La langue française

Tribalisme

Définitions du mot « tribalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tribalisme, subst. masc.,anthropol. Organisation sociale par tribus. La colonisation modifia l'aspect économique et social du Congo mais ne transforma nullement les conditions politiques, morales et religieuses de ce qu'il est convenu d'appeler le tribalisme (J. Lantier, Le Temps des mercenaires, Verviers, Marabout, 1969, p. 281).P. anal. Dans les grandes villes, organisation des jeunes par bandes. Le nombre d'êtres humains en circulation, la compression démographique, sont tels que chaque adolescent qui entre dans la vie se sent diminué, écrasé, dépersonnalisé sous le poids du nombre, ce qui exprime le phénomène du « tribalisme » (Le Monde, 11 déc. 1971, p. 23, col. 4). [tʀibalism̭]. 1reattest. 1963 (L'Humanité, 16, 8, p. 3, 2 d'apr. Blochw.-Runk., p. 163); de tribal, suff. -isme*, avec peut-être infl. de l'angl. tribalism (1885, Edin. Rev. Apr. 443 ds NED).

Wiktionnaire

Nom commun

tribalisme \tʁi.ba.lism\ masculin

  1. (Sens propre) Mode d'organisation sociale basée sur la tribu.
    • Plusieurs sourates ou versets du Coran sont hostiles au tribalisme, soit en présentant Muhâmmad comme un homme à qui Dieu a assuré la solidarité qui était du ressort tribal (XCIII, XCIV), soit en indiquant le rejet dont il a été l’objet de la part des siens, qui l’accusaient de trahir les traditions des ancêtres (« anciens ») de la tribu (XXV, 5), […] — (Joseph Morsel et al.; « L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… », 2007)
  2. (Figuré) Mode d’organisation politique basée sur la lutte entre groupes, au profit de leurs dirigeants.
    • Puisque la tribu n’avait, à l’évidence, aucun lien structurel avec le capitalisme, le tribalisme devait être une manière de manipulation idéologique, liée à l’appareil hégémonique, que la nouvelle bourgeoisie africaine, maintenant arrivée au pouvoir, utilisait pour défendre ses intérêts de classe. […] Le tribalisme était facteur de division des travailleurs ; il rendait les pauvres fiers de certains de leurs exploiteurs, considérés comme des héros qui procuraient à leurs fidèles profits et emplois réservés à l’intérieur de l’État marchand. — (J. Lonsdale; « Ethnicité, morale et tribalisme politique », lire en ligne)
  3. (Figuré) Mode d’organisation basée sur le sentiment d'appartenance, à un lieu, à un groupe comme fondement essentiel de la vie sociale.
    • La chose est d’autant plus amusante, qu’emportée par l’esprit du temps, cette même intelligentsia, d’une manière inconsciente, fonctionne sur un tribalisme à toute épreuve. Le monde universitaire en est un exemple achevé en ce qu’il est constitué d’un ensemble de clans, chacun se reconnaissant autour d’un héros éponyme, clans maniant à loisir l’exclusive, l’exclusion, le mépris ou la stigmatisation. Et celui qui n’a pas l’odeur de la meute est, immanquablement, rejeté. — (Michel Maffesoli; « Tribalisme postmoderne : De l’identité aux identifications »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tribalisme »

 Dérivé de tribal avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tribalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tribalisme tribalism

Citations contenant le mot « tribalisme »

