La langue française

Transuranien

Définitions du mot « transuranien »

Wiktionnaire

Adjectif

transuranien

  1. (Chimie) Se dit de tout élément dont le nombre atomique est supérieur à celui de l’uranium (92).
    • La plupart des éléments transuraniens n’existent que brièvement dans la nature.
  2. (Astronomie) Se dit de tout objet céleste se trouvant au-delà de l’orbite d’Uranus.
    • À partir de ces estimés, il recalcula l’orbite d’Uranus en tenant compte des caractéristiques imaginaires de l’astre transuranien, et constata que cette fois, positions observées et positions calculées coïncidaient presque parfaitement : Neptune était née dans le cerveau de Le Verrier.

Nom commun

transuranien \tʁɑ̃.zy.ʁa.njɛ̃\ masculin

  1. (Chimie) Substantif de l’adjectif : élément dont le nombre atomique est supérieur à celui de l’uranium.
    • Le plutonium est un transuranien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSURANIEN (tran-zu-ra-niin, niè-n') adj.
  • Au delà d'Uranus. Planète transuranienne, Radau, Rev. des Deux-Mond. 1866, p. 1062.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transuranien »

(1949) Du préfixe trans- et uranien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transuranien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transuranien trɑ̃syranjɛ̃

Citations contenant le mot « transuranien »

  • Les transuraniens, comme on les appelle, sont des éléments radioactifs très instables dont le numéro atomique dépasse 92. Leur temps de vie est généralement très court et à part le plutonium et le neptunium que l'on retrouve en quantités presque infinitésimales associés à du minerai riche en uranium, ils n'existent pas sur Terre. Futura, L'élément 112 existe officiellement !
  • Depuis des décennies, les physiciens produisent des noyaux dits « transuraniens », c'est-à-dire contenant davantage de nucléons que l'uranium, l'atome le plus lourd connu sur Terre. Dernier épisode de cette saga, les quatre transuraniens ont complété la toute dernière période du tableau de Mendeleïev et l'Union internationale de chimie pure et appliquée (IUPAC) vient d'annoncer leurs noms officiels : nihonium, moscovium, tennessine et oganesson. Ceux-ci seront confirmés dans quelques mois. Futura, Découvrez les noms des nouveaux éléments chimiques !
  • En 1940 se produit finalement la percée menant à l'exploration du monde des noyaux transuranien. En bombardant de l'uranium 238 avec des neutrons au Berkeley Radiation Laboratory (que l'on n'appelait pas encore Lawrence Berkeley National Laboratory, LBNL) de l'université de Californie à Berkeley, Edwin McMillan et Philip Abelson produisent l'isotope 239 du neptunium, d'une demi-vie de 2,4 jours. De 1945 à 1974, les équipes menées par Edwin McMillan, Glenn Seaborg et Albert Ghiorso vont créer au LBNL de nouveaux isotopes d'éléments superlourds. La relève va être prise par le Centre de recherche sur les ions lourds, plus connu sous le nom de GSI (Gesellschaft für Schwerionenforschung) à Darmstadt, en Allemagne, puis par le Joint Institute for Nuclear Research (JINR), un centre de recherche international de physique nucléaire situé à Doubna, en Russie, dans l'oblast de Moscou. Futura, Élément 117 : l'existence de l'ununseptium est confirmée
  • Gordon Freeman, chercheur en physique théorique diplômé du MIT, est né (entre 1973-1982) à Seattle dans l’état de Washington. Il a réalisé d’importants travaux sur la physique des matériaux, et sa thèse s’intitulait : “Observation de l’intrication Einstein-Podolsky-Rosen sur des structures supra-quantiques par induction à travers un cristal transuranien non linéaire d’une impulsion à Longueur d’Onde Extrême (LOE) à partir d’un réseau source à verrouillage de mode”. Avant d’être embauché par le centre de recherche Black Mesa dans le département des matériaux anormaux, Gordon Freeman a travaillé à l’institut de physique expérimentale à Innsbruck, en Autriche. A l’époque des évènements qui le rendirent célèbre, il a 27 ans, et ne se doute pas que le 16 mai 200X (Entre 2000-2009, la date est imprécise dans les livres d’histoire), sa vie va définitivement basculer. NoFrag, Joyeux anniversaire Gordon Freeman ! - NoFrag

Traductions du mot « transuranien »

Langue Traduction
Anglais transuranic
Espagnol transuránico
Italien transuranic
Allemand transuranisch
Chinois 超铀
Arabe ما وراء اليورانيوم
Portugais transuranico
Russe трансурановый
Japonais 超ウラン
Basque transuranido
Corse transuranicu
Source : Google Translate API

Transuranien

Retour au sommaire ➦

Partager