La langue française

Triérarchie

Définitions du mot « triérarchie »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIÉRARCHIE, subst. fém.

ANTIQ. GR. [À Athènes] Charge de triérarque. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tʀi(j)eʀaʀ ʃi]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1721 (Trév.). Empr. au gr. τ ρ ι η ρ α ρ χ ι ́ α « commandement d'une trirème », « à Athènes, obligation d'équiper une trirème à ses frais », dér. de τ ρ ι η ́ ρ α ρ χ ο ς (v. triérarque).

Wiktionnaire

Nom commun

triérarchie féminin

  1. (Antiquité) Charge de triérarque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIÉRARCHIE. n. f.
T. d'Antiquité. Charge de triérarque.

Littré (1872-1877)

TRIÉRARCHIE (tri-é-rar-chie) s. f.
  • Charge du triérarque.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « triérarchie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triérarchie trierarʃi

Citations contenant le mot « triérarchie »

  • En cas d'événement exceptionnel, cependant – une guerre, par exemple –, un impôt direct était levé, on l'appelle l'« eisphora » (εiσφορά). Il est fondé sur le capital. Aux très riches revenait aussi la prise en charge de la « liturgie ». Rien de proprement religieux : λειτουργία, c'est littéralement ce qui est « accompli pour le peuple », comme l'organisation des représentations théâtrales (la « chorégie », Périclès fut un célèbre chorège), l'entretien des gymnases ou celle des navires de guerre (c'est la « triérarchie »). Une charge parfois assommante financièrement, mais au moins honorifique : désigné par les magistrats, l'heureux « liturge » avait droit à la reconnaissance éternelle de la Cité… qui entendait néanmoins que ces prestations civiques soient prestement réglées… Le Point, La minute antique #7 : quand les impôts agaçaient déjà les Grecs - Le Point
  • En impôts indirects (taxes), existait la pentékostè sur le grand commerce (le « cinquantième », taxe de 2% sur la valeur des importations et exportations athéniennes) qui rapportait beaucoup car le port du Pirée était un port très actif. Les épônia étaient une taxe sur les transactions de l'agora. La liturgie était une charge financière pour un service public imposé par la cité à un riche particulier, ce fût l'exemple de la triérarchie qui consistait au financement de la marine de guerre athénienne et des trières, le liturge s'appelait le triérarque, chaque année un riche particulier était triérarque et prenait officiellement le commandement de cette trière dont il devait payer de sa poche l'entretien. La triérarchie coûtait plusieurs milliers de drachmes. D'autres liturgies servaient à financer les fêtes religieuses. , Economie et commerce dans la Grèce antique

Images d'illustration du mot « triérarchie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « triérarchie »

Langue Traduction
Anglais hierarchy
Espagnol jerarquía
Italien gerarchia
Allemand hierarchie
Chinois 等级制
Arabe التسلسل الهرمي
Portugais hierarquia
Russe иерархия
Japonais 階層
Basque hierarkia
Corse gerarchia
Source : Google Translate API

Triérarchie

Retour au sommaire ➦

Partager