  • Il y a deux jours, un frémissement de rapprochement s’est opéré entre les tenants des deux camps autour de la colère commune contre l’ennemi commun, le FCC, qui s’évertue à placer des explosifs dans la démocratie renaissante. Mais ce rapprochement efface-t-il les questions de la vérité des urnes et du tribalisme ? Dans notre précédent article nous avons examiné la question de la vérité des urnes. Aujourd’hui c’est le tour du tribalisme. Matininfos.NET - Information de la RDC en toute impartialité, Lamuka de retour, que devient le tribalisme? (Tribune de l'Analyste Serge Gontcho)
  • Le tribalisme tombera un jour comme un château de carte si nous prenons l'habitude de "consulter" avant toute décision. Beaucoup d'entre nous réagissent "instinctivement", non pas parce qu'ils/elles sont contre le progrès ou l'innovation, mais parce qu'ils/ elles découvrent des décisions prises sans leur participation. Mettre les gens devant le fait accompli est un mode de gouvernance qui a montré ses limites. Je suis très sûr qu'une solution pacifique au problème foncier dans la Vallée du Ntem sera trouvée à l'issue de la "concertation". Vous verrez que ce n'était qu'une affaire de "considération" des riverains que l'on ignore actuellement dans les prises de décision. camer.be, CAMEROUN :: Le discours tribaliste nous perd le temps :: CAMEROON
  • Les évêques du Cameroun ont adressé le 9 décembre 2019 une lettre pastorale aux chrétiens et à tous les hommes de bonne volonté sur la fraternité nationale intitulée « Vous êtes tous frères ! », lettre faisant suite à celle adressé en 1996 sur le tribalisme. Ils réitèrent leur adresse, « au vu des événements qui font l’actualité dans notre pays ces derniers temps avec l’escalade de la violence sous toutes ses formes » et de la « dégradation croissante et hautement préoccupante du climat social ». Ils pointent le rôle des médias et des réseaux sociaux qui « sèment troubles et confusions dans l’esprit des citoyens, stigmatisent et appellent au rejet voire à l’extermination des autres qui n’ont pour seul crime que d’appartenir à telle tribu ou à telle région ». Ils déplorent ensuite « qu’à travers le tribalisme, ce qui est supposé être une richesse à développer et à partager, pour l’épanouissement de tous, est perverti pour servir les intérêts de quelques-uns ». La Croix, Tribalité ou tribalisme ? Les évêques interpellent vigoureusement les Camerounais tentés par les intrigues tribales
  • Ce jeudi 30 juillet 2020, J. Remy Ngono donne un direct sur sa page Facebook. Lors de ce grand rendez-vous avec les internautes, il s’insurge contre la montée du tribalisme au Cameroun. « Nous ne sommes plus une nation, nous sommes des groupuscules d’ethnies qui se regardent en chien de faïence. Paul Biya a trouvé un pays qui était en paix. Un pays où les bamiléké embrassaient les Beti, un pays où des Sawa pouvaient être avec des Peuls. Mais aujourd’hui, chaque jour qui passe, c’est toujours des cris de tribalisme », se désole-t-il. Actu Cameroun, Remy Ngono : « Si les Bamilékés enlèvent leurs biens immobiliers de Yaoundé, elle redeviendra un village avec quelques bars »
  • La montée vertigineuse des discours teintés de repli identitaire dans l’espace public au Cameroun depuis les élections présidentielles qui remontent déjà à presque deux ans, peut s’appuyer sur plusieurs hypothèses. La première et la plus évidente, reste le recours aux champs lexical de la tribu dans la rhétorique des hommes de médias(les politiciens en l’occurrence) à travers des thèmes qui font la part belle au tribalisme. Cela devient plus visible parce que dans le contexte social actuel, les médias constituent le principal agent de socialisation des masses, des populations, parfois avides d’informations de toutes sortes (politiques, économiques, sociales, etc…).Par ailleurs, il ne faudrait pas balayer du revers de la main le caractère problématique et fortement subjectif (même si la ligne éditorialepourrait justifiercet aspect) des manager des médias (journalistes et certains panélistes en l’occurrence) qui se sont découverts une nouvelle vocation : servir des causses inhérentes et justifiées par des prébendes, que de « socialiser » celuiqui l’écoute ou le regarde en diffusant l’élément nouveau dans la connaissance qu’est l’information. C’est un véritable sacre en termes de manipulation. Déification des médias et de ses hommes,greffée au caractère parfois avides de certains téléspectateurs, internautes, auditeurs ou lecteurs (Quand ce dernier a réussi le pari de ne plus rester focalisé sur les titrailles et revues de la presse qui ne s’éloignent pas de la manipulation en s’appropriant un exemplaire de journal) aidant, le tribalisme ne pourrait que se prélasser tel un coq en pâte, les medias en ont fait parfois leur fonds de commerce, « leur » ligne éditoriale. 237online.com, Abel Fehou: « Le tribalisme au Cameroun est un pur rejeton du politique » - 237online.com
  • Maintenant que Jean-Pierre Bemba a été ovationné par l’UDPS et que Fayulu a « pardonné », que deviennent « la vérité des urnes » et le tribalisme, deux poisons qui ont pollué l’atmosphère nationale après les élections de décembre 2018 ? Dans cet article, nous allons aborder la question de la vérité des urnes, et dans le prochain, celle du tribalisme. Matininfos.NET - Information de la RDC en toute impartialité, Lamuka de retour, que deviennent la vérité des urnes et le tribalisme ? (Tribune de l'Analyste Serge Gontcho)
  • C’est l’occasion d’acter l’état d’inachèvement de notre République. Elle est un chantier dont l’inauguration ancienne et les faibles acquis sont abandonnés au délitement sous le poids du temps qui s’écoule. Pour arrêter l’érosion de ce qui nous reste comme repère, il faut replacer l’idéal républicain au centre du projet politique des prochaines années, car les maux du tribalisme et les velléités sécessionnistes qui reviennent en trombe ne disparaîtront pas à l’aide d’incantations ni de conjurations hymniques sortant des bouches qui entonnent mécaniquement le “Débout Congolais”, sans toujours y croire. Matininfos.NET - Information de la RDC en toute impartialité, Sauver la république en danger (Tribune de l’Analyste Siméon Nkola Matamba)
  • Présenté comme un poison lent qui tue le Cameroun à petit feu, le tribalisme qui a repris du poil de la bête à la veille des élections présidentielles de 2018, tisse progressivement sa toile, menace l’unité nationale et les autres valeurs que les héros de la Nation ont léguées comme héritage. 237online.com, Tribalisme au Cameroun: A l’origine d’un drame national - 237online.com
  • Il faut dire que le tribalisme est constamment reproché au Président actuel qu’on accuse de ne voir les compétences que dans sa communauté ethnique depuis le début de ses nominations. Plusieurs acteurs socio-politiques alertent sur le risque que de tels agissements peuvent avoir sur la cohésion et l’unité nationale. , mediacongo.net - Actualités - Nomination dans les postes de la fonction publique : Seth Kikuni accuse Félix Tshisekedi de tribalisme

Traductions du mot « tribalisme »

Langue Traduction
Anglais tribalism
Espagnol tribalismo
Italien tribalismo
Allemand tribalismus
Chinois 部族主义
Arabe القبلية
Portugais tribalismo
Russe трайбализм
Japonais 部族主義
Basque tribalismo
Corse tribalismo
Source : Google Translate API

Tribalisme

Retour au sommaire ➦

Partager