La langue française

Trigaud, trigaude

Définitions du mot « trigaud, trigaude »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIGAUD, -AUDE, adj. et subst.

Vx. (Personne) qui agit avec duplicité, qui n'est pas franc, qui se sert de détours. Synon. fourbe.Cette femme est une grande trigaude (Ac.1798-1878).Ébloui par les rais versicolores du couchant, il avait reculé jusqu'aux deux guivres de bronze qui défendent l'accès de l'arène, et c'est là qu'il reçut en frémissant de fond en comble les premiers heurts du trigaud, auquel il riposta bien mollement, et qui pourtant, tout confondu, fléchit les genoux devant la chancelante majesté (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 73).
[P. méton.] Air trigaud. Il a la mine trigaude (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth.: [tʀigo], fém. [-o:d]. Att. ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1606 trigaut subst. (Nicot); 1680 trigaud (Rich.); 2. 1690 adj. (Fur.). Peut-être empr. au m. h. all. triegolf « trompeur, tricheur » (FEW t. 17, p. 362a).
DÉR. 1.
Trigaudage, subst. masc.,vx. Action de trigauder; résultat de cette action. Synon. fourberie, tromperie.La mère et la fille égayaient ensuite leur méchanceté de tout ce trigaudage: c'était le seul plaisir de leur goût, et ce temps fut sans doute le plus heureux de leur vie (Restif de La Bret., M. Nicolas, 1796, p. 149). [tʀigoda:ʒ]. 1reattest. 1740 (D'Argenson, Journal, III, 202 ds Brunot t. 6, p. 1306); de trigaud, suff. -age*.
2.
Trigauder, verbe intrans.,vx. Agir avec duplicité, manquer de franchise, user de détours. (Dict. xixeet xxes.). Synon. tromper. [tʀigode], (il) trigaude [-go:d]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1reattest. 1680 (Rich.); de trigaud, dés. -er.
3.
Trigauderie, subst. fém.,vx. a) Action de trigauder. Synon. fourberie, tromperie.Chaque fois que s'organisait une noble flibusterie philanthropique, on était sûr de le voir se mettre à la traverse: il avait un plaisir scandaleux à ficher le nez des gens vertueux dans leurs trigauderies (Rolland ds Lar. Lang. fr.). b) Manque de franchise. Synon. duplicité.Le maître était né conspirateur; la trigauderie, le mystère, les dangers, les poursuites, les travertissements lui étaient aussi indispensables qu'à tout autre l'air et la paix (G. Lenotre, dsLar. Lang. fr.). [tʀigodʀi]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1resattest. 1680 « action, comportement de trigaud » (Rich.), av. 1724 « duplicité, manque de franchise » (Rivière-Dufresny, Malade sans maladie, I, 1 ds DG); de trigaud, suff. -erie*.
BBG.Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 220 (s.v. trigauder).

Wiktionnaire

Nom commun

trigaud masculin

  1. Personne qui n'agit pas franchement, fourbe.
    • Fouché déplaisait. Un des agents, trigauds payés par sa police particulière, lui apportait souvent d'alarmantes révélations. — (G. Augustin-Thierry, Conspirateurs et Gens de police : Le Complot des libelles (1802), A. Colin, 1903, p. 123)

Forme de verbe

trigaude \tʁi.ɡod\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe trigauder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe trigauder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe trigauder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe trigauder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe trigauder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRIGAUD (tri-gô, gô-d') adj.
  • Qui use de détours, de mauvaises finesses. Mme de Maintenon, qui en tout genre était une femme fort entendue, excepté dans celui sur lequel elle consultait le trigaud et processif abbé Gobelin, son confesseur, Voltaire, l'Hom. aux 40 écus, Préambule. Elle a une mauvaise langue, elle est trigaude, Genlis, Théât. d'éduc. la Lingère, I, 2.

    Substantivement. Un trigaud, une trigaude. J'enrage de bon cœur, quand je vois un trigaud Qui souffle tout ensemble et le froid et le chaud, Boursault, Merc. gal. IV, 6. Frère Lachaise, confesseur [de Louis XIV], avait été un trigaud ; et frère le Tellier, un persécuteur impudent, Voltaire, Dict. phil. Éducation.

HISTORIQUE

XVIe s. Trigaut, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trigaud »

Du latin trigare : chercher des détours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ce paraît être un dérivé du bas-latin trigare, qui représente le latin tricari, chercher des détours.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « trigaud »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trigaud trigo

Traductions du mot « trigaud »

Langue Traduction
Anglais trigaud
Espagnol trigaud
Italien trigaud
Allemand trigaud
Chinois 特里高
Arabe تريغود
Portugais trigaud
Russe триго
Japonais トリゴー
Basque trigaud
Corse trigaud
Source : Google Translate API

Trigaud

Retour au sommaire ➦

Partager