La langue française

Trapper

Définitions du mot « trapper »

Trésor de la Langue Française informatisé

Trapper, verbe,région. (Canada). Chasser au moyen de trappes. Hier encore il songeait à trapper, à monter vers le grand Nord (Genevoix, E. Charlebois, 1944, p. 37).[Tuktu] trappe toujours avec autant de succès.C'est un grand chasseur, dit la jeune fille avec un accent de fierté qui ne trompait pas (Frison-Roche, La Peau de bison, Paris, J'ai lu, 1987 [1971], p. 77).

Wiktionnaire

Verbe

trapper \tʁa.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Chasser avec des trappes, piéger.
    • Les visages pâles, nos éternels persécuteurs, nous poursuivent […] ; beaucoup d’entre eux osent venir jusque dans les prairies qui nous servent de refuges, trapper les castors et chasser les élans et les bisons qui sont notre propriété. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. (Néologisme) (Figuré) (Journalisme) Faire passer à la trappe : retirer, supprimer, annuler, déprogrammer, voire censurer (un article de journal ou un reportage audiovisuel, une information ou une question, etc.).
    • Cécilia n’a pas voté, info trappée dans « Le JDD » — (journal 20 minutes, n° 1192, 14 mai 2007)
    • France 3 aurait trappé un sujet sur la garde à vue de Nicolas Sarkozy. Le SNJ de France Télévisions dénonce le retrait d’un sujet sur la garde à vue du candidat à la primaire de l’UMP, le 1er juillet dernier. — (article de L’Express, 24 septembre 2014)

Nom commun

trapper

  1. Trappeur.

Nom commun

trapper

  1. Pédale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « trapper »

De trappe avec le suffixe verbalisant -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trapper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trapper trape

Citations contenant le mot « trapper »

  • En trappant durant la zone de trappe, du 18 octobre au 22 mars, les trappeurs peuvent revendre pas mal toutes les parties du castor pour différentes utilisations. «On n’a pas le choix de les tuer. C’est pour ça qu’on essaye de trapper dans le temps de la trappe pour utiliser les choses. On ne perd pas grand-chose du castor.» , Trapper le castor pour éviter des ennuis
  • Dans mon doctorat, j’étudie les trappeurs du Québec. Il s’agit d’un sujet scientifique auquel on s’intéresse très peu de nos jours. Pourtant, les trappeurs ont une importance historique et identitaire majeure. Même s’ils se font de plus en plus rares, il est nécessaire de documenter leur réalité. Si le piégeage est un art ancien, les trappeurs en ont fait une activité moderne reflétant les évolutions idéologiques et les enjeux contemporains. Si les produits de la trappe ont longtemps eu mauvaise presse à cause des militants dénonçant la cruauté envers les animaux, les trappeurs jugent que la fourrure sauvage est une ressource renouvelable compatible avec le développement durable. J’ai appris à trapper avec un mentor qui s’adonne à cette activité depuis 45 ans. Il assure une bonne «gestion cynégétique», dans le respect de certains paramètres. À terme, j’aimerais comparer la trappe chez les populations eurodescendantes avec celle chez les Premières Nations. , Je suis la piste des trappeurs du Québec | UdeMNouvelles
  • Ne trappe pas le coyote qui veut. Une formation, un permis annuel et une permission pour un territoire donné sont nécessaires pour trapper. Radio-Canada.ca, Hobby : trapper le coyote | Radio-Canada.ca

Traductions du mot « trapper »

Langue Traduction
Anglais trapping
Espagnol captura
Italien intrappolamento
Allemand fangen
Chinois 诱捕
Arabe محاصرة
Portugais armadilha
Russe ловушка
Japonais トラッピング
Basque harrapaketa
Corse intrappulà
Source : Google Translate API

Trapper

Retour au sommaire ➦

Partager