La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trief »

Trief

Définitions de « trief »

Wiktionnaire

Adjectif - français

trief \tʁi.ɛf\ invariable

  1. (Judaïsme) Dans la religion judaïque, impur, qui n’est pas casher.
    • « Trief » ne désignait pas uniquement ce qui est impropre à la consommation. Le mot s'appliquait aussi à tout ce qui était dégoûtant, immonde, répréhensible, immoral, haïssable. Aller au cinéma était trief, la télévision était trief, la ville de New York était trief, Woody Allen était trief. Le frère aîné de mon ami Tzvi, qui ne portait pas de kippa et avait une petite amie non juive, était complètement trief. Mais rien — rien — n'était plus trief que manger trief. — (Shalom Auslander, La Lamentation du prépuce, traduction de Bernard Cohen, 2005;)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trief »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trief triœf

Évolution historique de l’usage du mot « trief »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « trief »

  • Dans le détail, les travaux consistent entre autres, à poser le revêtement en pavé trief d’épaisseur 13 cm sur une couche de fondation de 20 cm de latérite et un lit de pose de 4 cm de sable. Ils prennent également en compte l’aménagement de trottoirs, d’ouvrages hydrauliques (buses, cunettes, caniveaux), de murs de soutènement, d’éclairage public avec l’installation de 226 panneaux solaires, ainsi que la réhabilitation de 12 fontaines publiques. Agence Ecofin, Gabon : la Comilog finance la construction de voies pavées et de facilités publiques dans la localité minière de Moanda
  • Emmanuelle Trief-Touchard, directrice du musée Roybet Fould de Courbevoie  , Colloque : "Élèves et maîtresses : permanences et ruptures dans l’apprentissage des artistes femmes (1849-1924)" (en ligne)
  • « Nous voulions montrer comment ces édifices ont été conçus pour une fonction particulière et comment ils ont ensuite été réinvestis au fil des propriétaires, explique Emmanuelle Trief-Touchard directrice du musée et commissaire de l'exposition. C'est une façon de partager nos connaissances et de parler de l'actualité des Hauts-de-Seine. » leparisien.fr, Courbevoie : les pavillons des expositions universelles sortent de l’oubli - Le Parisien

Trief

Retour au sommaire ➦

Partager