La langue française

Tridimensionnellement

Définitions du mot « tridimensionnellement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tridimensionnellement, adv.,hapax. La tendance à la visibilité et plus spécialement à la corporéité, l'attrait de l'existence spatiale, c'est-à-dire le désir d'exister le plus possible tridimensionnellement ne sont qu'un aspect fort caractéristique sans doute de l'actualisation temporelle des possibles (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 23).

Phonétique du mot « tridimensionnellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tridimensionnellement tridɛ̃ɑ̃sjɔnɛlœmɑ̃

Citations contenant le mot « tridimensionnellement »

  •  La pandémie introduite en Haïti dans un contexte politique, social et économique chaotique reste un sujet d’actualité. Actualité comprise comme possibilité de pensée maintenant ou de diagnostiquer le présent en produisant une pensée. La pandémie fait actualité et nous aide aussi à penser l’actualité. L’actualité à notre sens n’est pas l’actualité journalistique bourrée du faire semblant et inventée pour faire du buzz en général. A une actualité doit émerger une pensée. Cette pensée doit partir du déjà là mais ne doit être du déjà là. Penser et gérer la pandémie est une affaire de réalité et de compétences et de technologies. Cette réalité nous interpelle par sa manière de s’imposer à nous et par sa façon de nous montrer notre vulnérabilité. Le plus important de la situation pandémique en Haïti est la modalité des discours et les modes de propagation. Le discours de sensibilisation et d’informations courent à un rythme moins pertinent que les propos de désinformation.  Aucun discours politique  n’est formel ni légal en Haïti. Les discours des autorités sont devenus tellement dérisoires, elles ne savent mêmes pas aujourd’hui comment tenir informée la population. Deux cellules sont mises sur pieds avec des tendances différentes : une cellule scientifique et une cellule de communication. En analysant, la structure et les personnalités et la réalité scientifique en Haïti, on pourrait dire même dans la formation de la cellule qu’elle n’est pas scientifique. Partir de quoi pour communiquer ou pour rendre scientifique quoi et comment ? sachant déjà que nous avons aucune structure de recherche impliquant dans la compréhension des maladies virales et dans la découverte ou identification des virus, bactéries etc… comment avons-nous de virologues, de biologistes et généticiens spécialistes capables de produire des réflexions scientifiques sur la situation ? En partant de l’idée de non-médicalisation du corps, nous pouvons dire que la maladie n’est pas seulement le corps mais aussi elle occupe l’homme (l’âme, pensée). L’homme n’est pas seulement le corps mais aussi esprit ( dimension psychique de l’homme )Le discours sur la maladie ne doit pas être seulement médical. Il doit être complexe et prend en compte la complexité du rapport -normes sociales -maladies et représentation c’est en ce sens, que nous essayons de comprendre tridimensionnellement (social, économique et politique) la pandémie en questionnant la structure et les fonctions des instituons en Haïti. Dans cet article, nous présentons d’abord, la maladie et ses représentations entre normes ; ensuite le COVID19 et la réalité sociale, économique et politique en Haïti et enfin le mimétisme de la gestion de la pandémie et des perspectives. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Pour une compréhension sociale, économique et politique de la pandémie en Haïti : enjeux et perspectives.
  • On doit donc analyser toutes ces données tridimensionnellement à des heures spécifiques. Pour ce faire, il faut en premier lieu procéder à un contrôle de qualité dans le but d’éliminer des mesures qui pourraient être erronées. Radio-Canada.ca, La pandémie nuit-elle aux prévisions météo? | Radio-Canada.ca
  • Attention le gars est une expert en sécurité informatique, riche, à coup de centaines de millions et son poto Calvin, lui c’est en milliards. Cela ouvre des possibles en terme de contrôle, de réseau, de média dans le secteur techno comme la rétro-ingénierie pour peut-être casser un wallet. C’est complètement possible, il faut des clusters, serveurs et de la mémoire vive après c’est une question de temps (avec les locations des ressources en ligne c’est encore plus simple aujourd’hui bien moins en -1an). Soyez assuré que les wallets de sato et autres en sommeil sont très certainement déjà complétés par attaque de force brut et les seeds sur certains et mp changés en brainwallet code. En 11ans le paille ou un autre a largement le