La langue française

Triatomique

Sommaire

  • Définitions du mot triatomique
  • Étymologie de « triatomique »
  • Phonétique de « triatomique »
  • Citations contenant le mot « triatomique »
  • Traductions du mot « triatomique »

Définitions du mot triatomique

Trésor de la Langue Française informatisé

triatomique ,,Se dit d'un corps simple dont la molécule renferme trois atomes`` (Duval 1959). L'azote (...) triatomique (Berthelot, Synth. chim., 1876, p. 154).

Wiktionnaire

Adjectif

triatomique \tʁi.a.tɔ.mik\ masculin et féminin identiques

  1. (Chimie) (Vieilli) Se dit d’un atome qui a trois points d’attraction, qui peut se combiner avec un, deux, trois équivalents.
    • La glycérine est triatomique.
  2. Qui est composé de trois atomes.
    • La molécule d’eau est triatomique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRIATOMIQUE (tri-a-to-mi-k') adj.
  • Terme de chimie. Se dit d'un atome qui a trois points d'attraction, qui peut se combiner avec un, deux, trois équivalents. La glycérine est triatomique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « triatomique »

(1872) De atomique et tri-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « triatomique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
triatomique trjatɔmik

Citations contenant le mot « triatomique »

  • Mais on ne peut leur nier une certaine persévérance et un travail de fond pour construire des argumentations farfelues qui donnent l'impression d'être basées sur des éléments bien réels et des sciences reconnues de nature (essentiellement historiques). Ces constructions intellectuelles tendent à démolir les travaux de centaines de savants dont le GIEC n'est que le porte parole. Que nous disent les climatosceptiques ? Essentiellement que le climat a toujours varié et que, du moins quand ils admettent une corrélation entre CO2 et température, le taux de CO2 dans l'atmosphère est essentiellement une conséquence de la variation de température elle-même induite par des variations de l'orbite terrestre autours du soleil, ce qui est d'ailleurs historiquement vrai. Et alors ? Parce que historiquement le phénomène A a toujours précédé le phénomène B, il serait impossible que l'inverse se produise ? S'il est vrai que l'homme ne peut pas changer grand chose à l'orbite terrestre, il n'en demeure pas moins vrai qu'il est la seule espèce à avoir brûlé une grosse proportion des ressources fossiles en carbone, induisant une expérience inédite : une augmentation de CO2 dans l’atmosphère de 50% en moins d'un siècle. Or les physiciens (tous, pas les paléo-xxx qui visiblement ignorent tout de la thermodynamique) disent que la température moyenne sur Terre est le résultat d'un bilan qui tient compte de l'effet de serre du à la présence dans l'atmosphère de gaz triatomiques comme la vapeur d'eau et le dioxyde de carbone. Sans eux (et notamment la vapeur d'eau) la température moyenne sur Terre serait bien plus basse. Avec une augmentation de 50% du CO2, l'augmentation de température à l'équilibre radiatif est de 1°C. Savoir ce qu'induit une telle augmentation sur le climat est certes effroyablement complexe et nécessite de gros ordinateurs, mais prévoir l'avenir a toujours été compliqué sans qu'on doive en plus renier les lois de la thermodynamique et du rayonnement du corps noir. Le Point, Les environnementalistes ne sauveront pas la planète - Le Point
  • Les astrophysiciens ont observé la planète dans l’infrarouge proche avec le télescope de l’observatoire Keck, à Hawaï. Ils se sont plus particulièrement intéressés à l'émission de l’hydrogène triatomique (l’ion H3+), qui se produit à différentes longueurs d’ondes caractéristiques. Cette émission provient de l’ionosphère, la partie supérieure de l’atmosphère, dont les particules sont ionisées par le rayonnement solaire ou l'impact des rayons cosmiques. Les émissions d'origine plus profonde sont absorbées par le méthane des couches supérieures. Pourlascience.fr, Pluie d’anneaux sur Saturne | Pour la Science
  • Les gaz à effet de serre, en particulier les molécules triatomiques comme H2O, CO2, mais aussi N2O, CH4, SF6, CFC, HFC, O3 absorbent le rayonnement infra rouge : tous les chimistes savent cela depuis plus de 150 ans et est largement documenté et reproductible facilement avec une petite enceinte. AgoraVox, OSP 4# La diversion climatique (1/2) - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « triatomique »

Langue Traduction
Anglais triatomic
Espagnol triatómico
Italien triatomic
Allemand triatomisch
Chinois 三原子的
Arabe ثلاثي
Portugais triatômico
Russe трехатомная
Japonais 三原子
Basque triatomic
Corse triatomica
Source : Google Translate API
Partager