La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « transvasable »

Transvasable

Définitions de « transvasable »

Wiktionnaire

Adjectif - français

transvasable \tʁɑ̃s.va.zabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui peut être transvasé.
    • Après cette opération, je verse immédiatement de l’eau chaude sur la pâte, en quantité suffisante pour la liquéfier et la rendre transvasable. — (Brevet d’invention de quinze ans, en date du 9 janvier 1856, au sieur Boillot, à Paris, dans Description des machines et procédés pour lesquels des brevets d’invention ont été pris sous le régime de la loi du 5 juillet 1844, tome 53, Imprimerie impériale, Paris, page 152)
    • Leur embouchure large et les arêtes de poissons fréquemment retrouvées à l'intérieur pourraient indiquer que le produit contenu est moins transvasable que les sauces, ce qui peut expliquer en partie la durée d’exportation de ce type de récipient par rapport aux autres amphores à salaisons espagnoles. — (Juliette Baudoux, Les amphores du nord-est de la Gaule (territoire français). Contribution à l’histoire de l’économie provinciale sous l’Empire romain, Documents d’Archéologie Française, n° 52, Paris, 1996)
    • (Figuré) Thomas transvase, ou essaie de transvaser, ce qui chez Aristote est transvasable - car tout ne l’est pas dans la croyance chrétienne. Mais l’expression « la foi reste primordiale » n’aurait, n’a pour Aristote rigoureusement aucun sens. — (Cornelius Castoriadis, Sujet et vérité dans le monde social-historique - Séminaires 1986-1987, Éditions du Seuil, Paris, 2002, page 363)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « transvasable »

(1836)[1] Dérivé de transvaser, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transvasable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transvasable trɑ̃svasabl

Transvasable

Retour au sommaire ➦

Partager