaissez-vous ? Le Figaro vous propose de faire le test. Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces mots français qui viennent de l'anglais, arabe, espagnol ?
  • Cette communauté, qui parle la langue tupi-guarani, a été contactée il y a quelques décennies à peine dans une région tropicale du centre de la Bolivie. TVA Nouvelles, Les 300 derniers autochtones Yuquis de la Bolivie «gravement menacés» par la COVID-19 | TVA Nouvelles
  • L’intégration, dans la communauté nationale, de ses différentes composantes ethniques n’a pas été réussie dans tout le territoire. Si les populations quechua et aymara dont est issu le président ont aujourd’hui visibilité et droit de cité, le dialogue a été plus difficile avec les communautés tupi-guarani. Lesquelles ont reproché au gouvernement son inaction et sa défense déficiente de l’environnement lors des incendies de la région amazonienne au cours de l’été dernier. Libération.fr, Bolivie : Evo Morales balayé, son bilan enraciné - Libération
  • Critère (v) : Le paysage culturel de Paraty est un témoignage exceptionnel de l’interaction humaine avec l’environnement. Depuis les temps préhistoriques, des groupes humains ont vécu en interaction avec le paysage et ont exploité les ressources naturelles terrestres et aquatiques qui caractérisent la région et encadrent le territoire bâti, produisant des établissements et accordant une valeur culturelle à des caractéristiques naturelles, évoluant tout en conservant les éléments naturels les plus importants. Les communautés de langue tupi-guarani entretiennent une relation étroite avec la forêt atlantique qui implique un haut degré de gestion et la connaissance et la maîtrise approfondies des différents écosystèmes et formations forestières. Les communautés traditionnelles de Paraty ont fondé leurs cultures sur des activités liées à l’utilisation du territoire et de la mer ; l’activité de pêche traditionnelle est encore intense, en particulier pour les communautés caiçaras et autour du centre historique de Paraty. Les groupes quilombolas, descendants des Africains réduits en esclavage pendant la période coloniale, ont créé leurs propres modèles culturels dans le contexte du paysage de la forêt atlantique. Le changement climatique mondial ainsi que la récurrence et la gravité des catastrophes naturelles font du paysage culturel de Paraty une zone de grande vulnérabilité. , Paraty et Ilha Grande – culture et biodiversité - UNESCO World Heritage Centre
  • [J]usque dans l’expérience extrême du prophétisme (parce que sans doute la société tupi-guarani avait atteint, pour des raisons démographiques ou autres, les limites extrêmes qui déterminent une société comme société primitive), ce que nous montrent les Sauvages, c’est l’effort permanent pour empêcher les chefs d’être des chefs, c’est le refus de l’unification, c’est le travail de conjuration de l’Un, de l’État. L’histoire des peuples qui ont une histoire est, dit-on, l’histoire de la lutte des classes. L’histoire des peuples sans histoire, c’est, dira-t-on avec autant de vérité au moins, l’histoire de leur lutte contre l’État. Le Comptoir, Pierre Clastres : « La société contre l’État » – Le Comptoir
  • Le nouveau ministre des Affaires Étrangères, Ernesto Araujo, a remporté la palme de l'excentricité en promettant d'"inverser la mondialisation et la repousser vers son point de départ" dans un discours émaillé de citations en grec et tupi-guarani. Challenges, Brésil: un début de mandat au pas de charge pour Bolsonaro - Challenges
  • La pizza Hawaii: avant de ricaner bêtement, autant savoir ce que nous dit l’étymologie: qu’ananas vient de «nana-nana», qui signifie en langues tupi-guarani «saveur des saveurs». Migros Medien, Les 27 raisons d’aimer les Alémaniques | Migros Magazine
  • «Amanat», «nana», «anana», «ananas»... Le fruit originaire d'Amérique du Sud connut de multiples inflexions avant de prendre sa forme actuelle. Pas étonnant donc que la prononciation du mot fasse encore débat à table. Mais que faut-il dire pour être correct? Selon le Trésor de la langue française, l'ananas viendrait du tupi-guarani (langue amérindienne) naná, ananá signifiant «parfumé». Si l'on se fie donc à l'origine du nom du fruit, et plus précisément à sa finale, l'exacte prononciation du mot ananas est «anana». Le Figaro.fr, Ces mots à ne plus écorcher pour parler un français parfait
  • Evo Morales s'est peut-être rattrapé avec un deuxième cadeau, comme le montrent plusieurs photos de l'agence Reuters. Devant un public de quelque 3.000 personnes, on peut voir le président bolivien remettre un chapeau au Pape, flanqué des drapeaux argentin et bolivien, sur lequel est inscrit le mot "Tahuichi". Ce qui veut dire en langue amérindienne tupi-guarani "gros oiseau". lejdd.fr, Une faucille et un marteau pour le pape François: l'improbable cadeau d'Evo Morales
  • Une chose plaît aux Portugais: la farine de manioc, qui peut servir à fabriquer du pain. Ils raffolent du tapi-òka («pain maison» en langue tupi-guarani), une fécule produite à partir de la racine de manioc moulue (contrairement à la farine de manioc qui provient de la plante elle-même). Dans son Dialogue sur le Brésil de 1618, le colon Ambrosio Fernandes Brandao vante les mérites des beijus, ces gaufrettes de tapioca tantôt garnies de viande ou de sucre et de noix de coco. «Leur goût est merveilleux et elles sont très nourrissantes», écrit-il. Le Temps, Le tapioca, le nouveau pain - Le Temps

Images d'illustration du mot « tupi-guarani »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tupi-guarani »

Langue Traduction
Anglais tupi-guarani
Espagnol tupi-guarani
Italien tupi-guarani
Allemand tupi-guarani
Chinois 图皮瓜拉尼
Arabe توبي غواراني
Portugais tupi-guarani
Russe тупи-гуарани
Japonais トゥピグアラニ
Basque tupi-guarani
Corse tupi-guarani
Source : Google Translate API

Tupi-guarani

Retour au sommaire ➦

Partager