La langue française

Tressaillé

Sommaire

  • Définitions du mot tressaillé
  • Étymologie de « tressaillé »
  • Phonétique de « tressaillé »
  • Citations contenant le mot « tressaillé »
  • Traductions du mot « tressaillé »

Définitions du mot « tressaillé »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRESSAILLIR, verbe intrans.

A. − Être agité d'une secousse musculaire, d'un mouvement brusque (sous l'effet d'une sensation, d'une émotion vive, subite). Synon. sursauter, trembler, tressauter.
1. [Le suj. désigne un animé] Au cliquetis de ces affreuses ferrailles, la malheureuse enfant tressaillit comme une grenouille morte qu'on galvanise (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 361).Marthe tressaillit, secouée d'un étrange pressentiment (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 58).
SYNT. Ne pas pouvoir s'empêcher de tressaillir; qqn/qqc. fait tressaillir qqn; sentir, voir qqn tressaillir; tressaillir tout à coup, violemment; tressaillir des pieds à la tête; tressaillir à un bruit, au moindre bruit, au contact de qqn/qqc., à la voix de qqn, à la vue de qqn/qqc.; tressaillir d'aise, d'espérance, d'horreur, de joie.
P. exagér. [Le suj. désigne un inanimé] Les rossignols chantaient sur le tombeau d'Orphée. La poussière des morts tressaillit dans les urnes (Ch. Guérin, Cœur solit., 1904, p. 107).
[Dans une tournure factitive] De combien de crimes ces pierres ont dû être témoin! Que de meurtres ont dû faire tressaillir ces murailles! (Borel, Champavert, 1833, p. 111).
Au fig.
[Le suj. désigne une sensation, un sentiment] S'animer, se manifester vivement. Cette phrase de vous qui termine votre épistole: « Vous êtes le meilleur » a joyeusement fait tressaillir ma tendresse (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1891, p. 108).Il restait tout un jour à guetter la minute où, subitement, tressaillirait en lui la frénésie de peindre (Carco, Voix basse, 1938, p. 193).
[Le suj. désigne un ensemble de pers.] Éprouver une vive émotion. Les légions adorèrent l'époux d'Octavie, et l'empire romain tressaillait à son souvenir (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 321).C'est le dimanche de Laetare: l'Église, au milieu de l'Avent, tressaille de joie à cause du Rédempteur qui va naître (Mauriac, Nouv. Bloc-Notes, 1958, p. 141).
2. [Le suj. désigne une partie du corps] Le visage bilieux de Stefany tressaillait, sillonné de tics (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 621).Il y avait un petit muscle qui tressaillait spasmodiquement au coin de sa bouche (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 97).
B. − [Le suj. désigne un inanimé] Être agité de légers tremblements. Synon. frémir, frissonner, trembler, vibrer.Vent qui fait tressaillir les arbres, les branches, les feuilles. L'enfilade des wagons éclairés tressaillit. Il y eut des grincements, quelques heurts sourds (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 311).
[Dans une tournure factitive] Une vague, déferlant au-dessus du tableau d'arrière, fit tressaillir dans leurs compartiments les vitres du capot (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 52).
Prononc. et Orth.: [tʀesaji:ʀ], [tʀ ε-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 trans. « franchir d'un bond » tressaillir un fosset (Roland, éd. J. Bédier, 3166); 2. a) ca 1140 « éprouver une secousse musculaire sous l'effet d'une émotion » (Voyage de Charlemagne, éd. G. Favati, 183: Tuz li cors li tressalt de joie et de pitet); b) ca 1160 « id. en réaction à un événement, une sensation qui surprennent; bondir » (Benoît de Ste-Maure, Troie, 1389 ds T.-L.: La covertor lieve o ses mains, Cele tressaut, vers li se torne); c) 2emoit. xiiies. part. prés. adj. « qui passe promptement d'un sentiment à un autre » cuer müable et tressaillant (Contenance des femmes, Jubinal, Nouv. Rec., II, 171 ds T.-L.); d) 1616 id. « qui fait tressaillir » tressaillante joye (D'Aubigné, Tragiques, VII, éd. A. Garnier et J. Plattard, t. 4, p. 120). Dér. de saillir*; préf. a. fr. tres-, v. trémousser. Cf. lat. transilire « sauter par dessus » (de trans et salire « sauter »). Fréq. abs. littér.: 2 035. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 904, b) 5 143; xxes.: a) 3 081, b) 1 564.

Wiktionnaire

Forme de verbe

tressaillé \tʁɛ.sa.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe tressailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRESSAILLIR. (Je tressaille, tu tressailles, il tressaille; nous tressaillons, vous tressaillez, ils tressaillent. Je tressaillais. Je tressaillis. Je tressaillirai. Je tressaillirais. Tressaille; tressaillons. Que je tressaille. Que je tressaillisse. Tressaillant. Tressailli.) v. intr.
Éprouver une agitation vive et passagère à la suite d'une émotion subite. Il tressaille de joie. Tressaillir de crainte.

Littré (1872-1877)

TRESSAILLÉ (trè-sa-llé, llée, ll mouillées) adj.
  • Se dit d'un tableau dont la surface est couverte d'une multitude de petites fentes ou gerçures.

    Se dit d'une poterie dont la couverte est fendillée.

    Dans le Dictionnaire des arts et métiers de 1767 on trouve se trezaller : Il faut que cet émail ne soit pas sujet à se trezaller et à s'écailler, ce qui arrive très communément à la plupart des faïences (au mot faïencier). Une belle couverte qui puisse se bien appliquer sans se trezaller, c'est-à-dire sans se fendiller après sa cuite (au mot porcelaine).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tressaillé »

La vraie forme est probablement trezaller, c'est-à-dire l'ancien verbe tresaler qui signifiait passer, se gâter, dépérir, de très et aller. On dit en Normandie que le linge est tressalé, quand il est mal séché et que l'humidité en a pourri le fil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tressaillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tressaillé trɛsaje

Citations contenant le mot « tressaillé »

  • Cet épisode laissera des cicatrices profondes de part et d’autre et se révèlera être un véritable catalyseur pour Donald McGraw, artiste peintre de Pokemouche pour qui ces événements ont tressaillé jusqu’au plus profond de son hypersensibilité. Acadie Nouvelle, Donald McGraw: le cercle de la réconciliation

Traductions du mot « tressaillé »

Langue Traduction
Anglais quivered
Espagnol estremecido
Italien fremeva
Allemand zitterte
Chinois 颤抖的
Arabe مرتجف
Portugais estremeceu
Russe задрожала
Japonais 震え
Basque dar-dar
Corse affundatu
Source : Google Translate API
Partager