La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trictrac »

Trictrac

[triktrak]
Ecouter

Définitions de « trictrac »

Trictrac - Onomatopée

  • Son produit par le mécanisme d'armement d'un fusil.

    Est-ce qu’on ne joue pas au jacquet derrière moi, dans le salon ?… Non ! ce sont des francs-tireurs qui chargent et déchargent leurs chassepots. Détonation à part, c’est tout à fait le bruit du trictrac
    — Alphonse Daudet, Aux avant-postes

Trictrac - Nom commun

  • (Jeux) Jeu de société pratiqué avec des dés et des pions, se jouant sur un tableau spécifique nommé backgammon.

    Jouer au trictrac. Une partie de trictrac.
  • (Jeux) Plateau divisé en deux parties, bordé de rebords, utilisé pour accueillir le jeu mentionné précédemment.

    Le trictrac, avec son plateau soigneusement divisé en deux parties égales, bordées de rebords pour contenir l’ardeur des dés, demeure un classique indémodable des jeux de société.
    (Citation fictive)
  • (Jeu de dames) Cases numérotées 45 et 50 ainsi que 1 et 6, ou plus largement les diagonales les reliant; utilisées dans certaines stratégies avancées du jeu.

    Exemples d’enfermé avec le coup des deux pôles (…), et un enfermé sur le tric-trac.

Expressions liées

  • Coup au trictrac, partie de trictrac
  • Faire un trictrac
  • Un trictrac en ébène

Étymologie de « trictrac »

Du français trictrac, probablement une onomatopée inspirée par le bruit des dés sur le plateau de jeu, également écrit triquetrac.

Usage du mot « trictrac »

Évolution historique de l’usage du mot « trictrac » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « trictrac » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « trictrac »

Citations contenant le mot « trictrac »

  • L'amour est pareil à un jeu de trictrac où le cœur bat au rythme incertain des dés, espérant un beset pour sceller son triomphe ou craindre sa défaite.
    Henriette Durand — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Face à une situation de crise, le premier ministre a su débredouiller l'économie, tel un joueur de trictrac rompu aux techniques de jeu, qui retire habilement l'état de bredouille à son adversaire.
    (Citation fictive)
  • La table de trictrac à peine installée dans le salon, les soirées se passaient pour le père et pour la fille à jeter les dés qui sonnaient avec un bruit sec contre le rebord de bois. Les termes cabalistiques de petit jan, de grand jan, de jan de retour, de bezet, de terne, de quine, les « je bats » et les « je remplis » se mélangeaient maintenant aux propos tenus par la marquise et ses deux compagnes de travail.
    Bourget — Disciple
  • Dans l'effervescence de la salle, le bruit incessant des dés roulant sur le jan du trictrac se mêlait aux exclamations des joueurs.
    (Citation fictive)
  • Plusieurs variantes du trictrac avaient vu le jour au XVIIIe siècle; lʼune dʼentre elles, le revertier, propose une disposition de départ semblable à celle du jacquet quand les deux joueurs placent toutes leurs pièces sur une seule flèche.
    Jean-Marie Lhôte — Histoire des jeux de société: géométries du désir
  • L'amour est un jeu de trictrac où les coeurs s'échangent leurs cases; une suite de revirades imprévisibles qui défient toute stratégie.
    Lucie Desmarais — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle

Traductions du mot « trictrac »

Langue Traduction
Anglais backgammon
Espagnol chaquete
Italien backgammon
Allemand backgammon
Chinois 步步高
Arabe طاولة زهر
Portugais gamão
Russe нарды
Japonais バックギャモン
Basque backgammon
Corse backgammon
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.