temps. Des wallet et beaucoup d’autres sont déjà pété depuis 11ans (pour rappel il n’y avait même pas les protections les Bip39 etc à l’époque encore moins pour les vieux wallets). Sa stratégie sondée est que ce gars cherche absolument à attirer l’attention au maximum peut importe le contexte quitte à se taper l’affiche intergalactique ou pas c’est quand même pas un idiot ne vous trompez pas il est éprouvé surtout sur la technologie Blockchain. A savoir aussi que du coup les forks sont accessibles, bch, bcd, btg et la cinquantaine d’autres et aussi en ce qui concerne les anciens wallets pétés. Autre constat impossible pour les “salariés” de nchain de vendre leurs parts ni en bsv, c’est dans leurs contrats sous closes de confidentialités et de non divulgation (Sourceint). A ce jour, son crew va chercher à verrouiller Bitcoin par voie légale à coup de trolling de brevet déposé en masse et de marque déposé c’est même pour cela qu’il appel maintenant BitCoin avec des majuscules à des endroits précis. Ainsi il peut légalement s’accaparer la technologie et bitcoin, d’ailleurs c’est déjà le cas rien qu’avec le brevet WO2017145010A1 au nom de craig-wright apparemment il en a plusieurs centaines d’autres validés et milliers en attente. Il est même aller jusqu’en Colombie l’année dernière pour se faire reconnaître par un état en tant que satoshi. ça va super loin. c’est un allé simple, et si t’es pas content….. “paf procès”. L’objectif des crypto (de son bsv) sont de créer un nouveau “Internet” ou tout se “monnaie à la seconde” et de fourguer un “Système d’exploitation” et exécuter taches par procuration sans intermédiaire (smart contract) pour les entreprises basé sur un registre soit disant ineffaçable, sauf que, toute la technologie est un feu de paille trans-dimensionnelle puisque celui qui contrôle le réseau contrôle la blockchain et peut être susceptible de changer les blocs, ou le terme d’un smart-contrat à travers des blocs validés mais corrompus (attaque 51). Au faite savez vous que bitcoin est miné/extrait par la Chine à presque 70% (Elle vend et fabrique 95% des extracteurs sha256 et pour d’autres petits pains), bitcoincash majoritairement par rogerver et bsv par calvin. “ils” ont des agenda précis pour faire des choses et surtout créer des contextes (complicité des exchanges inclus). N’oubliez pas que Craig Wright est un ancien de bitcoincash, l’histoire tridimensionnellement s’est déjà produite. Il n’y a pas de décentralisation même en Chine. Bitcoin est à présent un état, un flambeau mais la technologie Blockchain est à des années lumière d’être parfaite puisque falsifiable. Comme beaucoup d’autres crypto c’est volontaire pour permettre les mises à jours. Le contexte géopolitique et économique mondiale fait en sorte que tout le monde tombe dans le panneau, aveuglé par l’espoir des possibilités de s’enrichir “rapidement” (en même temps avec des épargnes classiques mondialement à moins de 0.5% à 3%, c’est légion) par la fausse “course” technologique, par le faire-valoir de ce que présente la jaquette et la cupidité fait tout le reste. Les crypto, c’est comme une bande organisé saupoudré d’acteurs volontaires et involontaires, croyants et sceptiques, de blanchisseurs, d’anonymes et de mangeurs de pierre qui font leurs taxes sur vos affaires, tous rayonnent à grande échelle pour vendre des idées farfelus de voitures volantes, de venin de serpent numérique tous inclus dans un code qui ne te sert même pas à acheter une boite de raviolis (c’est peut être pas plus mal pour ton bide.) et qui dépend entièrement de l’électricité, de terminaux, d’intermédiaires et des prestidigitateurs traders avec autant de fourchettes (forks) que dans ton tiroir à couverts. Pour en revenir à Craig Wright, la machine est déjà lancée, intraitable et inarrêtable, il est odieux et c’est dégueu tout comme l’empreinte carbone. Dire que toute cette énergie déployée pourrait servir à d’autres catalyseurs bien plus saints, vertueux et bien plus importantes pour l’humanité. Mais non pas en 2020. En attendant il y a Craig, “ses potes” et un jour la fin du monde dans ton portefeuille. Journal du Coin, Craig Wright : pourquoi tant de haine envers le plus célèbre des Faketoshi ? - Journal du Coin

Traductions du mot « tridimensionnellement »

Langue Traduction
Anglais three-dimensionally
Espagnol tridimensionalmente
Italien tridimensionale
Allemand dreidimensional
Chinois 三维地
Arabe ثلاثي الأبعاد
Portugais tridimensionalmente
Russe трехмерно
Japonais 三次元的に
Basque hiru dimentsiotako
Corse tridimensionale
Source : Google Translate API

Tridimensionnellement

Retour au sommaire ➦

Partager